CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Dhātupāṭha

Pāṇini

DomaineTraditions non-occidentales
SecteurSanskrit: travaux pré-paninéens, école paninéenne [4305]
Auteur(s)

Pāṇini

Datation: Milieu du 4e s. a.C.?

Grammairien indien. Originaire de Śalātura (au nord de Peshawar), dans l'extrême Nord-ouest du sous-continent indien (?). Fondateur de la principale école grammaticale sanskrite.

Titre de l'ouvrageDhātupāṭha
Titre traduitRécitation des racines
Titre courtDhātupāṭha
Remarques sur le titreAppendice de l'Aṣṭādhyāyī de Pāṇini.
Période|-4e s.|
Type de l'ouvrageTraité morphologique.
Type indexéTraité de morphologie
Édition originaleDate de composition: au plus tard, milieu du 4e s. a.C. Première éd. imprimée: 1841 Westergaard, N. L. Préface, p. i-xiii; liste alphabétique des racines avec gloses latines et références p. 1-341.
Édition utilisée2e édition, 1887, Leipzig: Haessel; Böhtlingk, O., in Pāṇinis Grammatik, herausgegeben und mit verschiedenen Indices versehen.
VolumétrieP. 84-94, 1200 signes par pages environ.
Nombre de signes12000
Reproduction moderne
DiffusionLa paternité du Dhātupāṭha a fait l'objet de nombreuses controverses. Il est tantôt attribué à Pāṇini lui-même, tantôt à Śākaṭāyana. De toute manière, il est impossible de déterminer la configuration du recueil au moment de la codification de l'Aṣṭādhyāyī. Le texte a été mal transmis et semble avoir subi de nombreuses interpolations, parmi lesquelles, ultérieurement à Patañjali (2e s. a.C.), l'adjonction à chaque racine de gloses sémantiques, que la tradition attribue à un certain Bhimasena. Éd. Liebich, 1921; Paṭhak & Chitrao, 1935; Katre, 1967. Les plus anciens commentaires complets du Dhātupāṭha sont tardifs: Dhātupradīpa de Maitreya Rakṣita (12e s.) [éd. Chakravarti, 1919]; Kṣīrataraṅginī de Kṣīrasvāmin (12e s.) [éd. Liebich, 1930]; Mādhavīyadhātuvṛtti (14e s.) [éd. A.Ś. Phadake et S.Ś. Śarma Śāstri, 1934].
Langues ciblesSanskrit
MétalangueEmploi de marqueurs pāṇinéens
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageListe comprenant près de 2 000 racines verbales réparties en dix classes (gaṇa), nommées d'après le premier élément de chaque classe. Répartition des différentes classes selon la formation du présent et subsidiairement selon d'autres critères (voix, accentuation). Nombre de racines par classe: I. 1059; II. 72; III. 25; IV. 136; V. 34; VI. 143; VII 25; VIII. 10; IX. 61; X. 395.
Objectif de l'auteurEtablir la liste des racines dont l'existence est présupposée par l'Aṣṭādhyāyī. Le nombre de racines enseignées dépasse largement celui des emplois connus, seule la moité de ces racines environ est attestée dans la littérature sanskrite.
Intérêt généralExemple d'emploi morphologique de la notion de racine.
Parties du discours
Innovations term.
Corpus illustratif
Indications compl.Le Dhātupāṭha témoigne, comme l'Aṣṭādhyāyī, de la conscience qu'ont les grammairiens sanskrits de la division des mots en racines et suffixes.
Influence subieL'existence de listes de racines est probable dans les traditions grammaticales antérieures à Pāṇini, mais aucune ne nous est parvenue.
Influence exercéeLa plupart des écoles grammaticales du sous-continent indien ont composé des listes de racines d'inspiration semblable, adaptées à la structure de leurs propres manuels (Hemacandra, Vopadeva).
Renvois bibliographiques→ Références
Bühler G. 1894; Cardona G. 1976; Cardona G. 1999; Liebich B. 1919; Liebich B. 1919; Liebich B. 1920; Liebich B. 1921; Müller F. M. 1887; Palsule G. B. 1955; Palsule G. B. 1961; Sengupta S. 1966
Rédacteur

Haag, Pascale

Création ou mise à jour2000