CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Avertimenti sopra le regole Toscane

Tani, Nicolò

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires italiennes [3232]
Liens

Bayerische StaatsBibliothek digital (éd. 1550)

Auteur(s)

Tani, Nicolò

Datation: Milieu du 16e siècle

Nicolò Tani est un écrivain italien, né à Borgo San Sepolcro (Arezzo). Outre ses Avertimenti sopra le regole Toscane, il est également l'auteur d'une comédie, La belle-sœur, imprimée en 1583 à Padoue (La cognata. Comedia facetissima et noua di m. Nicolò Tani dal Borgo San Sepolcro, appresso Paulo Meieto, in Padoa).

Titre de l'ouvrageAvertimenti sopra le regole Toscane con la Formatione de Verbi, & variation delle voci di M. Nicolò Tani dal Borgo San Sepolcro
Titre traduitAvertissements sur les règles toscanes avec la formation des verbes et la variation des mots de M. Nicolas Tani de Borgo San Sepolcro
Titre courtAvertimenti sopra le regole Toscane
Remarques sur le titreComme le titre l'indique, les avertissements sont séparés des règles, tandis que les considérations de morphologie verbale et nominale sont rassemblées dans une section ad hoc. C'est la première grammaire italienne à procéder ainsi.
Période|16e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire descriptive, accordant une grande place à la morphologie.
Type indexéGrammaire descriptive | Grammaire didactique
Édition originale1550, Venise, Giovita Rapario (in 8°). Il semble qu'il y ait eu une autre impression la même année à Venise (in 12°). Pas de manuscrit connu.
Édition utilisée1550, Venise, Giovita Rapario (exemplaire de la Bibliothèque municipale de Dijon, 6992 CGA).
Volumétrie112 pages.
Nombre de signes130000
Reproduction moderneNon.
DiffusionGrâce à un inventaire dressé peu après sa mort (survenue en 1565), on sait que Varchi avait dans sa grande bibliothèque (qui comptait plus de 3000 titres, dont la plupart des grammaires italiennes de l'époque) un exemplaire des Avertimenti sopra le regole Toscane con la Formatione de Verbi, & variation delle voci de Tani (v. A. Sorella, Introduzione à L'Hercolano, n. 434). Le peu d'exemplaires connus – en Italie, seuls trois exemplaire se trouveraient dans des bibliothèques publiques (2 à l'université de Milan et un à Rome) – indique une diffusion restreinte.
Langues ciblesItalien (toscan)
MétalangueItalien (toscan)
Langue des exemplesItalien (toscan)
Sommaire de l'ouvrage3 sections: une première, grammaticale (ordonnée selon les parties du discours variables) – Des nombres, Des genres (f. 5), Des articles (5-9v) [y compris Des cas (7)], Des noms (9v-11v) [y compris Des noms adjectifs (10v)], Des pronoms (11v-18) [y compris Des pronoms adjectifs (15v)], Des verbes (18-26), Des gérondifs (26-v), Des participes (26v-27) –, une deuxième, morphologique, intitulée Formation des verbes et variation des formes (27v-46v), la dernière, très brève, comprenant une liste de mots invariables classés par ordre alphabétique (47-50). Une table des matières détaillée clôt la grammaire.
Objectif de l'auteurEnseigner la langue toscane aux étrangers (cas exceptionnel, l'œuvre est dédiée à un Français, All'illustre & molto Mag. Sig. Giovanni Buccitelli Francese), puisque les Toscans «pour l'avoir portée depuis les langes, la connaissent très bien et n'ont pas besoin de l'apprendre encore par des règles».
Intérêt généralLa grammaire de Tani ne vaut pas tant pour son contenu que pour sa mise en forme novatrice – de toutes les grammaires italiennes de la Renaissance, celle où l'auteur et l'imprimeur ont fait le plus pour la lisibilité de l'ouvrage.
