CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Pismenica

Karadžić, Vuk Stefanović

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires des langues slaves: serbe [3405]
Auteur(s)

Karadžić, Vuk Stefanović

Datation: 1787-1864

Vuk Karadžić est né en 1787 à Trsić, petit village près de Loznica, en Serbie. Il débute après son arrivée à Vienne en 1814 comme le premier réformateur et écrivain serbe originel. Il n'a pas de vrais prédécesseurs dans la création de la langue littéraire: en fait, il creuse seul son chemin. Il écrit sur le peuple serbe pour le peuple serbe et, ce qui est plus important, il diffuse les connaissances sur les Serbes dans les milieux savants européens. Il commence à créer la langue littéraire à partir de la langue populaire, le nouvel alphabet adapté à cette langue et l'orthographe réformée. L'autre partie de son travail, qui est pour lui personnellement la plus importante, consiste à recueillir différentes formes de la littérature populaire – la poésie lyrique et épique, les récits et les contes populaires, les devinettes et les proverbes. D'après Kulakovski (1987), dans ce domaine, Karadžić occupe la première place parmi tous les écrivains slaves. Ses recueils de poésie populaire, publiés en 4 livres, sont les ouvrages classiques dans ce domaine, comparable à la poésie homérique. Grâce à ces œuvres, Karadžić est devenu le fondateur de l'ethnographie serbe. Son travail de collectionneur des formes de la littérature populaire est d'autant plus important qu'il l'a fait à l'époque où ces formes commençaient à tomber dans l'oubli à cause de la modernisation rapide de la Serbie. Dès 1810, Sava Mrkalj avait proposé une simplification radicale de l'alphabet cyrillique traditionnel. C'est encore Karadžić qui ira le plus loin sur ce champ aussi. Sa version nouvelle de l'alphabet et de l'orthographe apparaît pour la première fois dans son célèbre Dictionnaire publié en 1818. Elles se fondent sur un principe phonologique qui exige que le texte écrit corresponde presque parfaitement, lettre par lettre, aux phonèmes prononcés. Karadžić propose une réforme orthographique visant à mettre dans une correspondance parfaite les graphèmes latins et les graphèmes cyrilliques, en accord avec la prononciation réelle. De ce fait, il exclut toutes les lettres qui ne correspondaient à aucun des phonèmes du serbo-croate, mais il introduit de nouvelles lettres correspondant aux phonèmes spécifiques de la langue. La réforme de Karadžić a été faite en deux fois, la première en 1814 et la deuxième en 1818 dans son Dictionnaire de la langue serbe: (1) 1814: Ћ = (Ћ), ДЪ = (Ђ), Љ = (Љ), Њ = (Њ), ї = (Ј); (2) 1818: Ћ = (Ћ), Ђ = (Ђ), Љ = (Љ), Њ = (Њ), Ј = (Ј), Џ = (Џ), soit 6 nouvelles lettres. Ses œuvres principales sont: 1. son manuel de grammaire de la langue serbe (1814); 2. le Dictionnaire de la langue serbe (1818; 1852: 2e édition); 3. le Nouveau Testament dans la traduction de Vuk Stefanović Karadžić (1847); 4. son recueil de la poésie lyrique populaire; 5. son recueil de la poésie épique populaire; 6. son recueil des formes courtes populaires; 7. le Deutsch-Serbisches Worterbuch (Dictionnaire serbe-allemand, 1872). Médaillé par l'empereur d'Autriche, par celui de Prusse, par celui du Monténégro, membre de plusieurs sociétés savantes, Karadžić connut une grande reconnaissance institutionnelle.

