CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Opyt obščesravnitel'noj grammatiki russkago jazyka

Davydov, Ivan Ivanovič

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires des langues slaves: russe [3423]
Liens

CRECLECO (extraits)

Auteur(s)

Davydov, Ivan Ivanovič

Datation: 1794-1863

Grammairien et académicien russe. Admis à l'université de Moscou en 1808, il étudia la philosophie, les lettres et les mathématiques; nommé dans cette université (prof. extraordinaire en 1820, prof. ordinaire en 1822), il enseigna ces matières, ainsi que les lettres latines. Auteur de différents manuels d'enseignement (Histoire de la philosophie, en 1820; Grammaire pédagogique du russe en 1821, maintes fois rééditée, etc.), il devient en 1847 directeur de l'Institut pédagogique de Saint-Pétersbourg, puis en 1851 président de la 2e section (Langue et lettres russes) de l'Académie des Sciences.

Titre de l'ouvrageOpyt obščesravnitel'noj grammatiki russkago jazyka, izdannyj vtorym otdeleniem Imperatorskoj Akademii Nauk
Titre traduitEssai de grammaire générale et comparée de la langue russe, édité par la deuxième section de l'Académie Impériale des Sciences
Titre courtOpyt obščesravnitel'noj grammatiki russkago jazyka
Remarques sur le titre
Période|19e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire générale et comparée.
Type indexéGrammaire générale | Linguistique historico-comparative
Édition originale1852, Sankt Peterburg, v Tipografii Imperatorskoj Akademii Nauk.
Édition utilisée3e édition, 1854, Sankt Peterburg, v Tipografii Imperatorskoj Akademii Nauk.
Volumétrie[5] + [VI-LXI] + 512 + [3] = 567 pages imprimées. Nombre moyen de signes par page: 1400.
Nombre de signes790000
Reproduction moderne
DiffusionImportante diffusion en Russie: D'après la préface de la 2e édition, la grammaire mise en vente en mars 1852 était déjà épuisée en avril de la même année. 3 éditions se suivent en 1852, 1853 et 1854.
Langues ciblesRusse
MétalangueRusse (quelques traductions latines des termes grammaticaux).
Langue des exemplesExemples en russe prioritairement, mais le parti comparatif adopté ménage une place (assez modeste) à d'autres langues européennes.
Sommaire de l'ouvrageIntroduction (p. 1-20): Contenu et forme de la langue (langue décrite comme un tout organique, indissolublement lié à la pensée et révélatrice des particularités d'un peuple; la langue slave et ses trois branches (de l'Est, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest); définition de la grammaire, distinction de la grammaire générale et particulière, dont la science ne peut être que comparative; 1re partie: Morphologie (Slovoproizvedenie), Chap. 1: Sons, lettres et syllabes (22-40), chap. 2: Composition. Section 2: Les parties du discours et leurs accidents (58-274), dont des généralités (58-61), Verbes (61-118), Noms (121-179), Adjectifs (184-207), Adverbes (210-218), Pronoms (218-247), Numéraux (248-258), Prépositions (259-265), Conjonctions (266-274). 2e partie: Syntaxe, dont généralités (275-277), chap. 1: Types de propositions (277-283), chap. 2: Relations entre les parties du discours (284-312); chap. 3: De la force du discours et de la distribution des mots dans la proposition simple (339-346), Figures grammaticales (347-349), Relations entre propositions, ou proposition complexe (352-367). 3e partie: Orthographe: Section 1: Orthographe des mots, Section 2: Orthographe en propositions ou périodes (signes de ponctuation), Annexes (Richesse et force de la langue russe) (455-481).
Objectif de l'auteurSuite à la fusion de l'ancienne Académie de Russie et de l'Académie Impériale des Sciences en une Section de Langue et Littérature russe de l'Académie Impériale des Sciences, proclamée en 1841, commande a été passée d'une grammaire et d'un dictionnaire. Une première rédaction, qui traitait séparément l'approche philosophique et l'approche historique, a été abandonnée pour tenir compte du travail de Pavskij. L'auteur vise une grammaire de l'usage, dans le but de "conserver et affermir la langue": "Non inventer une langue, mais être attentif à la langue vivante, suivre les auteurs originaux et intégrer au lexique toute la richesse de la langue du peuple…"
Intérêt généralInstitution en Russie des méthodes de la grammaire historique et comparée, adaptation des textes de Grimm, Becker. Etude des divers rameaux de la langue slave primitive.
Parties du discoursLes parties du discours sont définies en rapport à la proposition, constituée par une pensée (mysl', et non suždenie, jugement, qui était employé chez Lomonosov ou Barsov), unité de deux notions, le sujet et le prédicat. Cela justifie que le verbe et le nom soient les deux principales parties du discours (aussi nommées constituants de la proposition), autour desquelles se développent les autres parties du discours: l'adjectif et l'adverbe expriment la qualité (l'un du sujet, l'autre du prédicat); le numéral et le pronom spécifient la quantité du sujet et du prédicat; les relations entre les objets, ainsi que les relations des mots de la propositions sont exprimées par les prépositions et conjonctions. Les parties du discours sont en outre partagées en principales et secondaires (§ 89), suivant qu'elles concernent la notion elle-même ou une relation entre notions; enfin, l'interjection est traitée comme une classe universelle, représentant une proposition non développée (§ 90).
Innovations term.Recours à des emprunts: aglutinacija, vokalism, gekzametr… stabilisation de la terminologie liée aux types de procès: mnogokratnyj (fréquentatif) en opposition à odnokratnyj (unifactif)… Davydov cherche à opérer la synthèse des différentes études sur le verbe, en intégrant diverses terminologies employées.
Corpus illustratifDavydov ménage une place à la comparaison entre divers états de la langue russe et entre diverses langues.
Indications compl.
Influence subieOuvrage de référence: la grammaire allemande de Becker; influence revendiquée: celle de Lomonosov (reprise du plan que celui-ci avait brossé en 1725, pour sa Rossijskaja Grammatika (parue en 1757); Davydov reconnaît sa dette envers des grammairiens du temps: Pavskij, Greč et Vostokov, Perevlesskij (syntaxe), Langengeld, Buslaev, Katkov, Basistov; l'ouvrage s'inscrit dans la tradition lomonosovienne, qu'il s'agit de revivifier: étude du matériau de la langue russe, pour en montrer et en enseigner la grandeur.
Influence exercéeL'une des grammaires marquantes du 19e siècle en Russie. Vinogradov considère avec ironie que c'est dans la grammaire de Davydov que se fixe définitivement le cliché "logico-grammatical" de l'école grammaticale russe du 19e s.
Renvois bibliographiques→ Références
Berezin F. M. 1979; Grunskij N. K. 1911; Moiseev A. I. 1997; Vinogradov V. V. 1958; Vinogradov V. V. 1972
Rédacteur

Archaimbault, Sylvie

Création ou mise à jour1998