CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Grammatica italiana (Regole et esercizi)

Morandi, Luigi

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires italiennes [3224]
Auteur(s)

Morandi, Luigi · Cappucini, Giulio

Morandi, Luigi

Datation: 1844-1922

Homme de lettres italien, né à Todi, mort à Rome, qui a porté un intérêt tout particulier à la langue italienne, écrivain modeste; ancien précepteur du futur roi Vittorio Emanuele III; homme politique. En matière de langue, il se montre essentiellement fidèle à une forme simplifiée de la doctrine d'Alessandro Manzoni, et c'est à lui que nous devons l'initiative du concours ministériel pour les dictionnaires dialectaux italiens des années 1890-1895.

Cappucini, Giulio

Datation: 1864-1934

Homme de lettres italien, né à Rome, auteur d'un dictionnaire de la langue italienne (1916), qui, à partir de 1945, est paru dans une édition revue et augmentée par Bruno Migliorini.

Titre de l'ouvrageGrammatica italiana (Regole et esercizi) per uso delle scuole ginnasiali tecniche et normali
Titre traduitGrammaire italienne (Règles et exercices) pour les écoles secondaires techniques et générales
Titre courtGrammatica italiana (Regole et esercizi)
Remarques sur le titre
Période|20e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire didactique.
Type indexéGrammaire didactique
Édition originalePremière édition: Torino, Paravia, 1894.
Édition utiliséePremière édition, Torino, Paravia, 1894.
VolumétrieIn-16, XII + 344 pages; normalement 2100 signes par page, mais il y a environ 90 pages avec 2400 signes.
Nombre de signes770000
Reproduction moderne
DiffusionIl s'agit d'une des grammaires les plus appréciées à son époque et d'une des plus répandues dans les écoles; en 1914, elle avait atteint un tirage de 89 000 exemplaires (voir Catricalà 1991, p. 43-44), mais elle a été réimprimée au moins jusqu'en 1933. Elle connut aussi une édition réduite et une édition pour l'école primaire (Grammatichetta italiana per uso delle scuole elementari [petite grammaire italienne à l'usage des écoles élémentaires], Torino, 1898), dont on avait imprimé 174 000 exemplaires en 1927.
Langues ciblesItalien
MétalangueItalien
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvragePréface (p. V-XII); notions préliminaires (1-2); lettres et sons correspondants (2-8); syllabes (8-11); mots (11); accents toniques et graphiques (11-13); notions de phonétique historique: voyelles toniques et atones, consonnes initiales, médianes, finales (13-23); apocope (23-29); abréviations graphiques (29-32); signes orthographiques et de ponctuation (32-34); conseils pour la prononciation (34-36); la proposition (36-39); les parties du discours (en général: 39-41): nom (41-74) [le traitement de chaque partie du discours comprend sa morphologie et sa syntaxe], article (74-84), adjectif (84-107), numéraux (107-112), pronom (112-128), verbe (128-204), adverbe (204-215), préposition (215-226), conjonction (226-235), exclamation (y compris l'onomatopée; 235-239); formation des mots (239-256); la période (256-265); l'analyse de la proposition et de la période (265-268); emploi de la ponctuation (268-274); notions de métrique (274-282); exercices (283-313); index analytique (315-336) et index général (337-343); errata et adjonctions (344).
Objectif de l'auteurGrammaire conçue non seulement pour les règles du bon usage, mais comme base pour l'étude des langues, comme exercice intellectuel, comme fondement d'une étude de la science linguistique (voir préface). Après une longue tradition de grammaires de l'italien fondées sur la langue des écrivains, pour cette grammaire la règle fondamentale de la langue repose sur l'usage "civil" de Florence, dont les auteurs remarquent cependant "les rares et légers désaccords avec l'usage courant général"; ils déclarent de toute façon attribuer aussi une large place à l'usage littéraire avec ses distinctions particulières. Pour cela, et pour d'autres positions qu'ils prennent, tout en se disant partisans du programme linguistique d'Alessandro Manzoni, ils se montrent également sensibles, en général, à des exigences traditionalistes. Du point de vue de la classification grammaticale, ils ne veulent pas renouveler la méthode et la terminologie, bien qu'ils aient opéré quelques retouches. La grammaire est accompagnée de nombreux exercices dans un but didactique.
Intérêt généralIntérêt théorique faible; le livre cependant reflète une position significative dans l'histoire de la langue italienne.
Parties du discoursTraitement des parties du discours traditionnel, avec quelques petites révisions (voir par ex. les numéraux: p. 93, 96, 107 sq.).
Innovations term.À peu près aucune innovation terminologique (voir p. VIII-IX).
Corpus illustratifBeaucoup d'exemples, presque toujours forgés; mais il y a également des exemples d'auteurs (sans autre référence que leurs noms).
Indications compl.Listes de mots, suffixes, préfixes; paradigmes verbaux; remarquable pour l'époque dans une grammaire pour les écoles, le fondement historico-linguistique.
Influence subieL'ouvrage s'inspire explicitement de la doctrine d'Alessandro Manzoni, néanmoins, malgré certaines mises à jour de la règle ou quelques introductions (très modérées) du toscan courant, il s'inscrit très naturellement dans la tradition figée des grammaires de l'italien (Poggi Salani 1988).
Influence exercéeOn ne saurait actuellement le préciser, mais il s'agit d'un livre bien apprécié en son temps et très connu.
Renvois bibliographiques→ Références
Catricalà M. 1991; Catricalà M. 1995; Croce B. 1929; Monterosso F. 1972; Poggi Salani T. 1983; Poggi Salani T. 1988 {p. 780-781}; Trabalza C. 1903; Trabalza C. 1908
Rédacteur

Poggi Salani, Teresa

Création ou mise à jour1998