CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Commentarius in artem Donati

Servius

DomaineTradition occidentale: grec et latin
SecteurGrammaires latines antiques [1209]
Liens

CGL (Seruius in Donati artem maiorem)

CGL (Seruius in Donati artem minorem)

Auteur(s)

Servius

Datation: 1re moitié du 5e s. p.C.

Grammairien latin de l'Antiquité. On ne sait rien de sa vie, sinon qu'il a enseigné à Rome. A son nom sont parfois associés ceux de Marius, Honoratus et Maurus. Auteur de plusieurs ouvrages de métrique et d'opuscules de morphologie, c'est un des plus grands commentateurs de l'Antiquité latine, dont les commentaires les plus célèbres sont consacrés à Virgile et à Donat.

Titre de l'ouvrageCommentarius in artem Donati
Titre traduitCommentaire sur la grammaire de Donat
Titre courtCommentarius in artem Donati
Remarques sur le titre
Période|5e s.|
Type de l'ouvrageAide à la lecture d'une grammaire scolaire.
Type indexéCommentaire grammatical
Édition originaleDate de composition: 1re moitié du 5e s. p.C.
Édition utiliséeÉdition de Heinrich Keil, Grammatici Latini, vol. 4, Leipzig, Teubner, 1864, p. 403-448.
VolumétrieFormat in-8°. 46 pages.
Nombre de signes90000
Reproduction moderneÉd. H. Keil, Grammatici Latini, vol. 4, rééd. Hildesheim, Georg Olms, 1961.
DiffusionTradition manuscrite: liée à celle de Donat. Les commentaires grammaticaux de Servius ont été transmis sous une forme vague: la version conservée du Commentarius in artem Donati représente le résumé d'un commentaire plus étoffé, appelé Servius plenior, caractérisé par une utilisation massive de Virgile pour illustrer les règles commentées; en outre, il existe d'autres versions (Explanationes, GL 4, p. 475-565), connues sous le nom de Sergius, et qui comportent des éléments empruntés à Servius.
Langues ciblesLatin
MétalangueLatin
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageExplication linéaire du texte de Donat: traitement des classes de mots correspondant à celui de l'Ars minor (p. 405-420); lettre, syllabe, pieds, accents, ponctuation (p. 421-428); à nouveau les classes de mots, correspondant à leur traitement dans l'Ars maior (p. 428-443); barbarisme et solécisme (p. 443-448).
Objectif de l'auteurA une époque où le manuel devient la forme fondamentale de la science grammaticale, sa sécheresse d'exposé, comme succession de définitions élémentaires illustrées de rares exemples, appelle l'explication, le commentaire, la glose.
Intérêt généralLe commentaire apporte à l'ouvrage très sec de Donat un éclairage historique ou des éléments de réflexion.
Parties du discoursServius apporte quelques éléments d'explication au texte de Donat. Par exemple, à propos du paragraphe introductif aux parties du discours, limité chez Donat à sa plus simple expression, il ajoute des éléments historiques (le nombre des parties du discours chez Aristote et les Stoïciens, avec quelques jalons dans la tradition grammaticale), et cherche à éclairer la distinction entre parties déclinables et parties indéclinables.
Innovations term.Expliquant un auteur, Servius ne vise pas l'innovation terminologique.
Corpus illustratifExemples forgés et exemples littéraires, empruntés notamment à Virgile.
Indications compl.
Influence subieLes sources de Servius sont les grammairiens du 4e s.: les auteurs anciens (Varron, Probus, Scaurus) sont cités de seconde main.
Influence exercéeServius a été utilisé dans les trois textes qui révèlent aux 5e et 6e s. une diffusion large du manuel de Donat: ceux de Clédonius, de Pompée et de Cassiodore. L'audience du commentaire de Servius est ensuite à la mesure de la fortune du manuel de Donat.
Renvois bibliographiques→ Références
Codoñer C. 2000; Desbordes F. 2000; Holtz L. 1981; Jeep L. 1893; Kaster R. A. 1988 {n° 136, p. 356-359}; Pellizzari A. 2003; Petrilli R. 2009; Schanz M. & Hosius C. 1914 {4/1, p. 172-177}; Wessner P. 1923
Rédacteur

Baratin, Marc

Création ou mise à jour2003 | 1998