Séparées des avertissements et remarques, les règles sont plus concises et plus lisibles; rassemblées dans une section ad hoc, avec les considérations de morphologie nominale et verbale, la multitude des variantes n'encombre plus l'exposé principal (comme dans les grammaires antérieures, notamment celles de Fortunio et de Bembo). La variation des mots est traitée méthodiquement selon cinq modes: formation, permutation, accroissement, coupure et transformation («Le variationi dunque si fanno nelle voci in cinque modi per formatione, traspositione, accrescimento, troncamento, & trasformatione»: p. 28). Première grammaire italienne à employer un système de signes conventionnels pour préciser et distinguer l'usage des mots présentés dans la partie morphologique: «† Mots toscans utilisés davantage que ceux correctement formés ou divers. § Mots que l'on peut utiliser autant que ceux correctement formés. * Mots utilisés par les prosateurs. { Mots utilisés seulement par les poètes» (27v), outre les parenthèses pour les formes rares.
Première grammaire italienne à présenter une table des matières, d'autant plus remarquable qu'elle est très détaillée (14 pages: 50-56v), avec renvoi à la page et à la ligne du texte, où les lignes sont numérotées de 10 en 10.
Tani est le premier à souligner que forment leurs temps composés avec l'auxiliaire essere non seulement les verbes réfléchis, mais aussi certains «verbes de mouvement ou d'état»: «In quelli verbi che reciprochi sonno […] non dal verbo havere, mà dal verbo essere si formano; & il somigliante di que verbi che movimento, ò stanza dimostrano. SOMMene doluto […] Egli non c'È venuto niuno d'India, Donde ERA entrato […] Mà poi che egli in se FÙ ritornato […] ERA stato à questo fatto, Si FOSSE giaciuto, & simili» (23v).
Parties du discoursSous l'influence de Fortunio et de Bembo, Tani ne traite que les parties du discours variables, considérées comme les plus importantes: noms (y compris les adjectifs) pronoms, verbes, gérondifs et participes. Les articles sont présentés d'emblée comme une dimension grammaticale des noms, avec les nombres, les genres et les cas, dont ils semblent être l'expression. Les mots invariables sont présentés par ordre alphabétique, ce qui est une nouveauté (et un progrès appréciable comparé au désordre des Prose della Volgar lingua).
Innovations term.Non négligeables: adiectivo et sostantivo ‘sous-catégories des pronoms’, istromentale et locale ‘cas de la déclinaison’, determinato ‘personnel (dit du verbe)’, plusquamperfetto ‘temps du passé’, convertirsi ‘se transformer (dit d'une lettre)’, drittamente ‘correctement, régulièrement’, facitore ‘agent’, scendere ‘provenir, dériver’, troncare ‘tronquer’ et troncamento ‘apocope’, etc.
Corpus illustratifExemples forgés et citations des classiques du 14e s.
Indications compl.Les Avertimenti sopra le regole Toscane con la Formatione de Verbi, & variation delle voci sont loués par Annibale Fedeli dans une lettre publiée avec les Rime de Gaspero Torelli (voir A. Zeno, 1803, note b p. 48). La grammaire de Tani est l'une des moins connues de la Renaissance italienne: elle est déjà ignorée même de Trabalza (1908).
Influence subiePlusieurs passages sont inspirés, voire tirés directement des Prose della Volgar lingua de Bembo (élision de la voyelle initiale du nom après l'article, phrase segmentée, nécessaire détermination temporelle du passé antérieur, etc.). Pas d'autres influences notables. L'originalité et la qualité sans précédent de la mise en forme et en page du texte font supposer un esprit singulier, réfléchi, familier de l'édition et conscient des ressources de l'imprimerie.
Influence exercéeFaible – sur Dolce (dédicace, nombre et dénomination des cas, déclinaison à huit cas) et Florio (plan de la grammaire, système verbal et dénomination des temps, section terminale sur les «adverbes», conjonctions et interjections classés alphabétiquement).
Renvois bibliographiques→ Références
Naumann B. 1803; Sorella A. (éd.) 1995
Rédacteur

Vallance, Laurent

Création ou mise à jour2015-08