CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Syntaxe roumaine

Sandfeld, Kristian

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires roumaines [3710]
Auteur(s)

Sandfeld, Kristian · Olsen, Hedvig

Sandfeld, Kristian

Datation: Kr. Sandfeld a vécu entre 1873 et 1942.

Kristian Sandfeld est un linguiste danois, auteur de la bien connue Linguistique balkanique (1930). En 1936, à Paris, il publie avec Hedvig Olsen le premier volume de Syntaxe roumaine. Le second volume est l'œuvre d'Olsen. A sa mort en 1942, Sanfeld avait presque achevé un troisième volume, concernant la structure de la proposition. Holger Sten l'a publié en 1962. Il l'a compilé à partir de dix cahiers de Sandfeld, avec l'aide de A. Rosenstand Hansen et de E. Lozovan. Il existait un onzième cahier, différent des dix premiers, probablement destiné à un quatrième volume.

Olsen, Hedvig

Datation: H. Olsen est décédée en 1950.

Hedvig Olsen a été la collaboratrice de Kristian Sandfeld pendant plusieurs années. En 1936, à Paris, ils publient le premier volume de Syntaxe roumaine. Avant sa mort (en 1950), Olsen a terminé la rédaction du deuxième volume, qui a été publié dix ans plus tard (en 1960, à Copenhague) par Holger Sten, un collaborateur de Sanfeld et Olsen.

Adaptateur(s)

Sten, Holger

Datation: 1907-1971

Romaniste danois, auteur d'une thèse sur la négation en français, d'un manuel de phonétique française et de travaux sur les temps en français et en portugais.

