CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Commentum artis Donati

Pompée

DomaineTradition occidentale: grec et latin
SecteurGrammaires latines antiques [1210]
Liens

CGL

Auteur(s)

Pompée

Variantes: Pompeius

Datation: 5e s. p.C.

Grammairien latin de l'Antiquité. On ne sait rien de sa vie, sinon qu'il a enseigné en Afrique, dont il était originaire.

Titre de l'ouvrageCommentum artis Donati
Titre traduitCommentaire de la grammaire de Donat
Titre courtCommentum artis Donati
Remarques sur le titre
Période|5e s.|
Type de l'ouvrageAide à la lecture d'une grammaire scolaire.
Type indexéCommentaire grammatical
Édition originaleDate de composition: 5e s. p.C.
Édition utiliséeÉdition de Heirich Keil,Grammatici Latini, vol. 5, Leipzig, Teubner, 1868, p. 95-312.
VolumétrieFormat in-8°. 218 pages.
Nombre de signes450000
Reproduction moderneÉd. de H. Keil, Grammatici Latini, vol. 5, rééd. Hildesheim, Georg Olms, 1961.
DiffusionTradition manuscrite abondante et ancienne, depuis le 8e/ 9e s., mais le texte transmis est en mauvais état, et souvent abrégé. Édité par Lindemann en 1820 à Leipzig, puis par H. Keil.
Langues ciblesLatin
MétalangueLatin
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvragePompée reproduit l'ordre suivi par Donat dans l'Ars Maior: l'énoncé, les lettres, la syllabe, les pieds, les accents, la ponctuation (p. 95-134); les parties du discours (p. 134-282): le nom (137-199), le pronom (199-212), le verbe (212-241), l'adverbe (241-256), le participe (256-264), la conjonction (264-269), la préposition (269-281), l'interjection (281-282); barbarisme (283-288), solécisme (288-292), autres défauts (293-296), métaplasme (296-299), figures (300-304), tropes (305-312).
Objectif de l'auteurOrganisé par questions et réponses, de forme très parlée, plein de redites, d'hésitations, d'à-peu-près, de vulgarismes, le commentaire de Pompée semble reproduire un cours destiné à de futurs professeurs de grammaire, à qui il s'agit d'expliquer comment ils devront exposer le texte de Donat, quelles difficultés ils rencontreront et comment y parer. Les discussions qui s'engagent entre le maître et ses auditeurs sont souvent passionnées, mais sur des sujets futiles ou irréels.
Intérêt généralL'intérêt théorique est limité, Pompeius n'étant pas un penseur de première force. Hormis Donat, et son commentateur Servius, les auteurs cités le sont de seconde main, et la culture grammaticale manque parfois à Pompée pour résoudre, ou seulement comprendre, les difficultés présentées par le texte commenté.
Parties du discoursPas de remise en cause de la présentation de Donat, commenté, à travers Servius (qui n'est jamais nommé), de façon naïve, diffuse et bavarde.
Innovations term.La démarche de Pompée ne vise pas l'innovation terminologique.
Corpus illustratifAdjonction d'exemples, en partie forgés, en partie d'auteurs, Virgile notamment.
Indications compl.
Influence subieL'influence subie est celle de Servius, largement utilisé, Pompée cite souvent Probus qu'il ne connaît qu'à travers Servius.
Influence exercéeMalgré (ou à cause de) son caractère parfois simpliste, le commentaire de Pompée est cité et exploité (Julien de Tolède, Bède, commentaires postérieurs de Donat).
Renvois bibliographiques→ Références
Desbordes F. 2000; Helm R. 1952; Holtz L. 1981; Jeep L. 1893; Kaster R. A. 1988 {n° 125, p. 343-346}; Schanz M. & Hosius C. 1914 {4/2, p. 208-210}
Rédacteur

Baratin, Marc

Création ou mise à jour2000 | 1998