CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Grammatica storica della lingua italiana

Rohlfs, Gerhard

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires italiennes [3227]
Auteur(s)

Rohlfs, Gerhard

Datation: 1892-1986

Romaniste et dialectologue allemand né à Berlin, mort à Hirschau (Allemagne). Il enseigne la philologie romane dès 1922 et est appelé, en 1923, à enseigner à l'Université de Tübingen. En 1938, il succède à Karl Vossler à l'Université de Munich, en Bavière. En 1958, il est nommé professeur honoraire à l'Université de Tübingen. Sa production est très abondante, notamment dans le domaine de la linguistique romane, de la dialectologie gallo-romane, ibérique, et surtout italique, avec notamment l'étude des dialectes italiques méridionaux. Une partie importante de ces travaux est consacrée aux dialectes du Salento et aux parlers des îlots alloglottes grecs en Italie. Les publications s'échelonnent de 1921 à 1972.

Titre de l'ouvrageGrammatica storica della lingua italiana e dei suoi dialetti
Titre traduitGrammaire historique de la langue italienne et de ses dialectes
Titre courtGrammatica storica della lingua italiana
Remarques sur le titre
Période|20e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire scientifique historique de l'italien, conçue dans la perspective de la linguistique positiviste, mais intégrant aussi certains acquis de la linguistique structurale.
Type indexéGrammaire historique | Grammaire théorique
Édition originalePremière édition (en allemand), Historische Grammatik der Italianischen Sprache und ihrer Mundarten: vol. 1, Lautlhere, 1947, 548 p.; vol. 2, Formenlehre und Syntax, 1949, 586 p.; vol. 3, Syntax und Wortbildung, 1954. Bern, Francke.
Édition utiliséeTorino, Einaudi, vol. 1: Fonetica [Phonétique], 1966; vol. 2: Morfologia [Morphologie], 1968; vol. 3: Sintassi e formazione delle parole [Syntaxe et création verbale], 1969.
VolumétrieVol. 1, 519 pages.; vol. 2, 399 p.; vol. 3, 575 p. Chaque vol. comporte environ 2660 signes par page. Chaque volume présente un index de tous les termes utilisés comme exemples et un index des noms géographiques et des noms de personne; le vol. 3 comporte un index alphabétique général.
Nombre de signes4000000
Reproduction moderneTorino, Einaudi, 1966-1969.
DiffusionL'édition italienne bénéficie d'une importante mise à jour scientifique par l'auteur.
Langues ciblesItalien et dialectes italiques
MétalangueItalien (originellement allemand)
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageVolume 1: 1. Vocalisme: Généralités: le système vocalique en latin vulgaire, le vocalisme archaïque dans une zone de l'Italie méridionale, la situation en Corse, altération spontanée, métaphonie, diphtongaison, le comportement des proparoxytons, le traitement des voyelles oxytoniques, mutation phonétique et accent syntaxique de phrase. Voyelles toniques: la voyelle a, les voyelles i et u, les groupes au, ae, oe, eu, ie, et le son y, e long, o long, e bref, o bref. Voyelles atones. 2. Consonantisme: les consonnes en position initiale, le renforcement des consonnes initiales dans la langue nationale toscane, en Toscane et dans les autres parties de l'Italie centrale et en Corse, en Italie méridionale, les groupes consonantiques en position initiale, les consonnes en position intervocalique, les groupes consonantiques à l'intérieur du mot, les groupes consonantiques avec i en hiatus, les groupes consonantiques avec u en hiatus, palatalisation et vélarisation, consonnes en position finale. 3. Phénomènes généraux: déplacement de l'accent, abréviations, métathèse, dissimilation, assimilation, apparition de sons parasites, épenthèse, paragoge, anaptèse, prothèse, agglutination/déglutination.
Volume 2: 1. Le nom: les cas, les déclinaisons. 2. Le pronom: l'article défini et indéfini, partitif, le pronom possessif, le pronom personnel, le pronom réfléchi, le pronom relatif, le pronom interrogatif, le pronom démonstratif, les pronoms indéfinis. 3. Le verbe: généralités; développement du thème; l'indicatif présent, le subjonctif présent, le subjonctif imparfait; le passé simple, le futur, le conditionnel, l'impératif; l'infinitif, le gérondif et le participe présent, le participe passé.
Volume 3: 1. Syntaxe: l'emploi des cas, l'emploi du nombre, l'emploi de l'article défini, l'emploi de l'article indéfini; l'emploi des temps de l'indicatif et du subjonctif; l'emploi de l'infinitif, l'emploi du gérondif, l'emploi des participes, les formations avec le participe passé, l'aspect verbal; temps et mode dans la phrase hypothétique; la phrase interrogative; la conjonction, les conjonctions subordonnées, les prépositions, l'adverbe, l'affirmation et la négation, ordre des mots. 2. La formation des mots; la composition, les préfixes, les suffixes nominaux.
