CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Institutiones linguae valachicae

Anonyme

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires roumaines [3702]
Auteur(s)

Anonyme [1]

[1] L'auteur devait être un intellectuel roumain transylvain proche de l'église catholique d'Oradea-Mare, probablement un Gréco-catholique qui avait étudié au collège jésuite de Cluj. Quelques chercheurs ont attribué son ouvrage à un membre de l'École transylvaine, mais la manière dont la grammaire a été conçue (comme une grammaire pratique, d'usage) exclut cette hypothèse.

Datation: fl. environ 1770

Titre de l'ouvrageInstitutiones linguae valachicae sive Grammatica, compendio exhibita
Titre traduitRègles de la langue valaque ou grammaire, exposée brièvement
Titre courtInstitutiones linguae valachicae
Remarques sur le titre
Période|18e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire pratique, grammaire d'usage.
Type indexéGrammaire pratique | Grammaire d'usage
Édition originaleEnviron 1770, Transylvanie (la zone de contact entre le département de Crişana et le département de Hunedoara).
Édition utilisée1re édition moderne (2001).
Volumétrie44 colonnes, 21 x 15,5 cm (l'édition originale). L'édition moderne comprend 51 pages (environ 2190 signes par page).
Nombre de signes111690
Reproduction moderneLe texte de la première édition moderne, traduite en roumain par Lucia Wald, a été publié par Gheorghe Chivu, en 2001, Bucarest, Éditions de l'Académie roumaine.
DiffusionLa grammaire a été très peu diffusée. La version originale se trouve à Kalocsa (Hongrie). Les linguistes l'ont redécouverte au début du 20e siècle, mais la première édition moderne est parue en 2001.
Langues ciblesRoumain (appelé "valaque")
MétalangueLatin
Langue des exemplesRoumain (en caractères cyrilliques)
Sommaire de l'ouvragePréface [50]. Les règles de la langue valaque. Ch. I, Sur les lettres et leurs propriétés: Sur les signes de l'alphabet; Sur la classification des lettres; Sur les accents; Sur les contractions; Sur les signes de ponctuation [52-58]; Ch. II, Sur les noms substantifs: Sur les accidents des mots [= les catégories morphologiques inhérentes]; Sur les particules ajoutées régulièrement aux noms; Sur la première déclinaison; Les paradigmes du singulier; Les paradigmes du pluriel; Sur la deuxième déclinaison; Sur le pluriel; Sur les indéclinables; Le paradigme [58-70]; Ch. III, Sur les autres formes des substantifs: Sur la «motion» des substantifs (la formation des noms féminins à partir des noms masculins); Sur la formation des diminutifs; Sur les noms défectifs; Sur les genres des noms [72-76]; Ch. IV, Sur les noms adjectifs: Sur le changement de l'adjectif masculin en féminin; Sur la comparaison des adjectifs; Les paradigmes de la comparaison; Sur l'accord de l'adjectif avec le substantif [76-80]; Ch. V, Sur le pronom: Le paradigme des pronoms eu (je), tu (tu); Les paradigmes des pronoms démonstratifs; Le paradigme des pronoms possessifs; Sur les pronoms interrogatifs; Sur les pronoms réciproques; Sur l'apostrophe [82-92]; Ch. VI, Sur le verbe substantif a fi (être) [92-96]; Ch. VII, Sur la conjugaison des verbes [96-108]; Ch. VIII, Sur les verbes passifs [108-120]; Ch. IX, Sur les verbes déponents [120-134]; Ch. X, Sur les verbes impersonnels: La conjugaison des verbes impersonnels à la forme active; La conjugaison des verbes impersonnels à la forme passive; Complément au chapitre sur les verbes [134-138]; Ch. XI, Sur la constitution des parties de l'énoncé [138-146]; Appendice: Sur les signes numériques [146-148]. (Note: l'édition moderne est bilingue, donc les 102 pages de l'ouvrage comprennent 51 pages de texte latin et 51 pages de texte roumain.)
Objectif de l'auteurIl s'agit d'une grammaire pratique, comprenant les principales règles du roumain, destinée aux personnes adultes parlant le latin et le hongrois. Ses destinataires étaient, probablement, les missionnaires jésuites actifs en Transylvanie au milieu du 18e siècle.
Intérêt généralIl s'agit de la première grammaire de la langue roumaine écrite en latin et du premier ouvrage où l'on soutient le caractère latin des structures grammaticales roumaines.
Parties du discoursSeules les principales parties du discours sont traitées: le nom, l'adjectif, le pronom et le verbe. L'auteur détaille les déclinaisons du nom, avec les alternances phonétiques et consonantiques qui peuvent apparaître, ainsi que les paradigmes verbaux.
Innovations term.La terminologie est celle qui était employée à l'époque dans les grammaires latines.
Corpus illustratifLa partie concernant la morphologie comprend seulement des paradigmes. Dans le chapitre sur la syntaxe, les exemples sont courts, construits par l'auteur même.
Indications compl.
Influence subieLes Institutiones linguae valachicae suivent le modèle des grammaires brèves du latin, comme il y en avait plusieurs en Transylvanie au milieu du 18e siècle, surtout celle de Michael Ajtai, imprimée en 1744 à Sibiu (appelée Grammatica latina methodo novo & artificiosa).
Influence exercéeLe texte a été peu connu dans la tradition grammaticale roumaine; par conséquent, il n'a pas influencé les grammairiens de son époque.
Renvois bibliographiques→ Références
Bela N. 1983; Chivu G. 2001
Rédacteur

Croitor, Blanca

Création ou mise à jour2010-02