CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Gramatica de la Lengua Castellana

Martínez Gómez Gayoso, Benito

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires espagnoles [3116]
Auteur(s)

Martínez Gómez Gayoso, Benito

Datation: ?-1787

Archiviste de la Secretaría de Gracia y Justicia [Secrétariat de Grâce et Justice]. Archiviste principal et Trésorier-Censeur de l'Académie d'Histoire. Sous le nom d'Antonio Gobeyos, il publia Conversaciones críticas sobre el libro intitulado Arte del Romance Castellano publicado por el Reverendíssimo Padre Benito de San Pedro [Conversations critiques sur le livre intitulé Art de la langue castillane publié par le R.P. Benito de San Pedro] (Madrid, Antonio Sancha, 1780), dans lesquelles il accuse cet auteur d'avoir plagié, entre autres, sa Gramática de la Lengua Castellana [Grammaire de la langue castillane].

Titre de l'ouvrageGramatica de la Lengua Castellana, Reducida à breves Reglas, y facil methodo para instruccion de la Juventud, por Don Benito Martinez Gomez Gayoso, Oficial mayor del Archivo General del Exc.mo Señor Duque de Medinaceli, &c. Dedicada A N. Señora Del Pilar de Zaragoza.
Titre traduitGrammaire de la langue castillane, réduite à des règles brèves et méthode facile pour l'instruction de la jeunesse, par Benito Martínez Gómez Gayoso, Archiviste principal des Archives générales de M. le Duc de Medinaceli, etc. Dédiée à Notre Dame du Pilier [Nuestra Señora del Pilar] de Saragosse.
Titre courtGramatica de la Lengua Castellana
Remarques sur le titre
Période|18e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire didactique, normative de l'espagnol destinée aux enfants et aux jeunes gens. Elle s'appuie sur "el uso de los varones doctos" [l'usage des auteurs savants].
Type indexéGrammaire prescriptive | Grammaire didactique
Édition originaleMadrid, Imprenta de Juan de Zúñiga, 1743.
Édition utiliséeMadrid, Imprenta de D. Gabriel Ramirez, 1769.
VolumétrieFormat in-4º. I-XL + 8 pages [Table des matières]+ 1-365 = 413 p. 759 signes par page.
Nombre de signes313466
Reproduction moderne
DiffusionDeux éditions: Madrid, Juan de Zúñiga, 1743; Madrid, Imprenta de D. Gabriel Ramírez, 1769. L'Académie donna un avis favorable à la réimpression de la Grammaire de Gayoso durant la séance du 2 mars 1769 (Domínguez Caparrós, 1976).
Langues ciblesEspagnol
MétalangueEspagnol
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageP. III-XL: Prologue destiné aux jeunes Espagnols; [XLI-XLVIII]: Table des matières de la grammaire: P: 1-24: Livre premier: De l'orthologie et orthographe; III-XL: Deuxième livre: De l'étymologie; 25-32: Première partie: De l'article et sa déclinaison; 33-78: Deuxième partie: Du nom, sa déclinaison, genres, nombre et cas; 79-118: Troisième partie: Du pronom et de ses accidents; 119-242: quatrième partie: Du verbe et de ses accidents; 243-246: Cinquième partie: Du participe; 247-250: Sixième partie: De la préposition; 251-256: Septième partie: De l'adverbe; 257-258: huitième partie: De l'interjection; 258-261: Neuvième partie: De la conjonction; Troisième livre: De la syntaxe: 262-284: Première partie: Des articles finis et infinis, des noms et leurs accords; 285-290: Deuxième partie: De la syntaxe, et observations sur le nom; 291-294: Troisième partie: De la syntaxe du pronom; 295-322: Quatrième partie: Du verbe; 323-324: Cinquième partie: De la construction du participe; 325-328: Sixième partie: De la préposition; 329-332: Septième partie: De l'adverbe; 333-348: Huitième et neuvième partie: De l'interjection et de la conjonction; 349-365: Quatrième livre: De la prosodie.
Objectif de l'auteurEnseigner le bon usage [recto uso] de la langue et de cette manière faciliter aussi l'apprentissage des langues étrangères.
Intérêt généralL'auteur suit la tradition grammaticale espagnole dont Nebrija est le premier représentant, mais l'influence de la grammaire rationaliste française se fait aussi sentir dans quelques analyses particulières.
Parties du discoursNeuf parties du discours, selon la division traditionnelle (article, nom, pronom, verbe, participe, préposition, adverbe, interjection, conjonction). Pour la première fois, les collectifs sont inclus (Lliteras 1992), acerca de [au sujet de] est compris parmi les prépositions. La seconde édition a été augmentée en ce qui concerne l'article indéfini, non dans le chapitre concernant l'article mais dans celui qui traite du nom, sous le titre interne de "Déclinaisons indéfinies" quand les noms sont "pris de manière indéterminée". Dans le chapitre consacré aux articles, ceux-ci sont classés en "finis" et "infinis", seuls el, la, lo sont considérés. Ils sont des marqueurs du genre (définition la plus habituelle dans la tradition grammaticale espagnole). Il y a aussi une description détaillée des verbes dérivés.
Innovations term.En général, l'auteur suit la terminologie traditionnelle qui provient de Nebrija et ensuite de la grammaire classique. Sa référence à un article "indéfini" est une nouveauté dans la grammaire espagnole, même si la classification entre article "défini" et "indéfini" n'est pas très claire.
Corpus illustratifExemples abondants mais courts destinés à montrer les différents usages. Leur origine n'est pas signalée, sauf dans quelques cas isolés (partie de Syntaxe et Prosodie).
Indications compl.Intérêt pédagogique: l'auteur divise l'enseignement des parties du discours en leçons, au lieu de le faire en chapitres, paragraphes et articles pour que l'ensemble soit "plus clair pour les enfants". Il accepte les principes orthographiques de l'Académie espagnole et n'insiste pas sur la description des sons (Martínez Alcalde 1992). Il précise parfois (par ex. quand il énumère les noms des signes de ponctuation) qu'il veut seulement enseigner aux enfants et évite des développements théoriques. Paradigmes très détaillés et tableaux explicatifs (par ex. pour l'article).
Influence subieDans le prologue, l'auteur nomme Nebrija, Juan de Miranda, Aldrete, Jiménez Patón (dont il critique le manque d'ordre), Correas (qu'il dit n'être qu'un résumé de Nebrija) et Caramuel. Il suit en général les propositions traditionnelles qui proviennent, pour l'espagnol, de Nebrija. Influence de Correas (prise en considération des terminaisons diminutives de l'espagnol, inclusion de cuyo parmi les possessifs), de la doctrine de Port-Royal pour le gérondif et, probablement, pour l'article indéfini. Gayoso considère, comme Sanctius et Jiménez Patón, l'adverbe comme une partie du discours. Il suit l'Académie espagnole en ce qui concerne l'orthographe.
Influence exercéeMartínez Gómez Gayoso a été accusé d'avoir dans sa Gramática plagié Benito de San Pedro (Arte del Romance castellano, 1769), qui le cite dans le prologue parmi les grammairiens espagnols qui ont été consultés (Martínez Alcalde 1992). Salvá le cite aussi dans son prologue et son influence se fait sentir sur quelques points de détail (Lliteras 1992).
Renvois bibliographiques→ Références
Gómez Asencio J. J. 1981; Gómez Asencio J. J. 1985; Lázaro Carreter F. (éd.) 1949; Martí M. 2009; Martínez Alcalde M. J. 1992; Muñoz y Manzano (Conde de la Viñaza) C. 1893
Rédacteur

Martínez Alcalde, María José

Création ou mise à jour1998