CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Catálogo de las lenguas

Hervás y Panduro, Lorenzo

DomaineCompilations, linguistique historico-comparative, linguistique générale, phonétique et phonologie
SecteurCompilations [5105]
Liens

CTLF Images (éd. 1800, vol. 1)

CTLF Images (éd. 1801, vol. 2)

CTLF Images (éd. 1802, vol. 3)

CTLF Images (éd. 1804, vol. 4)

CTLF Images (éd. 1804, vol. 5)

CTLF Images (éd. 1805, vol. 6)

Gallica (1re éd. en italien, 1784)

TextesCTLF Textes (5)
Auteur(s)

Hervás y Panduro, Lorenzo

Datation: 1735-1809

Abbé espagnol. Il naît à Horcajo de Santiago, près de Madrid, et entre à la Compagnie de Jésus; en 1767, l'ordre d'expulsion de Charles III l'oblige à rejoindre les Etats pontificaux. Après la dissolution de l'ordre en 1774, il devient bibliothécaire d'une famille aristocratique. Entre 1778 et 1787, il édite 21 volumes en italien de son encyclopédie Idea dell' Universo, les volumes XVII-XXI étant consacrés aux langues du monde. Il retourne en Espagne en 1799, et bénéficie de la protection de son oncle Antonio Panduro, qui appartient à l'Inquisition; c'est à ce moment qu'il ajoute à son patronyme celui de sa mère. Il retourne à Rome en 1802 où le Pape le nomme bibliothécaire du Quirinal, jusqu'à sa mort, en 1809.

