CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Der Teutschen Sprache Stammbaum und Wortwachs

Stieler, Kaspar

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires allemandes [3510]
Auteur(s)

Stieler, Kaspar

Datation: 1632-1707

Grammairien et lexicographe allemand, né et mort à Erfurt. Après les études et le service à l'armée, il fut secrétaire et composa plusieurs manuels de correspondance commerciale, dont la Teutsche Secretariats-Kunst, 1673. Membre depuis 1668 de la Fruchtbringende Gesellschaft, il recueillit pendant de longues années le matériau lexicographique pour un volumineux dictionnaire de l'allemand contenant environ 68 000 mots. Publié en 1691 avec une grammaire en annexe, ce dictionnaire réalisa le projet lexicographique conçu auparavant par Schottelius. Stieler fut annobli en 1705.

Titre de l'ouvrageDer Teutschen Sprache Stammbaum und Wortwachs, oder Teutscher Sprachschatz: Worinnen alle und iede teutsche Wurzeln oder Stammwörter so viel deren annoch bekant und ietzo im Gebrauch seyn nebst ihrer Ankunft abgeleiteten duppelungen und vornemsten Redarten mit guter lateinischen Tolmetschung und kunstgegründeten Anmerkungen befindlich; Samt einer Hochteutschen Letterkunst Nachschuß und teutschem Register. So Lehrenden als Lernenden zu beider Sprachen Kundigkeit nötig und nützlich durch unermüdeten Fleiß in vielen Jahren gesamlet von dem Spaten
Titre traduitArbre généalogique et croissance lexicale de la langue allemande, ou Trésor de la langue allemande…
Titre courtDer Teutschen Sprache Stammbaum und Wortwachs
Remarques sur le titreLa partie grammaire, qui figure dans le tome III, porte le titre séparé Kurze Lehrschrift von der Hochteutschen Sprachkunst [Traité succinct de la grammaire allemande].
Période|17e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire pédagogique de l'allemand, destinée aux germanophones et aux étrangers.
Type indexéGrammaire didactique
Édition originale1691, Nürnberg, Johann Hofmann.
Édition utilisée1691, Nürnberg, Johann Hofmann, impr. Heinrich Meyer.
VolumétrieIn-4°, 243 pages.; environ 2 640 signes par page.
Nombre de signes641500
Reproduction moderneDeux reproductions: 1968, München, Kösel et 1968, Hildesheim, Olms.
Diffusion
Langues ciblesAllemand
MétalangueAllemand et latin
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageTexte divisé en 32 chapitres, formant quatre parties principales, après une brève introduction, p. 1-7 [chap. 1-2]: [I] Aussprechung [prononciation], p. 8-24 [chap. 3-4]; [II] Rechtschreibung [orthographe], p. 24-49 [chap. 5-6]; [III] Wortforschung [étymologie], p. 50-194 [chap. 7: Geschlechtwort [article]; chap. 8-15: Nennwort [nom]; chap. 16: Vornennwort [pronom]; chap. 17-19: Zeitwort [verbe]; chap. 20: Mittelwort [participe]; chap. 21: Vorwort [préposition]; chap. 22: Zuwort [adverbe]; chap. 23: Füg- und Triebwort [conjonction et interjection]; [IV] Wortfügung [syntaxe], p. 195-243 [chap. 24: de la syntaxe en général; chap. 25-32: syntaxe des parties du discours].
Objectif de l'auteurDonner une grammaire normative du haut-allemand [Hochteutsch].
Intérêt généralL'ouvrage vaut surtout pour l'importance accordée par l'auteur à la syntaxe.
Parties du discoursL'auteur distingue neuf parties du discours, définies selon des critères mixtes (morphologique, syntaxique, sémantique): article, nom, pronom, verbe, participe, préposition, adverbe, conjonction et interjection.
Innovations term.Quelques-unes par rapport à Schottelius, ex. Stimmer [voyelle] et Mitstimmer [consonne].
Corpus illustratifLes exemples, assez nombreux, sont souvent suivis de la traduction latine.
Indications compl.Dans son ouvrage, beaucoup plus clair que Bödiker 1690, et conçu également à l'intention des étrangers, Stieler traite de manière assez détaillée de la prononciation du haut allemand, à la différence de Schottelius 1663, dont l'influence est par ailleurs très nette. Il est d'autre part le premier à exposer de manière systématique les règles de l'ordre des mots en allemand.
Influence subieCelle de Schottelius 1663, et, pour la partie traitant de l'orthographe, de Gueintz 1641 et 1645.
Influence exercéeSur les grammaires allemandes de Langjahr 1697 et de Wahn, s.d. [1723].
Renvois bibliographiques→ Références
Barbarić S. 1981; Jellinek M. H. 1968 {[1913-1914], p. 202-204}; Kaltz B. 1996 {p. 335 et suiv.}; Moulin-Fankhänel C. 1997 {p. 303-319}; Püschel U. 2009; Sonderegger S. 1968
Rédacteur

Kaltz, Barbara

Création ou mise à jour2000