CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Combien y a il de parties d'Oraison?

Donat

DomaineGrammaires françaises, remarques et traités sur la langue française
SecteurGrammaires françaises du 16e s. [2204]
Liens

Les Bibliothèques Virtuelles Humanistes (éd. 1585)

Gallica (éd. 1550)

Gallica (éd. 1888)

Classiques Garnier Numérique – Corpus des grammaires françaises de la Renaissance (en accès limité)

Auteur(s)

Donat

Variantes: Aelius Donatus

Datation: 4e s. p.C.

Grammairien latin de l'Antiquité. Peut-être né vers 310 et peut-être d'origine africaine, il devint vers 354 professeur à Rome, où il eut pour élève Jérôme. Son renom est attesté par son titre de clarissime et sa promotion au rang de professeur de rhétorique. Son Ars grammatica paraît avoir précédé ses deux Commentaires, sur Virgile et sur Térence.

Adaptateur(s)

Estienne, Robert [1]

[1] Traducteur français anonyme du 16e s. Attribution à Robert Estienne.

Datation: ca 1503 - 7 septembre 1559

Humaniste, imprimeur et lexicographe français, né à Paris, mort à Genève. Condamné pour ses éditions de la Bible; proche de la Réforme, il s'exile à Genève en 1550. Auteur d'ouvrages pédagogiques de grammaire dès 1526 (La manière de tourner en langue frãcoise les verbes, etc.), et de dictionnaires: Thesaurus (1531-32), Dictionarium Latino-Gallicum (1538) et Dictionnaire François-Latin (1539-40) [Armstrong 1986, p. 87-94].

Titre de l'ouvrageÆlii Donati De octo partibus orationis libellus, in dialogi formam Latinam et Gallicam redactus, In gratiam puerorum
Titre traduitLivret de Donat sur les huit parties du discours, rédigé, pour les enfants, sous la forme d'un dialogue, en français et en latin.
Titre courtCombien y a il de parties d'Oraison?
Remarques sur le titreIncipit: Partes orationis quot sunt? [Combien y a il de parties d'Oraison?]
Période|16e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire catéchétique du latin en prose latine (l'Ars minor de Donat) suivie d'une traduction française.
Type indexéGrammaire didactique
Édition originaleÉditions parues chez les Estienne entre 1545 et 1585.
Édition utiliséeÉd. par Robert Estienne II, Paris, 1585.
VolumétrieIn-8°, 31 pages numérotées; les pages 26-31 sont occupées par un traité "Des Verbes". 31 pages.
Nombre de signes120000
Reproduction moderne
DiffusionAutres éditions répertoriées: François Estienne, 1545; Charles Estienne, 1560; Robert Estienne II, 1561, 1570.
Langues ciblesLatin
MétalangueLatin et français
Langue des exemplesLatin, ou latin + traduction française, à l'intérieur du texte latin, français à l'intérieur du texte français.
Sommaire de l'ouvrageTexte "standard" de l'Ars minor de Donat: exposé des "parties d'oraison" et de leurs "accidents" (p. 3-25); le texte est précédé (p. 2) de cette brève remarque: "Donatus et Henricus de octo orationis partibus inter se colloquuntur" ("Henricus" est donc celui qui pose les questions, "Donatus" celui qui répond). Chaque chapitre est précédé du titre correspondant dans les deux langues: "De Nomine/Du Nom" (p. 3), "De Pronomine/Du Pronom" (p. 7), etc.
Réintégration des déclinaisons et listes supprimées dans les traductions des 13e -15e s.: déclinaisons du nom par genre; paradigmes des pronoms et liste des pronoms composés; listes des adverbes selon leurs "significationes"; déclinaison complète du participe legens, lectus, lecturus, legendus; listes des conjonctions selon leurs valeurs ("potestates"); listes des prépositions selon le régime. En revanche, suppression, tout comme dans les traductions "médiévales", de la conjugaison complète de lego: cette suppression est justifiée à la fin de la traduction par le renvoi au petit traité qui suit ("Des verbes": p. 26-31).
Objectif de l'auteurObjectif de l'éditeur: mettre en rapport texte latin et traduction française (à l'aide d'un changement de caractères d'imprimerie: romain pour le latin, italique pour le français); faire correspondre à chaque exemple latin l'exemple correspondant français. Dans les cas où la traduction s'avère difficile voire impossible, on a recours à des périphrases ou explications diverses: "Evohe, un escri d'un homme joyeux… Papae, un escri qu'on fait quand on s'esmerveille de quelque chose." (p. 25)
Intérêt généralPremières éditions où le texte latin est mis en relation avec la traduction française.
Parties du discoursEn tout point fidèle à l'Ars minor de Donat.
Innovations term.Le transfert de métalangage se fait essentiellement par calque (parfois il y a relatinisation, graphique et/ou sémantique).
Corpus illustratifLes exemples en latin reproduisent ceux de Donat; les exemples en français traduisent les exemples latins; parfois le recours à des périphrases s'avère indispensable ("decens, bien seant; potens, puissant… indecens, qui n'est point seant; impotens, qui n'ha point de puissance", p. 4).
Indications compl.
Influence subieTraduction très fidèle au texte latin original, qui garde, aux yeux des Estienne, tout son intérêt, comme le montrent les nombreuses rééditions sous le titre: "Aelii Donati de octo partibus orationis prima editio"; ce traité est imprimé par les Estienne en 1536, 1537, 1543 (?), 1549 (Robert Estienne I), 1547 (François Estienne), 1585, 1587 (Robert Estienne II). Pas de contamination par d'autres textes (Aucun "vers" mnémotechnique n'est inséré: voir notice 2101).
Influence exercéeIl est difficile de déterminer l'influence qu'ont exercée ces traductions dans la diffusion de la tradition donatienne, par ailleurs bien établie encore au 16e s., et dans la constitution d'une tradition grammaticale proprement française.
Renvois bibliographiques→ Références
Armstrong E. 1954; Brandon E. E. 1904; Buisson F. 1886; Firmin-Didot A. 1856; Jones G. W. 1929; Livet C.-L. 1859; Pichard L. M. 1951 {s.v. enseignement}; Renouard A. A. 1840; Renouard A. A. 1843; Renouard P. 1894; Schreiber F. 1982
Rédacteur

Colombo Timelli, Maria

Création ou mise à jour2004 | 1998