CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Hyôjun nihon kôgo hô

Matsushita Daizaburô

DomaineTraditions non-occidentales
SecteurGrammaires du japonais [4513]
Auteur(s)

Matsushita Daizaburô

Datation: 1878-1935

Linguiste japonais qui a reçu une formation en études chinoises. Le premier à avoir publié, en 1901, un ouvrage exclusivement consacré à la description du japonais moderne. Langue maternelle: japonais.

Titre de l'ouvrageHyôjun nihon kôgo hô
Titre traduitGrammaire de référence du japonais moderne
Titre courtHyôjun nihon kôgo hô
Remarques sur le titre
Période|20e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire descriptive.
Type indexéGrammaire descriptive
Édition originale1930, Tôkyô, Benseisha.
Édition utiliséeEdition révisée et augmentée d'extraits d'un autre ouvrage de l'auteur: Hyôjun nihon bunpô [Grammaire du japonais standard], 1925, de commentaires et d'un index, Tôkyô, Benseisha, 1977.
Volumétrie21,5 cm. [4] + 3 + 2 + 19 + 534 + 126 pages L'ouvrage considéré occupe 19 + 444 pages. 560 signes par page. Total: 259 000 signes (caractères chinois et syllabaires).
Nombre de signes259000
Reproduction moderneEdition révisée et augmentée, Tôkyô, Benseisha, 1977.
Diffusion
Langues ciblesJaponais moderne
MétalangueJaponais
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageHuit parties. 1 (p. 1-15): Données générales: réflexion sur la langue et la grammaire. Le discours se structure à trois niveaux: tanku/séquence indépendante, ku/segment, genshi/unité minimale. 2 (15-67): Les parties du discours. 3 (68-74): Le concept d'unité minimale et les différents types. 4 (75-137): Les variations des verbes et qualificatifs. 5 (138-223): Les suffixes (dôjoji/mots adjuvants variables) s'attachant aux mots variables. 6 (224-365): Les particules (seijoji/mots adjuvants invariables). 7 (390-423): Sous-catégorisation des mots variables. 8 (424-444): Le concept de kaku/statut syntaxique.
Objectif de l'auteurEtablir une description scientifique de la langue japonaise moderne, entrecroisant les données de la tradition japonaise et les apports de la pensée linguistique occidentale.
Intérêt généralL'intention de Matsushita était audacieuse. Il a procédé à une redécouverte complète de la langue japonaise du début du 20e s. Malheureusement, la complexité de sa terminologie, entièrement nouvelle, a fait obstacle à la diffusion de sa pensée. S'il a pu exercer une influence, c'est de manière parcellaire. Cependant l'originalité de ses vues continue à attirer l'attention des chercheurs.
Parties du discoursTraitement des parties du discours: après les travaux d'Ootsuki Fumihiko, la répartition des parties du discours n'a plus guère changé. Matsushita y a ajouté une nouvelle catégorie: les fukutaishi [accompagnateurs de mots invariables], rebaptisés depuis rentaishi [déterminants nominaux]. Il a d'autre part proposé des analyses très intéressantes sur les variations des verbes et le sens des différentes formes, sur les dérivés passifs et factitifs, sur la syntaxe d'un type de qualificatifs dits invariables, sur certains mots de liaison, particules finales, démonstratifs.
Innovations term.Innovations terminologiques: Matsushita a forgé une terminologie entièrement nouvelle, qui n'a pu s'imposer précisément à cause de sa nouveauté.
Corpus illustratif
Indications compl.Traitement de la syntaxe: la réflexion de Matsushita sur le concept de kaku à travers lequel il tente une définition des fonctions de tous les types de constituants de la phrase constitue une tentative unique de fonder une syntaxe à partir exclusivement de l'observation des réalités de la langue japonaise.
Influence subieDifficile à déterminer.
Influence exercéeL'idée des trois niveaux de structuration du discours a été largement reprise par Hashimoto Shinkichi. Les travaux de Matsushita ont aussi inspiré des linguistes comme Sakuma Kanae ou Mikami Akira.
Renvois bibliographiques→ Références
Garnier C. 1994; Masanobu Tokuda 1983; Suzuki Kazuhiko & Hayashi Ooki 1984; Suzuki Kazuhiko & Hayashi Ooki 1984
Rédacteur

Garnier, Catherine

Création ou mise à jour2000