CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Kratkaja Rossijskqja Grammatika

Syrejščikov, Evgenij Borisovič

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires des langues slaves: russe [3417]
Auteur(s)

Syrejščikov, Evgenij Borisovič

Datation: † 1790

Pédagogue, grammairien, écrivain et traducteur russe. Professeur extraordinaire de langue russe et slavonne à l'Université de Moscou, puis membre de la commission de création des établissements scolaires mise en place par Catherine II. Il rédige des manuels scolaires et enseigne au séminaire pédagogique lié à cette commission. Rédacteur de différentes revues (dont Moskovskie Vedomosti [Bulletin moscovite]), traducteur en russe de textes latins (Tacite), français et allemands.

Titre de l'ouvrageKratkaja Rossijskqja Grammatika, izdannaja dlja narodnyx učilišč Rossijskoj Imperii po vysočajščemu poveleniju Carstvujuščija Imperatricy Ekateriny Vtoryja
Titre traduitGrammaire russe abrégée, éditée pour les écoles publiques de l'Empire de Russie, sur ordre suprême de l'Impératrice Régnante Catherine II
Titre courtKratkaja Rossijskqja Grammatika
Remarques sur le titre
Période|18e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire pédagogique.
Type indexéGrammaire didactique
Édition originale1787, Saint-Pétersbourg, Tip. Geka.
Édition utiliséeMicrofilm de la matrice de la 1re édition. Saint-Pétersbourg, 1787, Tip. Geka.
Volumétrie[3] +57 pages [?], 900 signes par page environ.
Nombre de signes50000
Reproduction moderne
Diffusion7 éditions de 1787 à 1805. Ses rééditions imposeront l'ouvrage comme grammaire pédagogique des années 1790 aux années 1830.
Langues ciblesRusse
MétalangueRusse
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageAvant-propos: 1-111, Divisions de la grammaire, orthographe: p. 1, Le nom: 3-13 (dont un tableau des déclinaisons 10); Le pronom (14-19); Le verbe (20-44), y compris le gérondif et le participe L'adverbe (45); La préposition; La conjonction; L'interjection; Exemple pour l'analyse grammaticale; La combinaison des mots; La répartition des parties du discours; La prononciation.
Objectif de l'auteurGrammaire pédagogique, dont la brièveté (56 pages), nous explique la préface, s'explique par le fait que l'essentiel est noté. L'ouvrage se veut une méthode d'entraînement au maniement des catégories grammaticales (identification des catégories, apprentissage systématique des flexions); en fin d'ouvrage, est proposé un exemple d'analyse grammaticale.
Intérêt généralAbrégé dérivé de la Rossijskaja grammatika de Lomonosov (1755). Après l'échec de la grammaire raisonnée d'Anton Barsov Rossijskaja grammatika (manuscrit: 1783-1788), qui se voulait destinée à tous les niveaux d'enseignement et qui a été abandonnée en raison de son volume et de sa difficulté, la grammaire de Syrejščikov marque la volonté de doter la grammaire scolaire d'ouvrages de base, riches en tableaux, dont les exemples fournissent l'occasion d'autant d'exercices.
Parties du discours8 parties du discours, 4 variables: nom, pronom, verbe, participe; 4 invariables: adverbe, préposition, conjonction, interjection. L'ouvrage reprend l'ordre de Barsov. Le nom comprend le substantif, l'adjectif et le numéral, le susbtantif est divisé en nom propre, nom commun, nom collectif.
Innovations term.Les parties du discours sont dites peremenjaemyja (variables), ou neperemenjaemyja (invariables), ce qui diffère du izmenjamyja, neizmenjaemyja, que l'on trouvait chez Barsov, pour qui ce terme peremenjaemyj désignait l'alternance, dans le cadre de la dérivation suffixale notamment. Mais l'innovation terminologique n'est pas recherchée.
Corpus illustratifListes de mots exemples comprenant des registres de langue variés (36 mots pour la 1re décl.: poxvala (la louange), slava (la gloire), devica (la jeune fille), Kozma, Nikita…, 87 pour la 2e, Bog (Dieu), čelovek (l'homme), brus, kol, list (la feuille), ainsi de suite). Ces listes ne sont pas ordonnées alphabétiquement, mais représentatives des difficultés surgissant à la flexion (voyelle mobile, jod à l'intérieur du mot, susbtantifs masculins de déclinaison féminine, irrégularités au pluriel). L'énoncé complet pour servir d'exemple d'analyse grammaticale est instructif et moral: "L'homme qui passe sa vie dans l'oisiveté a pour première punition d'être poursuivi partout d'un insupportable ennui à la vue des joyaux de Crésus, etc.".
Indications compl.
Influence subieOuvrages de référence: Rossisjkaja grammatika de M. Lomonosov (1re édition 1755), Rossijskaja grammatika d'Anton Barsov (ms), Kratkija pravila rossyskoj grammatiki, attribué à Barsov ou Romanov; influence implicite, inscription dans une tradition: l'ouvrage prend la suite de l'abrégé de Barsov (également attribué à Bukol Romanov), Kratkija pravila rossijskoj grammatiki, comme manuel scolaire. Il s'inscrit dans la lignée de la grammaire de Lomonosov, jusqu'à ce que les abrégés de Nicolas Greč viennent prendre la suite.
Influence exercéeL'ouvrage contribue à perpétuer la tradition des abrégés de la grammaire de Lomonosov (cf également Schütrumpf 1980 et 1982).
Renvois bibliographiques→ Références
Sopikov V. S. 1904; Suxomlinov M. I. 1874
Rédacteur

Archaimbault, Sylvie

Création ou mise à jour1998