CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Vowel

Chiba, Tsutomu

DomaineCompilations, linguistique historico-comparative, linguistique générale, phonétique et phonologie
SecteurPhonétique et phonologie [5412]
Liens

CTLF Images (éd. 1941)

TextesCTLF Textes (2)
Auteur(s)

Chiba, Tsutomu · Kajiyama, Masato

Chiba, Tsutomu

Datation: 1883 - 21 décembre 1959

Phonéticien et phonologue japonais, né à Miyagi Prefecture, Japon, mort à Tokyo, Japon. Il a assuré la direction du département de phonétique à la Sophia University de Tokyo. Membre du Conseil permanent de l'Association Internationale de Phonétique, membre du Comité permanent de l'Association Internationale de Linguistique.

Kajiyama, Masato

Datation: 1909-1995

Masato Kajiyama est un physicien, japonais. Diplômé du département de physique de l'université de Tokyo. Enseignant (instructor) au Speech Laboratory de l'Ecole des Langues Etrangères (School of Foreign Languages) de Tokyo. Professeur de Physique au Musashi Technical College.

Titre de l'ouvrageThe Vowel, its Nature and Structure
Titre traduitLes voyelles, leur nature et leur structure
Titre courtVowel
Remarques sur le titre
Période|20e s.|
Type de l'ouvrageOuvrage théorique sur la production de voyelles (les relations articulatori-acoustiques).
Type indexéTraité de phonétique
Édition originale1941, Tokyo-Kaiseikan, Tokyo.
Édition utiliséeRéédition de 1958 par la Phonetic Society of Japan, 652 Daita-Itchome, Setagaya, Tokyo.
Volumétrie236 pages.
Nombre de signes550000
Reproduction moderneRéédition, 1958, Tokyo.
Diffusion
Langues ciblesIl s'agit des voyelles du japonais [i e a o w], mais en fait c'est bien un ouvrage de portée générale pour la production des voyelles quelle que soit la langue
MétalangueAnglais
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageLe contenu de l'ouvrage est présenté en quatre parties divisées en chapitres. PREMIERE PARTIE. L'action du larynx: structure (cartilages et cordes vocales), méthodes d'observation (strobolaryngoscopie), les registres de la voix (classification, registres de poitrine, falsetto, voix chuchotée et son h); les dispositions des cordes vocales: observations par rayons X, l'épiglotte, les fausses cordes vocales, les relations entre la nature des voyelles et la disposition des cordes vocales (p. 3-40). DEUXIEME PARTIE. Le mécanisme de la production des voyelles: un survol historique des théories (R. Willis, C. Wheatstone, H. L. F. Helmholtz, L. Hermann, J. W. Rayleigh et F. Trendelenburg, E. W. Scripture), les actions des résonateurs (différents cas de résonance, l'action des résonateurs, états transitoires et stables, spectres du son, l'onde sonore et les phases des partiels, les changements dans l'onde sonore provoqués par les résonances), la cavité vocale considérée comme un résonateur (la cavité comme un double résonateur, un analogue électrique du conduit vocal, la mesure et le calcul des éléments de l'analogue électrique, la production des voyelles [i e a o w] du japonais, l'intensité des voyelles, quelques propriétés des résonateurs vocaux, les effets des parois du conduit vocal), des notes explicatoires sur la théorie de la production des voyelles (le résonateur de Helmholtz considéré comme un émetteur-récepteur de sons, harmonicité et inharmonicité) (41-108). TROISIEME PARTIE. La mesure articulatoire des cavités du conduit vocal et le calcul des fréquences de résonance: radiographie, palatographie, pharyngolaryngoscopie, les résonances équivalentes du conduit vocal; relations de correspondance entre cavités vocales et fréquences de résonance des voyelles [i e a o w] du japonais; le conduit vocal comme un tuyau non uniforme: variation de pression et de débit le long des cavités, le nombre des résonances des cavités, les relations des résonances avec la taille et la forme des cavités; comparaison des voyelles du japonais (à partir de Chiba, 1931), de l'allemand (à partir de E. Tienhaus, 1934), de l'anglais (à partir de Don Lewis, 1936) (109-154). QUATRIEME PARTIE. Une étude subjective (perceptive) de la nature des voyelles: physiologie, psychologie des mécanismes de l'audition; hauteur, intensité et qualité du son; la nature des voyelles: rappel des différentes théories (R. Willis, etc.); méthode et démarche expérimentale utilisée (test de qualité à partir d'enregistrements gramophoniques de voyelles prononcées par des enfants (8 et 9 ans) et des adultes (20, 26 ans) de sexe féminin et masculin, et reproduites avec des vitesses plus lentes (0,90 à 0,40) ou plus rapides (1,17 à 2,25); relations entre qualité vocalique et âge et sexe; test à partir de parole filtrée (passe-haut, passe-bas, passe-bande et filtre de rejet); extension de la théorie de la perception du patron spectral; conclusion résumant la définition de la qualité vocalique (155-217). En annexe: le calcul de l'impédance de radiation aux lèvres, l'intégration de l'équation d'onde de Webster. La bibliographie (travaux de base), citée en note en bas de page, n'est pas reprise à la fin de l'ouvrage. Un index rassemble les termes utilisés (environ 280 entrées).
Objectif de l'auteurElaborer un ouvrage théorique et expérimental sur la production des voyelles et les relations articulatori-acoustiques. La collaboration entre les deux auteurs a permis de rassembler les meilleures connaissances sur la production de la parole (laryngographie, palatographie) et les théories techniques de simulation les plus avancées à l'époque en acoustique et en électricité (théorie des circuits). Il s'agit d'un des exemples emblématiques d'association pluridisciplinaire telle qu'elle va s'intensifier dans la 2e moitié du 20e s. (voir R. Jakobson, G. Fant, M. Halle, 1951, avec les Preliminaries to Speech Analysis).
Intérêt généralIl s'agit du premier ouvrage (avant ceux de G. Fant 1960 et J. L. Flanagan 1968) sur la théorie moderne de la production de la parole, alimentée par des données de radiographie et validée par des simulations.
Parties du discours
Innovations term.
Corpus illustratif
Indications compl.La description des voyelles, les fonctions d'aires du conduit vocal, leurs spectres et les formants correspondants, l'effet de radiation aux lèvres.
Influence subieCelle des travaux historiques en acoustique (par exemple H. L. F. Helmholtz et J. W. Rayleigh) et en phonétique (par exemple R. Willis).
Influence exercéeSur H. K. Dunn, K. Stevens, A. S. House, G. Fant.
Renvois bibliographiques→ Références
Bronstein A. J., Raphael L. J. & Stevens C. 1977
Rédacteur

Badin, Pierre · Boë, Louis-Jean · Nabuhiro Miki

Création ou mise à jour2000