Titre de l'ouvrageSyntaxe roumaine, I. Emploi des mots à flexion, II. Les groupes de mots, III. Structure de la proposition
Titre traduit
Titre courtSyntaxe roumaine
Remarques sur le titre
Période|20e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire descriptive.
Type indexéGrammaire descriptive
Édition originale1er volume: 1936, Paris, Librairie E. Droz. 2e volume: 1960, Copenhague, Librairie Munksgaard. 3e volume: 1962, Copenhague, Librairie Munksgaard.
Édition utilisée1re édition
Volumétrie1er volume: 374 pages, environ 2050 signes par page. 2e volume: 255 p., environ 2050 signes par page. 3e volume: 400 p., environ 2050 signes par page.
Nombre de signes2109450
Reproduction moderneLe livre n'a pas été republié.
DiffusionL'ouvrage est paru hors de Roumanie, le premier volume à Paris et les derniers deux à Copenhague. Les trois volumes ont été rédigés en français, ce qui leur a assuré une diffusion plus large.
Langues ciblesRoumain
MétalangueRoumain
Langue des exemplesRoumain
Sommaire de l'ouvrage1er volume: Emploi des mots à flexion. Livre premier − Les noms [7-88]: I. Les nombres des substantifs [7-16]; II. Détermination et indétermination des substantifs [17-50]; III. Les cas [62-82]; IV. Les adjectifs [83-88]. Livre deuxième − Pronoms et noms de nombre [89-252]: I. Pronoms personnels [89-138]; II. Pronoms possessifs [139-153]; III. Pronoms démonstratifs [154-179]; IV. Pronoms marquant l'identité et le contraire [180-195]; V. Pronoms marquant la totalité [196-209]; VI. Pronoms indéfinis [210-229]; VII. Noms de nombre [230-252]. Livre troisième − Le verbe [253-367]: I. L'infinitif [253-271]; II. Les substantifs verbaux [272-286]; III. Le gérondif [287-294]; IV. Le participe passé [295-301]; V. Les personnes [302-303]; VI. L'impératif [304-307]; VII. Les temps de l'indicatif [308-351]; VIII. Le subjonctif [352-362]; IX. Le conditionnel [363-367]. 2e volume: Les groupes de mots. Livre premier − Groupes coordonnants [5-60]: I. Groupes formés par copulation [5-31]: 1. La conjonction est şi; 2. Equivalents de şi; 3. Combinaisons avec sau (ori) et dar (iar, ci); 4. Copulation double; II. Groupes formés par juxtaposition [32-48]; III. Groupes formés par juxtaposition et copulation [49-52]; IV. Remarques générales [53-60]. Livre deuxième – Groupes subordonnants [61-250]: I. Détermination des termes primaires (substantifs, pronoms) [61-180]: 1. Substantif avec substantif; 2. Substantif avec génitif; 3. Substantif avec adjectif; 4. Substantif avec groupe prépositionnel: 5. Substantif avec adverbe comme épithète; 6. Déterminations non-qualificatives; 7. Détermination des substantifs verbaux; II. Détermination des termes secondaires (adjectifs et équivalents, participes) [181-227]: 1. Détermination de quantité; 2. Détermination non-quantitative; III. Détermination des termes tertiaires (adverbes et équivalents) [228-250]. 3e volume: Structure de la proposition Livre premier − Le sujet [7-39]: 1. Formes du sujet [7-11]; 2. Le sujet et le verbe [11-25]; 3. Sujet inexprimé. Verbes impersonnels [25-37]; 4. Sujet personnel indéterminé [38-39]. Livre deuxième − Le régime direct [40-97]: 1. Remarques préliminaires [40-97]; 2. Formes du régime direct [42-64]; 3. Sens et emploi du régime direct [64-89]; 4. Le régime direct réfléchi [89-97]. Livre troisième − Le régime indirect [98-130]: 1. Formes du régime indirect [98-102]; 2. Sens et emploi du régime indirect [103-112]; 3. Régime indirect sans régime direct [112-125]; 4. Alternance du régime indirect avec d'autres constructions [125-130]. Livre quatrième − L'attribut [131-167]: 1. Formes de l'attribut [131-132]; 2. Accord de l'attribut avec le sujet [132-135]; 3. Sens et emploi de l'attribut [136-167]. Livre cinquième − Sujet et attribut sans copule [168-239]: I. L'attribut indirect [168-193]; II. La phrase nominale [194-200]; III. Sujet + attribut comme régime [201-232]; IV. Sujet + attribut comme circonstanciel [233-235]; V. Proposition infinitive [236-239]. Livre sixième − Apposition et précision après coup [240-279]: 1. Apposition explicative [240-252]; 2. Apposition précisante [252-264]; 3. Pronom reprenant le substantif [264-276]; 4. Précision restrictive et distributive [267-279].
Objectif de l'auteurLes auteurs disent qu'ils ont cherché à «donner un tableau aussi complet que possible des moyens d'expression dont dispose le roumain». Ils ont envisagé non seulement la langue littéraire, mais aussi la langue populaire, «tout en essayant partout de dégager, autant que possible, l'usage courant». Leur intention n'était pas de faire une grammaire complète, mais les trois volumes de syntaxe comprennent beaucoup de faits qui ne relèvent pas de la syntaxe proprement dite (suivant une tradition des ouvrages de grammaire).
Intérêt généralLes auteurs proposent une description du système syntaxique roumain, mais ils enregistrent aussi l'usage. Une des qualités de la grammaire de Sandfeld et Olsen est qu'elle comprend beaucoup d'exemples tirés des écrivains roumains. En plus, l'exposition est très claire, même pédagogique, et très détaillée.
Parties du discoursSandfeld et Olsen ne traitent pas tous les mots à flexion, mais seulement le nom, l'article, l'adjectif (inclus dans le chapitre Les noms), le pronom, le numéral et le verbe. Les pronoms relatifs et interrogatifs sont traités dans le deuxième volume, Les groupes de mots, parce qu'ils «ne s'emploient que dans les propositions relatives et interrogatives». Quelques pronoms, inclus par les grammairiens actuels dans la classes des indéfinis, sont inclus par Sandfeld et Olsen dans la classe des pronoms marquant l'identité et le contraire et dans la classe des pronoms marquant la totalité. L'adverbe et la conjonction trouvent leur place dans le deuxième volume, contenant les constructions, parce que la grammaire de Sandfeld et Olsen est surtout, mais non seulement, un ouvrage de syntaxe.
Innovations term.La terminologie est moderne, sans innovations par rapport aux autres ouvrages similaires.
Corpus illustratifLes exemples sont tirés des écrivains roumains, surtout du 19e et du 20e s., ainsi que des manuels, ouvrages d'histoire, journaux et revues.
Indications compl.
Influence subieOn ne peut pas déceler de modèle particulier pour la grammaire de Sandfeld et Olsen.
Influence exercéeLa grammaire est bien connue par les linguistes roumains, qui l'utilisent pour la richesse et la variété des exemples et la présentation détaillée et nuancée des faits linguistiques.
Renvois bibliographiques→ Références
Avram M. 1961; Herslund M. 2009; Herslund M. 2009
Rédacteur

Croitor, Blanca

Création ou mise à jour2010-02