CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

In Donati Artem Maiorem

Muridac

DomaineTradition occidentale: grec et latin
SecteurGrammaires latines médiévales [1224]
Auteur(s)

Muridac

Variantes: Murethach; Muiredach

Datation: fl. au milieu du 9e s.

Grammairien irlandais, fondateur de l'école carolingienne d'Auxerre; il enseigna à Auxerre, puis à Metz.

Titre de l'ouvrageIn Donati Artem Maiorem
Titre traduitSur l'Ars maior de Donat
Titre courtIn Donati Artem Maiorem
Remarques sur le titre
Période|9e s.|
Type de l'ouvrageCommentaire lemmatique suivi, pour chaque section, de questions avec arguments.
Type indexéCommentaire grammatical
Édition originaleDate de composition: ca 840.
Édition utiliséeEd. L. Holtz, Corpus Christionarum Continuatio Mediaevalis 40, Turnhout, Brepols, 1977.
Volumétrielxxxvi + 250 pages et indices.
Nombre de signes367182
Reproduction moderneEd. L. Holtz, Corpus Christionarum Continuatio Mediaevalis 40, Turnhout, Brepols, 1977.
DiffusionOuvrage très diffusé en France, surtout au tournant des 9e/10e s. et jusqu'au 13e s.; 9 mss. complets + fragments et extraits, soit 18 témoins en tout (pour la plupart de la fin du 9e ou du 10e s.); mentions dans les anciens catalogues de bibliothèques (en France du Centre, du Nord et de l'Est).
Langues ciblesLatin
MétalangueLatin
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageL'ouvrage suit le plan de l'Ars Maior (voir notice 1205): I (15,67%) [introd. (0,8%), la voix (0,8%), la lettre (5,6%), la syllabe (1,1), les pieds (5%), les tons (1,4%), les signes de ponctuation (0,9%)]; II (58,86%) [les parties du discours (3%), le nom (25,5%), le pronom (7,5%), le verbe (6,9%), l'adverbe (5,1%), le participe (3,9%), la conjonction (1,9%), la préposition (4,1%), l'interjection (0,9%)]; III (25,46%) [le barbarisme (6,3%), le solécisme (3,9%), les autres défauts (2,9%), le métaplasme (3,6%), les figures (2,5%), les tropes (6,3%)].
Objectif de l'auteurFaire comprendre à des élèves un peu avancés, ayant déjà suivi un enseignement élémentaire sur l'Ars minor, le contenu de l'Ars maior, par l'explication de la lettre du texte, des exemples, et des points difficiles à l'aide de questions.
Intérêt généralMurethach est le fondateur de l'école carolingienne d'Auxerre et l'un des premiers auteurs irlandais à apporter sur le continent l'enseignement grammatical développé par les Irlandais.
Parties du discoursMise en forme particulière des définitions, typique de l'enseignement irlandais: déf. de la substance (ce que la catégorie a en commun avec d'autres, et ce qu'elle a en propre), déf. du son (explication du nom de la catégorie, par derivatione, compositione, cognatione, interpretatione, déf. "du nombre" (liste des accidents, des espèces, etc. = division de la catégorie).
Innovations term.
Corpus illustratifExemples classiques repris à Donat ou à d'autres grammairiens romains; quelques exemples forgés.
Indications compl.
Influence subieEmprunts à une même source irlandaise que d'autres textes contemporains (Ars Laureshamensis, Ars Brugensis et Sedulius Scottus).
Influence exercéeImportante, particulièrement à Auxerre, jusqu'à l'époque de Rémi d'Auxerre, qui, dans ses commentaires sur Donat, a été influencé par Murethach, avant de supplanter ce dernier (Holtz 1977, chap. 5).
Renvois bibliographiques→ Références
Holtz L. 1977; Holtz L. 1977; Holtz L. 1981 {p. 488-490}; Holtz L. 1992; Jeudy C. 1984; Jeudy C. 2009; Law V. 1995
Rédacteur

Rosier-Catach, Irène

Création ou mise à jour1998