CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Nouvelles observations

Buffet, Marguerite

DomaineGrammaires françaises, remarques et traités sur la langue française
SecteurRemarques sur la langue française [2809]
Liens

Gallica

Classiques Garnier Numérique – Corpus des remarques sur la langue française (en accès limité)

Auteur(s)

Buffet, Marguerite

Datation: ?-1680

Nous disposons de peu d'information sur la vie de Marguerite Buffet. Femme de lettres, grammairienne et professeur de français, elle est décédée en 1680 mais sa date de naissance demeure inconnue. Les Nouvelles Observations sur la langue françoise est le seul ouvrage publié signé du nom de Buffet. D'autres textes rédigés de sa main sont restés inédits: un «livre de regles pour l'orthographe» et des «instruments par écrits» relatifs à la prononciation qu'elle utilisait dans ses activités pédagogiques.

Titre de l'ouvrageNouvelles observations sur la langue françoise, Où il est traitté des termes anciens & inusitez, & du bel usage des mots nouveaux. Avec les Éloges des Illustres Sçavantes, tant Anciennes que Modernes
Titre traduit
Titre courtNouvelles observations
Remarques sur le titre
Période|17e s.|
Type de l'ouvrageObservations sur la langue française.
Type indexéObservations sur la langue
Édition originale1668, Paris, Jean Cusson.
Édition utilisée1668, Paris, Jean Cusson.
VolumétrieIn-12; 358 pages.
Nombre de signes230000
Reproduction moderneArchives de la linguistique française, France-Expansion: AUPELF/CNRS, 1972 (3 microfiches).
DiffusionL'ouvrage n'a pas été réédité.
Langues ciblesFrançais
MétalangueFrançais
Langue des exemplesBuffet, qui s'adresse principalement à un lectorat féminin n'ayant aucune connaissance du latin et du grec, ne cite que des exemples en français
Sommaire de l'ouvrageEpistre dédicatoire (6 p. non numérotées), Préface au lecteur (2 p. non numérotées), A mademoiselle Buffet sur son ouvrage (6 p. non numérotées), Nouvelles observations (p.1-198.), Traitté sur les éloges des illustres sçavantes, anciennes et modernes (p. 199-342), Extrait du privilège du Roy (2 p. non numérotées).
Objectif de l'auteurLes Nouvelles observations ont une visée pédagogique. Partant du constat que les ouvrages sur la langue française disponibles n'empêchent pas les femmes de commettre beaucoup d'erreurs, l'auteure propose une nouvelle méthode pour parfaire leur usage à l'écrit et à l'oral. La matière se divise en quatre sections principales: 1. Termes trop barbares & trop anciens; 2. Le pleonasme & l'avantage qu'on reçoit de parler peu; 3. Termes corrompus et mal prononcez; 4. Termes mal adaptés.
Intérêt généralM. Buffet peut être considérée comme le pendant féminin de Vaugelas. Son recueil est riche d'informations sur l'élaboration de la préciosité au 17e s., sur la représentation de l'idéologie du français standard et sur les spécificités du langage et du style féminin.
Parties du discoursPas de théorie générale sur les parties du discours. Les remarques ne sont pas organisées selon les parties du discours mais divisées en quatre grandes sections (cf. objectifs de l'auteur).
Innovations term.M. Buffet emploie peu de termes techniques issus de la tradition grammaticale. Elle utilise le plus souvent un vocabulaire associé au concept de correction et aux marques d'usage.
Corpus illustratifDans les Nouvelles observations, le corpus se constitue principalement des usages discutés par Vaugelas. M. Buffet cite très peu d'auteurs – pour le 17e s. elle ne mentionne que Voiture.
Indications compl.L'ouvrage se termine par un «Traitté sur les Eloges des iIlustres Sçavantes, Anciennes & Modernes». Il s'agit d'une collection de courts portraits qui s'inscrivent dans la tradition littéraire de l'éloge des femmes illustres. Lorsque M. Buffet loue ses contemporaines parmi lesquelles Madeleine de Scudéry, la duchesse de Montausier ou encore la comtesse de Suze, elle met l'accent sur leur maîtrise de la langue, à l'écrit comme à l'oral, et sur leur participation à la culture des salons.
Influence subieM. Buffet ne cite pas explicitement d'autres grammairiens et remarqueurs, néanmoins il est manifeste qu'elle reprend, s'approprie et modifie une grande partie des remarques de Vaugelas.
Influence exercéeL'influence exercée par le recueil de M. Buffet est difficile à évaluer. Passé inaperçu, nous ignorons quelle a été sa réception. Il n'a pas été réédité et les historiens de la langue le passe souvent sous silence. Streicher (1936), par exemple, ne le cite pas et ne l'inclut pas dans sa compilation. Son volume est plutôt à considérer comme l'un des maillons de l'influence générale exercée par les remarqueurs.
Renvois bibliographiques→ Références
Ayres-Bennett W. 1994; Ayres-Bennett W. 2004; Ayres-Bennett W. & Seijido M. 2011; Brunot F. 1966; Ducharme I. 2003; Streicher J. 1936
Rédacteur

Seijido, Magali

Création ou mise à jour2014-03