CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Grammatica critica linguae arabicae

Ewald, Georg Heinrich

DomaineTraditions non-occidentales
SecteurGrammaires arabes [4131]
Liens

Internet Archive (éd. 1831)

Auteur(s)

Ewald, Georg Heinrich

Datation: 1803-1875

Né le 16 novembre 1803 à Göttingen, G. H. Ewald mène des études de théologie et de langues orientales à l’université de sa ville natale, où il enseigne à son tour ces matières. Nommé professeur titulaire de philosophie en 1827, chargé de l’enseignement des langues orientales en 1835, il est toutefois révoqué en 1837 avec six de ses collègues pour avoir protesté contre l’abolition de la constitution du Hanovre par le roi Ernst August Ier. Sa Grammatica critica linguae arabicae est publiée à Leipzig en deux volumes (1831 et 1833). Recruté par l’université de Tübingen en 1838, il a notamment pour élève August Schleicher, ainsi que l’arabisant Hartwig Derenbourg, futur éditeur du Kitāb de Sībawayhi. Revenu à l’université de Göttingen en 1848, il est à nouveau révoqué en 1867 pour avoir refusé de prêter serment au roi de Prusse, qui vient d’annexer le Hanovre. Elu député au Reichstag (1871-1873), il restera toujours opposé à l’hégémonisme et au militarisme prussiens. Il meurt à Göttingen le 29 novembre 1875, laissant une œuvre abondante, consacrée à la philologie sémitique et aux études bibliques, notamment une monumentale histoire du peuple d’Israël dans l’Antiquité (Geschichte des Volkes Israel bis J.-C., 5 vol., Leipzig, 1851-1859), plusieurs fois rééditée.

Titre de l'ouvrageGrammatica critica linguae arabicae cum brevi metrorum doctrina
Titre traduitGrammaire critique de la langue arabe, suivi d’un précis de métrique
Titre courtGrammatica critica linguae arabicae
Remarques sur le titre
Période|19e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire de l’arabe classique
Type indexéGrammaire descriptive
Édition originale1831-1833, Leipzig, Libraria Hahniana, 2 volumes
Édition utilisée1831-1833, Leipzig, Libraria Hahniana, 2 volumes
VolumétrieVol. I: x+393 p.; vol II: vi+348 p., environ 1300 caractères/page
Nombre de signes980000
Reproduction moderne
DiffusionPas de seconde édition ni de reproduction moderne. L’ouvrage semble néanmoins avoir été assez répandu parmi les arabisants de la seconde moitié du 19e s., même s’il ne s’est jamais vraiment imposé comme grammaire de référence.
Langues ciblesArabe
MétalangueLatin
Langue des exemplesArabe
Sommaire de l'ouvrageVol. I. Préface (p. iii-vi). Sommaire (vii-x). Prolégomènes (1-19). Livre I: Les sons et les lettres: alphabet et signes annexes (20-22); la syllabe (22-24); consonnes (24-39); voyelles (39-66); règles contextuelles de prononciation et d’écriture (66-77); accent tonique et règles de pause (77-80). Livre II: Morphologie: généralités sur racine et schème (81-91); pronoms personnels (91-92). Chap. I: morphologie du verbe. Schèmes verbaux (92-112); temps et modes (112-127); conjugaison du verbe (127-137); schèmes nominaux (138-168); genre et nombre des noms (168-214); déclinaison des noms (214-229); numéraux (230-239); pronoms affixes (239-244). Appendice: les racines faibles (244-326). Chap. 2: les particules. Généralités (326-327); pronoms 328-339); les «particules de liaison» (particulae orationis contextae), i.e. adverbes, prépositions et conjonctions (339-363); interjections (363-372). Appendices (373-379). Addenda (380-393). Corrigenda (2 p. non numérotées).
Vol. II. Préface (p. iii-iv). Sommaire (iv-vi). Corrigenda (viii). Livre III: Syntaxe. 1re partie: des parties du discours prises isolément. Chap. 1: le nom. Définitude et indéfinitude (1-8); l’état construit et le génitif (8-29); complément d’objet et accusatif (29-58); prépositions (58-96); syntaxe des numéraux (96-106). Chap. 2: le verbe. Le verbe fini, emploi des modes (106-124); les verbo-nominaux, participe, nom verbal, élatif (124-142). 2e partie: construction des propositions. Chap. I: la proposition indépendante. Sujet et prédicat (143-162); ordre des mots (162-185); accord en genre et nombre (185-198); phrase négatives, interrogatives et exclamatives (198-231). Chapitre II: les propositions «rattachées» (adnexae). Les relatives (231-257); la coordination (257-273); propositions adversatives et restrictives (274-280). Chapitre III: les propositions subordonnées: temporelles, causales et finales (280-287); conditionnelles (287-319); corrélatives (319-322). Appendice: bref exposé de la métrique (323-343). Addenda au vol. II (343-347). Addenda au vol. I (347-348).
Objectif de l'auteurLa «Préface» affiche clairement une volonté de rupture avec les grammaires antérieures, notamment celle de Silvestre de Sacy, à qui il reproche de conserver grande dépendance à l’égard de la tradition arabe, et, corrélativement, de ne pas prendre en compte la comparaison avec les autres langues sémitiques; selon lui, c’est seulement en les rapprochant les unes des autres que l’on peut appréhender la véritable nature de chacune.
Intérêt généralLa Grammatica critica est la première grammaire de l’arabe à se réclamer explicitement du nouveau paradigme historico-comparatiste, même si ces aspects n’occupent en définitive qu’une place limitée. Le livre III, consacré à la syntaxe, d’une conception originale, développe notamment des réflexions neuves sur la valeur expressive liées à l’ordre des mots.
Parties du discoursAucune liste n’est donnée explicitement. Les livres II (Morphologie) et III (Syntaxe) sont organisées selon les parties du discours majeures, nom et verbe. Les autres catégories sont ventilées soit dans l’une soit dans l’autre.
Innovations term.Apparemment non.
Corpus illustratifAssez abondant et comprenant de nombreuses citations de textes classiques et médiévaux.
Indications compl.
Influence subieFück (1955, p. 167) mentionne W. von Humboldt et K. Bopp.
Influence exercéeLa Grammatica critica est, avec la Grammaire arabe de Silvestre de Sacy, l’une des deux sources revendiquées par Caspari, qui lui a notamment emprunté le plan du livre III consacré à la syntaxe.
Renvois bibliographiques→ Références
Fück J. 1955 {p. 167}
Rédacteur

Guillaume, Jean-Patrick

Création ou mise à jour2020-01