Titre de l'ouvragePismenica srbskoga jezika
Titre traduitGrammaire de la langue serbe
Titre courtPismenica
Remarques sur le titrePismenica signifie «l'art de bien écrire»; le terme est bâti sur pismo, «l'alphabet et l'écriture», «la façon d'écrire».
Période|19e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire didactique, orientée vers la morphologie.
Type indexéGrammaire didactique | Morphologie
Édition originale1814, Vienne.
Édition utilisée1814, Vienne.
VolumétrieEnviron 100 pages.
Nombre de signes120240
Reproduction moderne1981, Gornji Milanovac. L'ouvrage n'a pas été reproduit dans les œuvres complètes de Karadžić.
DiffusionPremière grammaire de la langue serbe, qui a connu 3 éditions (1814, 1824, 1981).
Langues ciblesSerbe
MétalangueL'ouvrage est rédigé en serbe; la traduction des termes linguistiques est donnée en latin et en allemand
Langue des exemplesSerbe
Sommaire de l'ouvrageI. Préambule; II. L'Alphabet; III. Les terminaisons des mots en consonnes; IV. Les accents; V. Les noms; VI. Le système de déclinaison des noms: la première déclinaison; la deuxième déclinaison; la troisième déclinaison; la quatrième déclinaison; VII. Les adjectifs et la comparaison des adjectifs; VIII. Les nombres; IX. Les pronoms; X. Les verbes; XI. Les particules (les prépositions, les adverbes, les conjonctions, les interjections).
Objectif de l'auteurSoutenir la réforme de la langue proposée, prouver que la langue populaire peut aussi bien servir que la langue littéraire, faciliter l'éducation du peuple serbe et l'accès aux œuvres écrites
Intérêt généralPremière grammaire de la langue serbe
Parties du discoursL'auteur lui-même ne parle pas de façon explicite des parties de discours. Pourtant, il est évident qu'il considérait comme parties de discours les suivantes: les noms (imenice), les adjectifs (pridevi), les noms de nombres (brojevi), les pronoms (zamenice), les verbes (glagoli) et les particules (pomocne reci). Parmi les particules il compte les prépositions, les adverbes, les conjonctions et les interjections.
Innovations term.Karadžić utilise la terminologie slave traditionnelle, et donne la traduction des termes en latin et en allemand.
Corpus illustratifPour la plus grande part, les exemples illustratifs sont ceux de la poésie et de la littérature populaire et une petite partie est prise aux œuvres des anciens écrivains serbes.
Indications compl.Karadžić fut le premier à écrire un manuel de grammaire de la langue serbe. À son époque, il y avait en Serbie quatre grammaires en usage, des manuels russes écrits par le clergé, et la grammaire du slavon de Mrazović (Rukovdstvo k slovenstej grammatice [Les règles grammaticales pour la langue slavonne], 1794), qui servait à étudier la langue serbe. La Grammaire de Vuk Karadžić a été publiée en 1814 à Vienne, à l'époque où il débute son travail sur la langue serbe et elle est connue sous le nom Pismenica srbskog jezika ou tout court Pismenica. Cette grammaire a été dépassée déjà de son vivant, parce qu'un de ses disciples, Djuro Daničić a écrit un manuel de grammaire meilleur en 1850. Karadžić n'était pas un chercheur bien formé dans les milieux universitaires, mais il avait une grande intuition de sa langue maternelle. Il considérait la langue comme un organisme vivant et connaissait très bien la langue de son peuple. Karadžić s'appuyait surtout sur son sens de la langue, et non sur des connaissances formelles dans le domaine de la science de langage.Karadžić a également décrit les dialectes de la langue serbe. Il est considéré comme le fondateur de la linguistique serbe que ses disciples élaboreront.
Influence subieKaradžić s'inspire des frères Grimm. Sa pensée s'inscrit dans le mouvement du romantisme allemand (Goethe), ce qui explique son goût pour la littérature populaire de son pays.
Influence exercéeSur Djuro Daničić, Tomo Maretić et tous les écrivains de l'époque. L'œuvre de Karadžić a contribué à l'unification du serbo-croate, le Croate L. Gaj ayant suivi sa réforme. L'unification du serbo-croate fut confirmée par un accord à Vienne en 1850.
Renvois bibliographiques→ Références
AA.VV. 1966; AA.VV. 1968; AA.VV. 1968; AA.VV. 1987; Andrić I. 1956; Andrić I. 1976; Belić A. 1933; Bogdanović M. & Kovačević B. 1948; Bosnić D. & Djoković B. 1987; Čubrić L. 2004; Delić J. 1990; Djilas M. 1949; Djordjević M. 1951 {p. 88-95}; Dobrašinović G. 1987; Gligorić V. 1964; Grujić V. 1976; Ilić P. 1999; Ivanović R. 1999; Jeremić D. 1967; Jerotić V. 1993; Kecmanović I. 1938; Kulakovski P. A. 1987; Kuprešanin V. 1961; Micić R. 1995; Milenković B. 1972; Mindak-Zawadzka J. 2009; Moskovljević M. 1937; Nazečić S. 1964; Popović M. 1987; Šaulić J. 1988; Skakić M. 1998; Sreznjevski I. I. 1987; Stevanović M. 1965; Stevanović M. 1987; Stojanović V. 1988; Stojičić S. 2005; Vukić M. 1998; Wilson D. 1970
Rédacteur

Janković, Marija

Création ou mise à jour2010-02