Objectif de l'auteurL'auteur entend reprendre et compléter la grammaire réalisée par Meyer-Lübke 50 ans auparavant, aborder des chapitres non traités comme la syntaxe, enrichir les chapitres traités en donnant un traitement clair et systématique des phénomènes, en se basant sur la langue littéraire et le toscan et sur les données dialectales recueillies dans les Atlas, A.I.S. Atlante italo-svizzero de Jud et Jaberg, A.L.E.I.C. Atlante linguistico etnografico italiano della Corsica de Bottiglioni. La préface à l'édition italienne, tenant compte des critiques formulées à l'édition allemande, définit aussi un projet épistémologique plus vaste qui est de donner une information aussi exhaustive que possible sur les différentes étapes de l'évolution de la langue littéraire italienne et des dialectes, en conciliant la méthode historique, la méthode géographique et la représentation descriptive, en associant linguistique diachronique et linguistique synchronique. L'auteur entend ainsi ouvrir la voie à des recherches qui pourront bénéficier davantage des acquis de la linguistique structurale et des autres sciences humaines.
Intérêt généralL'ouvrage constitue un instrument de recherche remarquable par la richesse des matériaux à la fois littéraires et dialectaux, recueillis aussi bien dans les écrits et les publications qu'à travers les enquêtes de terrain, à partir de l'expérience directe des phénomènes linguistiques et dialectaux observés de près, au cours de fréquents voyages entrepris en Italie à partir de 1921. Le point de vue positiviste ne permet pas de saisir les évolutions dans leur ensemble mais l'ouvrage foisonne d'exemples empruntés à la littérature ancienne comme à la langue quotidienne standard et aux dialectes, il est d'une grande portée pédagogique pour l'enseignement supérieur.
Parties du discours8 parties du discours: nom, article, pronom, verbe, adverbe, préposition, conjonction, particules affirmatives et négatives.
Innovations term.Elles apparaissent dans l'édition italienne de l'ouvrage qui témoigne d'une importante modernisation dans un sens moins normatif, plus scientifique (fenomeni generali pour accidenti generali, perturbazione pour turbamento, velare pour gutturale), introduction dans l'étude de l'article d'une distinction entre article défini/articolo determinativo et article indéfini/articolo indeterminativo, constat de l'absence presque systématique de ce dernier. Dans le chap. consacré au verbe du vol. 3, il faut noter l'emploi du terme passato remoto au lieu de perfetto, désormais réservé au temps latin, ainsi que l'introduction d'une distinction entre verbes servili/ausiliari et l'étude, également nouvelle, des concordances, des aspects et des modalités. Les niveaux de l'analyse de la phrase sont explicités dans la hiérarchie entre principale reggente et subordonnées conjonctives.
Corpus illustratifTous les exemples sont cités avec la plus grande précision, soit par une localisation explicite sur le terrain de collecte, soit par des références minutieuses aux livres, journaux, anthologies, articles où les citations ont été puisées; une bibliographie exhaustive donne à la fin de chaque volume le titre complet, le nom de l'auteur, les lieux et date de 1re édition ainsi que le nom de l'éditeur.
Indications compl.
Influence subieL'ensemble du travail se réfère en partie à la grammaire historique de Meyer-Lübke, mais aussi aux travaux de structuralistes comme Weinreich et Lausberg.
Influence exercéeCet ouvrage a influencé les grammaires diachroniques comme celle de Paolo Tekavcic, Grammatica storica dell'italiano (3 vol., Bologna, Il Mulino, 1972), où le matériel accumulé par Rohlfs se voit intégré dans une dynamique délibérément structurale, avec des hypothèses explicatives puissantes, fondées sur les mécanismes de la variation et de la langue parlée.
Renvois bibliographiques→ Références
Bonfante G. 1952; Bonfante G. 1955; Brüch J. 1954; Corominas J. 1958; Ghinassi G. 1967; Ghinassi G. 1969; Gougenheim G. 1954; Hall R. A. 1951; Hall R. A. 1955; Margueron C. 1951; Margueron C. 1953; Margueron C. 1955; Migliorini B. 1949; Migliorini B. 1951; Migliorini B. 1954; Radtke E. 2009; Sauvageot S. 1950; Sauvageot S. 1951
Rédacteur

Giacomo-Marcellesi, Mathée

Création ou mise à jour1998