CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Al-Alfiyya

Ibn Mālik Ğamāl al-Dīn Muḥammad

DomaineTraditions non-occidentales
SecteurGrammaires arabes [4113]
Auteur(s)

Ibn Mālik Ğamāl al-Dīn Muḥammad

Forme complète: Ibn Mālik Ğamāl al-Dīn Muḥammad ibn ʿAbdallāh ibn ʿAbdallāh

Datation: 1202-1273

Grammairien arabe, né à Jaén en Andalousie, il passa la plus grande partie de sa vie en Syrie (Damas, Alep), où il eut notamment pour maître Ibn Yaʿīš, l'un des principaux commentateurs du Mufaṣṣal d'al-Zamahšarī, et où il enseigna à son tour la grammaire et les belles-lettres dans diverses universités. Il a composé de nombreux ouvrages consacrés à la grammaire, dont plusieurs en vers; hormis la Alfiyya, son ouvrage le plus célèbre est le Tashīl, précis de grammaire accompagné d'un commentaire (inachevé). Sa langue maternelle était l'arabe andalou.

Titre de l'ouvrageAlfiyya (al-)
Titre traduitLe poème de mille vers
Titre courtAl-Alfiyya
Remarques sur le titre
Période|13e s.|
Type de l'ouvrageCompendium grammatical en vers rağaz; version abrégée d'un poème didactique plus étendu (3000 vers).
Type indexéCompendium grammatical | Traité en vers
Édition originaleDate de composition: milieu du 13e s. (?). Edition princeps: L'Alfiyya ou la quintessence de la grammaire arabe, 1833, Paris-Londres, édité par Sylvestre de Saci (avec un commentaire en français). In-8°, VIII + 254 + 143 pages (en arabe).
Édition utiliséeŠarḥ Ibn `Aqīl ʿalā Alfiyyat Ibn Mālik [Commentaire d'Ibn `Aqīl sur la Alfiyya d'Ibn Mālik], éd. par M. M. Muḥyī l-Dīn, réimpr. Beyrouth, Dār al-Fikr, s.d.
Volumétrie2 vol. in-8°, 302 + 343 pages (commentaire compris). 50 caractères par vers.
Nombre de signes50000
Reproduction moderne
Diffusion15 manuscrits (d'après Sezgin 1984) et 43 commentaires recensés, dont une dizaine ont été édités; le plus connu est celui d'Ibn ʿAqīl (mort en 1368), lui-même objet de plusieurs super-commentaires, qui sert encore d'ouvrage de référence dans l'enseignement universitaire de certains pays arabes. Influence particulièrement marquée en Syrie-Egypte, ainsi qu'en Andalousie et au Maghreb, où il supplante à partir du 15e s. la tradition du Kitāb al-Ğumal d'al-Zağğāğī. L'édition commentée de S. de Sacy a marqué la tradition arabisante en Europe. Nombreuses éditions orientales, généralement accompagnées de commentaire(s).
Langues ciblesArabe
MétalangueArabe
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvragePréliminaires: le discours et ses constituants; les parties du discours; la flexion casuelle et modale. Le nom: détermination et indétermination du nom (pronom, nom propre, déictique, relatif, détermination par l'article). La phrase nominale: rection du thème et du propos, antéposition du propos, ellipse du thème ou du propos; verbes auxiliaires et particules de l'accusatif. La phrase verbale: le sujet du verbe; cas particuliers. Les compléments du verbe; autres éléments à l'accusatif. L'annexion (noms au génitif). Les verbo-nominaux (nom verbal, participes, adjectifs déverbaux), morphologie et syntaxe. Les énoncés exclamatifs. Les dépendances du nom (épithète, apposition). Constructions affectives et interjections. Noms à flexion incomplète. Le verbe: particules du subjonctif et de l'apocopé. Morphologie nominale: pluriels à suffixe et à alternance, diminutif, adjectif de relation. Morpho-phonologie: règles de pause; réalisations particulières du /ā/ ('imāla); schèmes nominaux et verbaux; processus d'épenthèse, de mutation, de transfert vocalique et d'élision; gémination.
Objectif de l'auteurEssentiellement pédagogique: la forme versifiée se prête à la mémorisation, un commentaire oral ou écrit venant ensuite développer les règles, présentées sous une forme très succincte et parfois inintelligible telle quelle.
Intérêt généralL'œuvre et ses commentaires sont tout à fait représentatifs de la tradition scolaire du modèle canonique, accordant une place essentielle à la morpho-syntaxe et aux aspects formels de la théorie de la rection, et faisant passer au second plan les considérations logico-sémantiques, généralement assez présentes dans la tradition du Mufaṣṣal.
Parties du discoursPas de définition à proprement parler, mais énumération des propriétés caractéristiques de chacune, surtout morphologiques. La section consacrée au nom occupe plus des trois quarts du traité; pas de section consacrée à la particule.
Innovations term.
Corpus illustratifQuasi-inexistant dans le texte, cette absence étant palliée dans les commentaires.
Indications compl.Tout en revenant jusqu'à un certain point à l'ordre d'exposition du Kitāb al-Uṣūl (le thème et le propos de la phrase nominale précède le sujet de la phrase verbale, contre la tradition du Mufaṣṣal d'al-Zamaẖšarī), la section consacrée au nom s'organise selon les deux grands types de phrase reconnues par la tradition arabe, nominale (détermination, thème, propos, verbes auxiliaires et particules modales) et verbale (sujet, compléments, autres éléments à l'accusatif, assignation du génitif), les cas particulier étant rejetés en fin de section. L'affaiblissement théorique du modèle semble viser une plus grande efficacité pédagogique.
Influence subieSubissant l'influence de la tradition du Mufaṣṣal d'al-Zamaẖšarī (dont il s'éloigne sur plusieurs points), l'ouvrage a certainement été marqué en outre par l'enseignement des grammairiens andalous, moins spéculatif que celui de leurs homologues orientaux.
Influence exercéeLa Alfiyya, ainsi que le Tashīl du même auteur ont profondément marqué la tradition jusque dans sa période tardive, en particulier Ibn Hišām et al-Suyūṭī. On retrouve son influence sur les grammaires orientalistes, et notamment celle de Sylvestre de Saci.
Renvois bibliographiques→ Références
Goguyer A. 1888; Ḥasan al-Namr F. 1985; Sezgin F. 1984; Versteegh K. 2009
Rédacteur

Guillaume, Jean-Patrick

Création ou mise à jour2012-03 | 2000