CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Les vrais principes de la Langue Françoise

Girard, Gabriel

DomaineGrammaires françaises, remarques et traités sur la langue française
SecteurGrammaires françaises du 18e s. [2407]
Liens

Gallica (éd. Paris 1747, vol. 1)

Google (éd. Paris 1747, vol. 1)

Google (éd. Paris 1747, vol. 2)

Google (éd. Amsterdam 1747, en 1 vol.)

Auteur(s)

Girard, Gabriel

Forme complète: Girard, Gabriel (Abbé)

Datation: 1677-1748

Grammairien français. Chapelain de la duchesse de Berry, secrétaire-interprète du roi pour le russe. Girard doit sa célébrité à ses travaux sur les synonymes français (La justesse de la langue françoise, ou les différentes significations des mots qui passent pour synonimes, Paris, Laurent d'Houry, 1718; 2e éd., 1736, Synonymes françois, leurs significations et le choix qu'il en faut faire pour parler avec justesse; 3e éd., 1740; 4e éd., 1769) qu'il traite par opposition de leurs traits distinctifs (les idées accessoires qui les distinguent).

Titre de l'ouvrageLes vrais principes de la Langue Françoise ou la parole réduite en méthode, conformément aux lois de l'usage
Titre traduit
Titre courtLes vrais principes de la Langue Françoise
Remarques sur le titre
Période|18e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire française "fonctionnelle".
Type indexéGrammaire fonctionnelle
Édition originale1747, Paris, Le Breton, 2 vol.
Édition utilisée1982, 2 tomes en 1 vol., Genève, Librairie Droz, Langues et cultures 14 [reproduction anastatique de l'édition originale avec une introduction de P. Swiggers].
VolumétrieNombre de pages: x + 432 + 468; nombre moyen de signes par page: 890.
Nombre de signes800000
Reproduction moderne1982, Genève, Librairie Droz, 2 tomes en 1 vol.
Diffusion1747, Paris, Le Breton; 1747, Amsterdam.
Langues ciblesFrançais
MétalangueFrançais
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageVol. 1: Préface (p. iii-viii); chap. I: Qui expose toutes les définitions préliminaires et le plan général (p. 1-40); II: Où les mots sont rangés sous des espèces, et ces espèces fixées et définies par le service que l'esprit humain leur a départi afin qu'il pût trouver dans la parole tous les moyens propres à énoncer ce qu'il pense (41-81); III: Sur la construction ou Syntaxe générale; dans lequel la frase et le régime sont exactement analysés (82-151); IV: De l'article, première partie d'oraison, c'est-à-dire la première des différentes espèces de mots concourants à l'art de la parole; V: Du Substantif, seconde partie d'oraison (152-216); VI: Du pronom, troisième partie d'oraison (283-364); VII: De l'Adjectif, quatrième partie d'oraison (365-432). Vol. 2: chap. VIII: Du Verbe, cinquième partie d'oraison (1-137); IX: De l'Adverbe, sixième partie d'oraison (138-167); X: Des Nombres, septième partie d'oraison (168-179); XI: Des Prépositions, huitième partie d'oraison (180-256); XII: Des Conjonctions, neuvième partie d'oraison (257-309); XIII: Des Particules, dixième et dernière partie de l'oraison (310-324); XIV: Des caractères Alphabétiques, leur valeur, et leurs emplois par rapport à l'orthographe (325-413); XV: Des caractères Prosodiques, subordonnés aux Alphabétiques, second article de l'orthographe (414-432); XVI: Sur la Ponctuation, réglée par les degrés de distinction qu'il peut y avoir entre le sens et les frases dont le discours est composé (433-465).
Objectif de l'auteurPrésenter une justification raisonnée de l'usage français.
Intérêt généralEtude méthodique de la langue française.
Parties du discoursPerspective fonctionnelle originale (article, substantif, pronom, adjectif, verbe, adverbe, nombres, prépositions, conjonctions, particules).
Innovations term.terminologie des fonctions (subjectif, attributif, objectif, terminatif, circonstanciel, conjonctif, adjonctif).
Corpus illustratifExemples forgés.
Indications compl.Girard donne des règles d'usage; il introduit massivement la considération des fonctions pour lesquelles il forge une terminologie compliquée qui ne sera guère suivie.
Introduction dans la grammaire (au chapitre de la ponctuation) de l'opposition entre propositions relatives déterminatives et explicatives.
Influence subieGirard entend innover et ne cite personne.
Influence exercéeL'ouvrage n'eut guère de succès et fut très critiqué à cause de son style obscur; il s'agit pourtant de la première application d'envergure de l'esprit de la grammaire raisonnée au français. Sa typologie qui distingue langues analogues (qui suivent l'ordre de la pensée, SVO) et langues transpositives a été constamment reprise au 18e s.
Renvois bibliographiques→ Références
Brausse U. 1984; Chevalier J.-C. 1968 {p. 674-684}; De Clercq J. & Swiggers P. 2009; Kaltz B. 1980
Rédacteur

Auroux, Sylvain

Création ou mise à jour1998