CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Grammaire espagnolle

Oudin, César

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires espagnoles [3108]
Auteur(s)

Oudin, César

Datation: ?-1625

Interprète du roi, César Oudin est l'auteur de nombreux ouvrages concernant l'espagnol et son enseignement. Il a profité de l'engouement des Français pour la langue d'outre-Pyrénées, dans les premières années du siècle, attesté par le grand nombre de traductions surtout de romans et d'ouvrages didactiques (Salazar 1614, Juan de Luna 1623, etc.). Il faut citer parmi les œuvres de C. Oudin: la grammaire (1597) qui a fait l'objet de nombreuses rééditions, la dernière d'entre elle augmentée par son fils Antoine, lui aussi grammairien; les dialogues bilingues (Dialogos muy apazibles […], Dialogues fort plaisans […], Paris: Marc Orry, 1608) destinés à l'apprentissage de la langue espagnole; les ouvrages lexicographiques bilingues et trilingues (Thresor des deux langues espagnoles et françoises, 1607, 1617, etc.) qui ont été réédités jusqu'à la fin du 17e s. Oudin est en outre traducteur. Il est en particulier l'auteur de la première traduction française de l'œuvre de M. de Cervantes: D. Quichotte de la Manche et d'un recueil de proverbes (1609 Paris: Marc Orry: Refranes y proverbios castellanos traducidos […], Proverbes espagnols traduicts). Il est à souligner que C. Oudin avait une très bonne connaissance de l'espagnol et qu'il a toujours su tirer profit des œuvres espagnoles, en particulier grammaticales et lexicographiques, qui pouvaient l'aider dans sa tâche.

