CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Gramatica de la Lengua Vulgar de España

Anonyme

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires espagnoles [3104]
Liens

Scribd (reprint CSIC 1966)

Auteur(s)

Anonyme

Datation: 16e s.

Grammairien espagnol du 16e s. (d'origine aragonaise).

Titre de l'ouvrageGramatica de la Lengua Vulgar de España
Titre traduitGrammaire de la langue la plus répandue en Espagne
Titre courtGramatica de la Lengua Vulgar de España
Remarques sur le titre
Période|16e s.|
Type de l'ouvrageConnu en Espagne sous le nom de: Anónimo de Lovaina de 1559 [Anonyme de Louvain de 1559]. Grammaire du castillan pour étrangers débutants.
Type indexéGrammaire didactique
Édition originale1559, Louvain, Barthélémy de Grave.
Édition utilisée1559, Louvain, Barthélémy de Grave.
VolumétrieIn-8°; [32 f.]; 1364 signes par page.
Nombre de signes87296
Reproduction moderne1966, Madrid, CSIC, Clásicos Hispánicos, édition fac-similé et étude de Rafael de Balbín et Antonio Roldán.
Diffusion2 rééditions: éd. du Comte de la Viñaza, 1892, Saragosse, in-8°, 95 p., 33 exemplaires et CSIC, 1966.
Langues ciblesEspagnol
MétalangueEspagnol
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageLivre I [p. 5-30]: Introduction sur les langues parlées dans la péninsule ibérique, justification de l'expression "lengua vulgar" au lieu de "langue espagnole" considérée par ailleurs comme la plus latine des langues romanes [5-9]; phonétique (voyelles, diphtongues, triphtongues, consonnes) [9-30]. Livre II [30-64]: morphologie des parties du discours déclinables (article, nom, pronom, verbe). Conclusion [64].
Objectif de l'auteurGrammaire pour étrangers débutants, se limitant à la prononciation et à la morphologie des mots déclinables; après quoi les apprenants doivent lire, écrire et parler pour progresser.
Intérêt général3e grammaire de l'espagnol.
Parties du discoursNe sont traitées que les parties déclinables: article, nom (substantif et adjectif), pronom, verbe. Le participe est un "nom verbal" qui sert à former, à la voix active, les temps composés d'aspect perfectif avec haver et la voix passive avec ser.
Innovations term.Consonnes semi-vocaliques "canine" (r), "serpentines" (s, z, ç, x), "taurines" (m, n, ñ) et sans nom spécial (l, ll); "mode commun" qui réunit une partie du subjonctif et l'optatif.
Corpus illustratifPas de phrases, mots isolés ou propositions pour les paradigmes verbaux.
Indications compl.Intérêt pédagogique: phonétique articulatoire comparative avec le latin, le grec, d'autres langues romanes ou le flamand.
Influence subieL'ouvrage s'inscrit dans la tradition de Nebrija (1492), Meurier (1538), Villalón (1558) mais comporte aussi de nombreuses réflexions personnelles.
Influence exercéeAucune n'a pu être établie.
Renvois bibliographiques→ Références
Alonso A. 1943; Alonso A. 1951; Bahner W. 1966; Bahner W. 1983; Kukenheim L. 1932; Lope Blanch J. M. 1990; Ramajo Caño A. 1987; Rojo G. 1978
Rédacteur

Da Silva, Monique

Création ou mise à jour1998