Titre de l'ouvrageCatálogo de las lenguas de las naciones conocidas, y numeracion, division, y clases de estas segun la diversidad de sus idiomas y dialectos
Titre traduitCatalogue des langues des nations connues, et dénombrement, division et classification de ces dernières selon leurs idiomes et dialectes
Titre courtCatálogo de las lenguas
Remarques sur le titre
Période|18e s.|
Type de l'ouvrageCompilation des connaissances de l'époque sur les langues connues du monde, mettant particulièrement l'accent sur leur comparaison et leur classification.
Type indexéComparaison des langues | Classification des langues | Compilation de langues
Édition originalePremière édition en italien (1784) sous le titre: Catalogo delle lingue conosciute e notizia della lora affinita e diversita, Cesena, Biasani.
Édition utiliséeMadrid, Ediciones Atlas, 1979.
Volumétrie6 vol, environ 1500 signes par page.
Nombre de signes3400000
Reproduction moderneMadrid, Ediciones Atlas, 1979.
DiffusionEdition en espagnol, 1800-1805, Madrid, Impr. de la Administracion del Real Arbitrio de Beneficiencia.
Langues ciblesLangues du monde
MétalangueEspagnol
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageVol. I – Langues et peuples americains. Introduction, p. 1-106; Traité I: Introduction: Langues et peuples d'Amérique, 107-121, chap. I, Langues que l'on parle dans les îles du Feu, en Patagonie et au Chili, 122-138, chap. II, Langues que l'on parle au Paraguay et au Brésil, 139-157; chap. III, Langues que l'on parle dans les régions d'Amérique, 201-230, chap. IV, Langues des peuples du Pérou, 231-256, chap. V, Langues que l'on parle dans le royaume de Quito, 257-284; chap. VI, Langues que l'on parle dans le continent de Nouvelle-Espagne, 285-342, chap. VII, Langues que l'on parle en Californie, 343-396.
Vol. II – Traité II, Langues et peuples des îles des océans Pacifique et Indien, austral et oriental, et du continent asiatique. Introduction, p. 3-10; chap. I, Langues que l'on parle dans les diverses îles connues des océans Pacifique et Indien oriental et austral…, 10-53; chap. II, Langues que l'on parle dans les îles de Formose et Lieu-kieu, dans celles du Japon et en Corée, 53-72; Chap. III, Langue chinoise, et ses dialectes et les régions où on les parle, 72-108; chap. IV, Langues tibétaines…, 108-118; chap. V, Langues hindoustani, 119-196; chap. VI, Langues tartares, 196-307; chap. VII, Langues des peuples ibères et géorgiens, 307-336; chap. VIII, Langues anciennes et modernes de l'empire de Perse, 337-369; chap. IX, Langue hébraïque et ses dialectes…, 370-468.
Vol. III – Langues et peuples d'Europe. Partie I, Nations autrefois étrangères à l'Europe et leurs langues; Traité III, Langues européennes, 3-24; chap. I, Peuples teutoniques anciens et modernes: leur situation et leurs langues, 25-119; chap. II, Peuples slaves, slavons ou illyriens: leurs régions et leurs langues, 120-169; chap. III, Peuples scythes: leurs régions et leurs langues, 170-245; chap. IV, Peuples et langues de la Dacie ancienne…, 246-276; chap. V, Peuple et langue turcs, 277-298; chap. VI, peuple tsigane et gitan: leur origine et leur langue, 299-324; chap. VII, Langue albanaise et langue d'Epire, et peuple qui la parle, 325-348.
Vol. IV – Traité III, Langues et peuples d'Europe. Partie II, peuples de l'Europe primitive: ses langues-mères et les dialectes de celles-ci; Discours préliminaire, 3-62; première section, nation ibère ou espagnole…, chap. I, Indication des régions où s'établirent primitivement les Ibères…, 63-67; chap. II, Situation ancienne et moderne de la mer herculéenne, appelée aujourd'hui détroit de Gibraltar, 67-85; chap. III, Nombre, étymologie des noms que l'on a donnés à l'Espagne et à ses habitants, 85-112; chap. IV, Peuples étrangers qui entrèrent en Espagne depuis sa population d'origine par les Ibères, 112-300; chap. V, Régions de France occupées par les Ibères …, 301-338.
Vol. V – Suite du traité III et de la partie II. Chap. VI, les Ibères en Italie…, 3-133; chap. VII, au moment de la dispersion des peuples, établissement des descendants des Ibères dans les pays d'Europe les plus occidentaux, 134-183; chap. VIII, Opinions sur la langue primitive d'Espagne, 184-270; index étymologique basque, 271-288; index des noms topographiques des régions basques d'Espagne, 289-310.
Vol. VI – Suite du traité III, et de la partie II: Section II, Peuples celtes dispersés…; chap. I, Dispersion des Celtes…, 3-10; chap. II, Descendance des Celtes…, 10-20; chap. III, Diversité des noms donnés au peuple connu sous celui de Celte, 20-35; chap. IV, plan des premières migrations de la nation celte…, 35-40; chap. V, Où l'on expose en particulier la migration et l'établissement final de chacun des quatre groupes, 40-190; chap. VI, Langue celtique: ses dialectes et les régions dans lesquelles on les parle…, 191-236; chap. VII, Noms généraux et particuliers, anciens et modernes, des principaux pays européens occupés par les Celtes…, 237-282; chap. VIII, Mots des langues primitives des Français et des Espagnols cités par les écrivains grecs et romains de l'Antiquité, 282-297; chap. IX, Noms géographiques celtes et ibères, 297-325; chap. X, Observations sur quelques noms religieux ou mythologiques des Celtes, 325-343; chap. XI, Index des mots de trois dialectes celtiques, avec leurs correspondants en grec, latin et hindoustani, 344-372.
Objectif de l'auteurHervás avait le projet de contribuer à un vocabulaire universel: "Je me propose d'observer toutes les langues du monde connues, et les nations qui les parlent." [Catalógo, Introduction].
Intérêt généralGrâce notamment aux jésuites de passage à Rome, Hervás est le linguiste le mieux informé de son temps sur la répartition des langues du monde. Il ne publiera en espagnol qu'une partie des 5 volumes consacrés à la linguistique dans son encyclopédie de 21 volumes publiée en italien; il a entrepris une véritable enquête sur les langues du monde, interrogeant les jésuites revenant de pays très divers, très nombreux dans les Etats pontificaux où il réside, demandant aux missionnaires de lui écrire de courtes grammaires.
Parties du discours
Innovations term.
Corpus illustratifHervás donne les équivalences de 64 mots en 154 langues, et, conformément à la tradition inaugurée par Gessner, fournit la traduction du "Notre-Père" en 300 langues, pour en montrer la structure.
Indications compl.Le projet de classification des langues de Hervás reconnaît l'importance du sanscrit, propose une séparation correcte du basque et des langues celtiques, et considère les langues d'Amérique dans leur ensemble.
Influence subieL'idée d'établir un dictionnaire des langues du monde lui est suggérée par la lecture de Leibniz; il n'a d'autre précurseur, pour son projet de dresser le catalogue des langues du monde, que les collectionneurs de "Notre-Père"; cependant, sa méthodologie lui a permis de le faire pour la première fois à l'échelle universelle.
Influence exercéeSon œuvre a été utilisée par Wilhelm de Humboldt (langues amérindiennes, basque, langues ibériques), et Adelung & Vater reprendront les "Notre-Père"; bien que le travail de Hervás soit légèrement antérieur, Pallas n'en a pas eu connaissance lorsqu'il a travaillé pour Catherine II, à Saint-Pétersbourg. Il n'a eu aucun continuateur en Espagne et en Amérique.
Renvois bibliographiques→ Références
Auroux S. & Hordé T. 1992; Coseriu E. 1978; Coseriu E. 1978; Gutiérrez M. F. 2009; Lázaro Carreter F. (éd.) 1949; Tovar A. 1986
Rédacteur

Auroux, Sylvain · Lazcano, Elisabeth

Création ou mise à jour2000