CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

New English Grammar Logical and Historical

Sweet, Henry

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires anglaises [3625]
Auteur(s)

Sweet, Henry

Datation: 1845-1912

Philologue, phonéticien et grammairien anglais, né à Londres. Après des études à King's College School (Londres), il s'inscrit à l'Université de Heidelberg où il s'initie aux méthodes philologiques allemandes. Il revient ensuite à Oxford pour y terminer ses études. En 1901, il obtient une chaire de phonétique à l'Université d'Oxford, qu'il occupe jusqu'à sa mort. Auteur d'ouvrages portant sur le vieil anglais: An Anglo-Saxon Reader (1876), The Oldest English Texts (1885), A Student's Dictionary of Anglo-Saxon, (1896) et sur la philologie comparative: The History of Language (1900). Pionnier dans le domaine de la phonétique anglaise: A Handbook of Phonetics (1877), A Primer of Spoken English (1890), The Sounds of English (1908), The History of English Sounds (1888).

Titre de l'ouvrageA New English Grammar Logical and Historical
Titre traduitNouvelle grammaire anglaise, logique et historique
Titre courtNew English Grammar Logical and Historical
Remarques sur le titre
Période|19e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire scientifique, descriptive et explicative, qui se fonde sur l'histoire de la langue, la grammaire comparée, la phonologie et la logique.
Type indexéGrammaire descriptive | Grammaire explicative | Grammaire scientifique
Édition originale1891 pour la première partie (Introduction, Phonology and Accidence), 1898 pour la deuxième partie (Syntax), Oxford, The Clarendon Press.
Édition utiliséeRéimpression de 1971 par Oxford University Press.
VolumétriePart I: xxiv + 499 pages.; Part II: ix + 136 p. [env. 1530 signes par page].
Nombre de signes1022000
Reproduction moderne
DiffusionL'ouvrage est constamment réimprimé par Oxford University Press.
Langues ciblesAnglais
MétalangueAnglais
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvragePremier volume. Introduction en 5 parties: généralités sur grammaire et langage (p. 1-48), étude détaillée des parties du discours (49-153), brève étude des groupes de mots (153-155), étude de la phrase (155-176), généralités sur l'histoire des langues (176-203), les différentes parties de la grammaire et la méthode d'analyse (204-211), histoire de la langue anglaise (211-225). Section sur la phonologie en 6 parties: phonétique (226-238), les lois du changement phonétique (238-240), les sons du vieil anglais (240-252), les sons du moyen anglais (252-266), les changements phonétiques de l'anglais moderne (267-283), l'anglais actuel (283-300). Section sur la morphologie divisée en 8 parties: les noms (301-322), les adjectifs (322-331), les pronoms (331-359), les numéraux (359-364), les verbes (354-428), les particules (428-443), la composition (444-450), la dérivation (450-499).
Deuxième volume. Une seule section sur la syntaxe divisée en 9 parties: ordre des mots (p. 1-28), accent de phrase (28-37), intonation (37-42), les noms (42-54), les articles (54-65), les adjectifs (65-70), les pronoms (71-81), les numéraux (81), les verbes (81-127).
Objectif de l'auteurProduire une grammaire scientifique de l'anglais fondée sur les résultats les plus récents de la recherche en linguistique et qui prenne en compte à la fois l'évolution de la langue au cours des siècles et sa logique propre dans son état actuel.
Intérêt généralGrammaire anglaise en rupture par rapport aux grammaires antérieures, essentiellement prescriptives et calquées sur le modèle latin, par sa prise en compte des faits d'ordre historique et sa volonté de dégager une logique propre à l'anglais moderne.
Parties du discoursElles sont regroupées en deux classes principales sur des bases morphologiques: les déclinables et les indéclinables (ou particules). Ces dernières correspondent à l'adverbe, à la préposition, à la conjonction et à l'interjection. Les premières sont subdivisées en 3 classes à partir de critères morphologiques, fonctionnels et sémantiques; chaque classe comporte elle-même un certain nombre de sous-classes. Ainsi les mots-noms regroupent le nom, le pronom-nom, le numéral-nom, l'infinitif et le gérondif; les mots-adjectifs regroupent l'adjectif, le pronom-adjectif, le numéral-adjectif et les participes; le verbe regroupe le verbe fini et les verbaux (infinitif, gérondif, participes).
Innovations term.Elles sont nombreuses; on citera à titre d'exemples, parmi celles qui ont survécu, le terme particle [particule] utilisé pour désigner les parties du discours indéclinables, le terme prop-word [mot-support] pour désigner un mot vide de sens qui sert de support pour un autre mot (par ex. one dans two short ones), le terme conversion pour désigner le passage d'une partie du discours à une autre sans modification du signifiant; d'autres n'ont pas eu le même succès: l'auteur appelle par exemple half-conjunction [semi-conjonction] les adverbes conjonctifs tels que still ou nevertheless.
Corpus illustratifExemples construits par l'auteur.
Indications compl.Domaines couverts par l'ouvrage: le mot "grammaire" doit être pris dans un sens large puisque le volume non seulement aborde les faits de morphologie et de syntaxe, mais il présente également une histoire externe de l'anglais (influences étrangères et emprunts), une histoire des changements de prononciation, et traite le lexique (phénomènes de composition, de dérivation et de conversion) dans une perspective historique.
Influence subieCelle de Mätzner, Abbot, Bain, Hall, Mason, Morris, Sonnenschein.
Influence exercéeDifficile à mesurer; Sweet est peut-être plus connu pour ses ouvrages sur le vieil anglais que pour sa grammaire.
Renvois bibliographiques→ Références
Cotte P. 1993 {p. 11-13}; McArthur T. (éd.) 1992 {p. 1010-1011}
Rédacteur

Guimier, Claude

Création ou mise à jour2000