CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Grammatiki slavenskija

Smotrickij, Meletij

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires des langues slaves: slavon [3402]
Liens

CTLF Images (éd. 1618)

CTLF (PDF, éd. 1618)

Auteur(s)

Smotrickij, Meletij

Variantes: Nom en religion: Père Meletjusz.

Datation: ca 1578-1633

Prêtre et pédagogue ukrainien, formé à l'école d'Ostrog, puis au collège jésuite de Vilno, Meletij Smotrickij fréquenta les universités de Leipzig et Vittenberg, il est l'auteur d'un ouvrage polémique contre l'uniatisme et l'église catholique romaine. Prêtre orthodoxe, il rallie néanmoins l'église uniate lors d'une période de répression des orthodoxes dans les territoires occidentaux. Professeur à l'école fondée par Constantin Ostrog, la plus importante école dépendant des confréries laïques d'obédience orthodoxe, qui publieront sa Grammatiki slavenskija.

Titre de l'ouvrageGrammatiki slavenskija pravilnoe syntagma osmi častij potščaniem mnogogrešenago mnixa Meletija Smotrickogo
Titre traduitStructure correcte des huit parties de la grammaire slave par le soin du peccamineux moine Meletius Smotrickij
Titre courtGrammatiki slavenskija
Remarques sur le titre
Période|17e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire descriptive de la langue slavonne.
Type indexéGrammaire descriptive
Édition originale1618, confrérie religieuse de Vilno.
Édition utiliséeReproduction de l'éd. de 1619, Olexa Horbatsch et Gerd Freidhof, Specimina Philologiae Slavicae, Francfort, 1974, Ed. Kubon & Sagner.
Volumétrie[4] f. 1-247, frontispice en 1 b, nombre moyen de signes par feuillet: 400.
Nombre de signes100000
Reproduction moderne
DiffusionVilno, 1618; Evje, près Vilno, 1619; Moscou, 1648 (+ textes de Maxime le Grec); Moscou, 1721 (révisée par Polikarpov).
Langues ciblesSlavon
MétalangueSlavon
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrage"Qu'est-ce que la grammaire", suivi des 4 parties de la grammaire ("orthographe", "étymologie", "syntaxe", "prosodie"); en fait, sont traitées à la suite "orthographe" et "prosodie" (f. 1 à 10), puis "étymologie" (10 à 189), avec deux énormes chapitres nom et verbe. Le nom inclut le substantif, l'adjectif et le numéral; le verbe fait une large place au participe. Du f. 191b à la fin, syntaxe, avec reprise ordonnée des différentes parties du discours en composition.
Objectif de l'auteurFaciliter la bonne compréhension des textes slavons, faire la part du slavon d'église pur et des russismes.
Intérêt généralLa tradition grammaticale russe se nourrira de cette grammaire. Mathiesen 1984 parle de métalinguistique "mélétienne".
Parties du discours8 parties du discours, dans l'ordre de Donat (Nom, pronom, verbe…), suppression de l'article (različie) au profit de l'interjection (meždometie).
Innovations term.Nombreuses; introduction du cas prépositionnel (skazatel'nyj = ablatif), identification des suffixes inchoatif et fréquentatif (verbes fréquentatifs).
Corpus illustratifTrès nombreux exemples, conformes en général à la grammaire grecque, présentation des paradigmes très pédagogique (nombreux tableaux de flexion nominale ou verbale, regroupement des formes temporelles d'après leur morphologie, etc.).
Indications compl.Amorce de description de la corrélation de mouillure, traitement de la ponctuation lié à l'intonation, introduction du participe et du gérondif, introduction des degrés de comparaison de l'adjectif.
Influence subieReprise du cadre et de la terminologie grecque, adaptés au slavon dans les grammaires précédentes (grammaire gréco-slavonne dite Adelphotès, Zizanius). Prise en compte de la tradition latine, connue à travers les traductions de Donat.
Influence exercéeInfluence considérable, sur Lomonosov notamment. La version de 1721, révisée par Polikarpov devient par décret de Pierre le Grand, grammaire pédagogique officielle, utilisée dans d'autres pays slaves avant l'apparition des grammaires vernaculaires, modèle pour les grammaires des différents slavons (Vujanovski 1793; Mrazović 1794; Dobrovskij 1822).
Renvois bibliographiques→ Références
Bulič S. K. 1904; Grunskij N. K. 1911; Horbatsch O. 1964; Jagič V. A. 1885; Jagič V. A. 1910; Kuskov V. V. 1994; Mathiesen R. 1984; Vinogradov V. V. 1958; Vinogradov V. V. 1972
Rédacteur

Archaimbault, Sylvie

Création ou mise à jour1998