CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Peri suntaxeôs

Grégoire de Corinthe

DomaineTradition occidentale: grec et latin
SecteurGrammaires grecques antiques [1109]
Auteur(s)

Grégoire de Corinthe

Variantes: Georges de Corinthe

Datation: Dernier quart du 11e s. - 1re moitié du 12e s.

Grammairien byzantin, professeur à l'école patriarcale de Constantinople, puis évêque de Corinthe. On lui attribue plusieurs traités de rhétorique ainsi qu'un commentaire sur les canons liturgiques de Côme le Mélode et de Jean Damascène.

Titre de l'ouvrageGeôrgiou mêtropolitou Korinthou… peri suntaxeôs tou logou êtoi peri tou mê soloikizein kai barbarizein…
Titre traduitDe la syntaxe ou de la manière d'éviter le solécisme et le barbarisme, par Georges métropolite de Corinthe
Titre courtPeri suntaxeôs
Remarques sur le titre
Période|12e s.|
Type de l'ouvrageSyntaxe qui consacre cependant une grande partie à la morphologie (chapitre sur le barbarisme).
Type indexéMorphologie | Syntaxe
Édition originaleDébut du 12e s.
Édition utilisée1967, Bruxelles-Rome, Institut Historique Belge de Rome, éd. Daniel Donnet.
VolumétrieFormat in-8°;385 pages, texte grec seul: 63 pages, avec environ 950 signes par page (à l'exception de l'apparat critique).Texte grec total: env. 63 000 signes.
Nombre de signes63000
Reproduction moderne1967, Bruxelles-Rome, Institut Historique Belge de Rome, éd. Daniel Donnet.
DiffusionUne quarantaine de manuscrits.
Langues ciblesGrec
MétalangueGrec
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvragePlan très lâche qui n'exclut ni les répétitions ni les retours en arrière: présentation des critères de l'énoncé complet (p. 1-7 et 13-14); règles d'accord des personnes (8-12 et 22-25); les constructions complexes (15-31); règles d'accord des nombres (32-34); règles d'accord des genres (35-36); les cas (37-47); les prépositions (48-66); les verbes à régime multiple (67-86); le barbarisme (87-109).
Objectif de l'auteurL'intention de l'auteur, explicitée dans le titre et dans le texte, est de permettre à l'élève d'éviter le solécisme et le barbarisme. Le traité ne vise toutefois pas à l'exhaustivité: l'exposé est partiel et l'auteur renvoie à plusieurs reprises aux paradigmes des grammaires en questions-réponses (Erotemata, § 89, 97 et 99).
Intérêt généralAdaptation scolaire de la doctrine alexandrine qui écarte dans une très large mesure les considérations théoriques.
Parties du discoursL'auteur reprend explicitement le schéma alexandrin des huit parties du discours, même si toutes ne sont pas traitées.
Innovations term.Pas d'innovations terminologiques.
Corpus illustratifExemples empruntés à la tradition scolaire et à la Bible ou à des textes liturgiques; quelques citations d'Homère (1), Libanios (1, mais attribuée à Démosthène), Démosthène (1).
Indications compl.Intérêt pédagogique: la récurrence de formules significatives comme "vois encore ceci", etc. soulignent le contexte scolaire. Pas de traitement de la phonétique.
Influence subieL'auteur reprend la tradition alexandrine, mais en la simplifiant: pour le verbe, par exemple, seules deux diathèses sont prises en compte, la voix moyenne étant omise. Pas d'influence revendiquée.
Influence exercéeDifficile à déterminer; certains passages se retrouvent presque littéralement chez des auteurs contemporains ou postérieurs, mais la faible originalité de ces textes laisse penser qu'il s'agit d'un fonds scolaire commun dont la constitution pourrait remonter à l'époque hellénistique.
Renvois bibliographiques→ Références
Donnet D. 1967; Donnet D. 1967; Robins R. H. 1993 {p. 163-172}; Robins R. H. 2000
Rédacteur

Förstel, Christian

Création ou mise à jour2000 | 1998