CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Al-Mumtiʿ fī l-taṣrīf

Ibn ʿUṣfūr Abū l-Ḥasan ʿAlī

DomaineTraditions non-occidentales
SecteurGrammaires arabes [4112]
Auteur(s)

Ibn ʿUṣfūr Abū l-Ḥasan ʿAlī

Datation: 1200-1271

Ibn ʿUṣfūr Abū l-Ḥasan ʿAlī est un grammairien arabe né à Séville et mort à Tunis. Elève d'Ibn Šalawbīn, l'un des principaux grammairiens andalous, il voyagea beaucoup en Andalousie et dans le Maghreb, enseignant la récitation coranique et la grammaire. Il est l'auteur d'un traité de morpho-phonologie (Al-Mumtiʿ fī l-taṣrīf), d'un abrégé grammatical, et de commentaires du Kitāb al-Ğumal d'al-Zağğāğī. Sa langue maternelle était l'arabe andalou.

Titre de l'ouvrageAl-Mumtiʿ fī l-taṣrīf
Titre traduitL'ouvrage distrayant sur la morpho-phonologie
Titre courtAl-Mumtiʿ fī l-taṣrīf
Remarques sur le titre
Période|13e s.|
Type de l'ouvrageTraité de morpho-phonologie.
Type indexéMorpho-phonétique
Édition originaleComposition: milieu 13e s. Edition princeps par F. Qabāwa, Alep, 1970, al-Maktaba al-ʿArabiyya.
Édition utiliséeEdition Qabāwa Alep, 1970, al-Maktaba al-ʿArabiyya.
Volumétrie2 vol, 885 pages (pagination continue). 750 signes par page.
Nombre de signes600000
Reproduction moderne
Diffusion2 manuscrits recensés (GAL); pas de commentaire. L'ouvrage semble être resté largement inconnu.
Langues ciblesArabe
MétalangueArabe
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrage[Premier volume:] Introduction générale (25-36). 1. Morphologie dérivationnelle (37-314): Principes permettant de distinguer les augments (39-59). Inventaire des schèmes nominaux basiques (60-70) et dérivés (70-163). Schèmes verbaux simples et dérivés avec leur valeur sémantique (166-200). Inventaire des augments et des positions où ils peuvent apparaître (201-294). Questions diverses (294-309). 2. Phonologie (314-774). Introduction (315-316). Processus de substitution (assimilation consonantique) (317-414). [Deuxième volume:] Mutation, effacement et transfert vocalique (i.e. processus affectant les glides, 'iʿlāl) (II, 323-496): racines comportant un glide en 1re radicale (425-436); en seconde radicale (437-517); en troisième radicale (518-559); racines comportant plusieurs glides (560-597); cas du glide quand il est augment (598-612); cas de mutation et d'effacement idiosyncrasiques (ġayr qiyāsī) (613-628). Gémination (629-728). Questions d'application (729-774).
Objectif de l'auteurCelui-ci insiste beaucoup dans sa préface sur la dignité et l'importance de la discipline dont il traite; le souci de clarification et le caractère explicite et argumenté du plan semblent indiquer une volonté de refondation de la discipline sur des bases plus systématiques.
Intérêt généralLa distinction entre les deux "parties" du taṣrīf (morphologie dérivationnelle et phonologie), tout en s'opposant à la démarche suivie par Ibn Ğinnī dans le Mulūkī, rejoint, sous une forme peut-être plus conséquente, la préoccupation d'Ibn Ya`īš dans son commentaire sur ce texte (Šarḥ al-Mulūkī). Le choix de traiter la phonologie par type de racine (à glide initial, médian ou final, puis à gémination) plutôt que par type de processus, comme le fait Ibn Ğinnī, pourrait correspondre à un souci d'accessibilité.
Parties du discours
Innovations term.
Corpus illustratifAssez riche, surtout constitué de lexèmes isolés.
Indications compl.La phonétique n'est pas traitée.
Influence subieL'importance accordée à la "contrainte de lourdeur" (istiṯqāl) promue au rang de principe explicatif unique de tous les processus phonologiques (au prix parfois de décisions ad hoc) semble provenir d'Ibn Ğinnī, en particulier des Ḫaṣā'iṣ; pour le reste, l'ouvrage est tributaire de l'ensemble de la tradition antérieure, tout en développant une démarche assez personnelle.
Influence exercéeProbablement très limitée, vu le peu de diffusion de l'ouvrage.
Renvois bibliographiques→ Références
Bohas G. & Guillaume J.-P. 1984; Versteegh K. 2009
Rédacteur

Guillaume, Jean-Patrick

Création ou mise à jour2000