Titre de l'ouvrageGrammaire espagnolle expliquée en françois par Cesar Oudin, secretaire interprete du roy és langue germa-nique, italienne, & espagnolle, & secretaire ordinaire de mon- seigneur le prince. reveuë, corrigée & augmentée par l'autheur. Troisième edition (gravure) a Bruxelles. par Hubert Antoine, imprimeur jure, l'aigle d'or, pres de la court, 1619. Avec permission.
Titre traduit
Titre courtGrammaire espagnolle
Remarques sur le titre
Période|16e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire didactique à visée pratique, suivie d'un court dialogue.
Type indexéGrammaire didactique
Édition originale1597 Paris: Marc Orry.
Édition utiliséeEdition de 1619 (Bruxelles, H. Antoine).
VolumétrieFormat: 18,5 x 11 cm. 195 pages [1 page, première page] + [table des chapitres: 3 pages, à la fin]. Nombre moyen de signes par page: 1320, nombre total de signes pour tout l'ouvrage.
Nombre de signes257400
Reproduction moderne
Diffusion1re édition: 1597 (Paris: Marc Orry), 3e édition: 1606 (Paris: M. Orry), 1610 (Paris: M. Orry), 1612 (Paris: M. Orry), 1619 (Bruxelles: Hubert Antoine); 1619 (Paris: A. Tiffaine), 1628 (Bruxelles: Jean Mommart), 1645 (Rose Berthelin: Paris), édition revue par A Oudin: 1646 (Paris: Jean Noyer), édition revue par A Oudin: 1660 (Paris: Jean Bovry). Le grand nombre d'éditions au début du 17e s. atteste l'ampleur de la diffusion de la grammaire d'Oudin. Plusieurs autres ouvrages grammaticaux publiés en France dans les trente premières années du siècle (Lorenzo de Robles, 1615, Juan de Luna 1620, Gerónimo de Tejada 1629) sont supposés avoir eu pour fonction de servir de complément à la grammaire de C. Oudin (Collet-Sedola 1993, p. 44).
Langues ciblesEspagnol
MétalangueFrançais
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageLa grammaire est divisée en courts chapitres dont les titres ne renvoient pas toujours aux traditionnelles parties du discours. Les divisions que l'on peut établir sont les suivantes: p. 1-7: Lettres et prononciation; 7-10: l'article; 11-45: nom et pronom; 46-122: verbe (conjugaisons et remarques diverses); 122-124: gérondif et participe; 124-143: adverbe; 143-147: préposition; 149-152: conjonction; 152: interjection; 152-184: remarques diverses à finalité didactique (phrases figées [figurées] traduites, observations d'ordre sémantique sur des termes espagnols de traduction "difficile" en français, développements sur l'accent tonique espagnol). Notons qu'il n'existe pas de distinction entre morphologie et syntaxe (la grammaire cependant n'est pas uniquement une énumération de paradigmes; les présentations de formes étant souvent suivies de commentaires d'ordre syntaxique).
Objectif de l'auteurFaire un ouvrage didactique décrivant les règles de l'espagnol et en expliquant les difficultés spécifiques pour des Français (p. 1 et 11). Ce qui est considéré difficulté est ce qui diffère, surtout syntaxiquement, du français. L'ouvrage est donc contrastif, et la finalité en sera de présenter les divergences grammaticales entre les deux langues, ce qui est souvent fait par la comparaison, implicite ou explicite, entre le système du français et celui de l'espagnol.
Intérêt généralL'ouvrage apporte des matériaux pour la constitution d'une grammaire didactique contrastive franco-espagnole. Les phénomènes grammaticaux divergents dans les deux langues sont considérés dans le cadre traditionnel des parties du discours.
Parties du discoursLe cadre des parties du discours est utilisé mais il n'est ni discuté ni justifié, pas plus que la présence des définitions qui, parfois, figurent au début des chapitres (par ex., pour le verbe, p. 46 ou l'adverbe, p. 124), bien qu' Oudin affirme qu'il (p. 1) "n'[a] pas estimé fort à propos d'amuser les lecteurs aux definitions & divisions de Grammaire". La structuration de l'ouvrage en courts chapitres ne permet pas de savoir quelles sont les parties du discours que le grammairien considère comme telles. En ce qui concerne le nom, Oudin ne met pas en question le cadre de la déclinaison. Sa conception est identique à celle de Miranda (1565) qui affirmait que les noms communs se déclinent avec les articles. Pour les pronoms démonstratifs, l'auteur note le caractère déictique (fonction anaphorique et cataphorique) de cet élément. Avec justesse, Oudin met en valeur l'opposition entre le caractère trinaire de la deixis espagnole et le caractère binaire de celle du français. Contrairement à Lancelot (1660, Méthode… espagnole) qui, dans ce domaine, suivra Nebrija, Oudin ne classe pas l'élément el parmi les démonstratifs (p. 39). Ceux-ci sont pour lui, este, esse, aquel. Les pronoms indéfinis, énumérés pour certains, n'apparaissent pas comme classe. Le verbe est défini sémantiquement comme chez Miranda (1565) et il a deux voix (active et passive). Cependant, alors que le grammairien italien reconnaissait l'existence, non seulement des verbes pronominaux, mais encore de la forme impersonnelle pronominale (se lee ou léese [on lit]), Oudin ne mentionne pas cette voix. Les temps du passé sont imparfait, parfait, plus-que-parfait et Oudin présente, en suivant la tradition, une subdivision du dernier en défini ou déterminé et indéfini ou absolu. L'optatif est assimilé, dans la conjugaison, au conjonctif (subjonctif). Le conditionnel (amaría) est appelé temps incertain, terminologie qui démontre la difficulté que, pour l'auteur, présente la classification de cette forme (Ramajo Caño 1987, p. 161). La définition de l'adverbe (qui se joint au verbe – et seulement à ce dernier, Oudin ne s'éloignant pas de la définition de Miranda 1565 -) est à la fois syntaxique et formelle. La présentation (en dix-sept classes) des adverbes est sémantique. Il en va de même pour prépositions et conjonctions.
Innovations term.
Corpus illustratifLes exemples non signés sont souvent longs, constituant même parfois de véritables paragraphes. Ils sont toujours traduits en français.
Indications compl.Intérêt pédagogique: souci de clarté et de présentation économique (pour les conjugaisons, par exemple, p. 49). Méthodologie qui ne recourt qu'incidemment au latin comme élément de référence. En revanche, le français a constamment ce rôle.
Influence subieNebrija (1492) et Miranda (1565).
Influence exercéeLes grammaires espagnoles du 17e s. destinées à des Français (Saulnier, 1606, Lorenzo de Robles, 1615, Juan de Luna 1620, Gerónimo de Tejada 1629). Lancelot 1660 ne cite pas Oudin alors qu'il cite souvent Miranda.
Renvois bibliographiques→ Références
Beaumatin E. 2009; Collet-Sedola S. 1993; Morel-Fatio A. 1901; Niederehe H.-J. 1992; Ramajo Caño A. 1987; Sánchez Pérez A. 1987
Rédacteur

Lépinette, Brigitte

Création ou mise à jour1998