CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Grammatica secundaria da lingua portugueza

Ali, Manuel Said

DomaineGrammaires des langues européennes modernes
SecteurGrammaires brésiliennes [3390]
Liens

CTLF Images (4e éd. 1935)

Unicamp IEL (4e éd. 1935)

Auteur(s)

Ali, Manuel Said

Forme complète: Ali Ida, Manuel Said

Datation: 21 octobre 1861 - 27 mai 1953

Manuel Said Ali est né à Petrópolis et mort à Rio de Janeiro. De son vivant, il a toujours signé ses publications de la façon suivante: «M. Said Ali». Dans les catalogues de bibliothèques comme la Bibliothèque Nationale (Rio de Janeiro), la Bibliothèque Mário de Andrade (São Paulo) et Dedalus (réseau de bibliothèques de l'USP), on rencontre aussi bien la graphie ‘Manoel’ que ‘Manuel’. Le choix de ‘Manuel’ suit le registre de Dimitriu (1959, p. 578) établi pour la publication internationale – ORBIS Bulletin international de Documentation linguistique. On trouve également des variations dans l'indexation du nom de l'auteur. On trouve indistinctement: IDA, Manuel Said Ali; ALI, Manuel Said; SAID ALI, Manuel. Manuel Said Ali est un grammairien, philologue et géographe brésilien. Il enseigna à Rio de Janeiro, à l'École de l'Estado Maior et au collège Pedro II. Il fut membre de l'Institut historique et géographique brésilien (IHGB) et de l'Académie brésilienne de philologie. Il écrivit le Compendio de Geographia Elementar (1905), le Vocabulario Ortographico precedido das regras concernentes as principaes difficuldades orthographicas da nossa lingua (1905), la Lexeologia do Portuguez Historico (1921) et la Formação de Palavras e Syntaxe do Portuguez Historico (1923). Il est aussi l'auteur de quatre grammaires: Nova Grammatica Alleman (1894), Grammatica Secundaria da Lingua Portugueza (1923), Grammatica Elementar da Lingua Portugueza (1923), Grammatica Historica da Lingua Portugueza (préf. de 1931). Il publia plus de 60 articles dans des revues et des journaux brésiliens, réédités dans cinq recueils: Difficuldades da Lingua Portugueza: Estudos e observações (1908), Meios de Expressão e Alterações Semanticas (1930), Versificação Portuguêsa (1948) et, de façon posthume, Acentuação e Versificação Latinas: observações e estudos (1956) et Investigações Filológicas (1975).

Titre de l'ouvrageGrammatica secundaria da lingua portugueza
Titre traduitGrammaire de la langue portugaise pour l'enseignement secondaire
Titre courtGrammatica secundaria da lingua portugueza
Remarques sur le titreAutre titre: Gramática secundária da língua portuguêsa. À partir de la 4e éd. [non datée], le sous-titre suivant fut ajouté: ‘Adopté par le collège Pedro II puis par les lycées’.
Période|20e s.|
Type de l'ouvrageDans la préface, Said Ali déclare que cette grammaire de la langue portugaise a été écrite pour les écoles secondaires. Pourtant, dans l'ouvrage, il n'y a ni exercices ni prescriptions concernant l'usage correct de la langue. Selon la classification présentée dans le chapitre «la grammaire et ses divisions», cet ouvrage doit être considéré comme une grammaire descriptive et scientifique. Elle est descriptive parce qu'elle analyse la langue portugaise de l'époque où vivait l'auteur (début du 20e s.). Elle est scientifique parce qu'elle explicite les faits linguistiques par «la science du langage». La Grammatica Secundaria da Lingua Portugueza s'oppose autant à la Grammatica Historica da Lingua Portugueza, qui étudie l'évolution des faits de langue, qu'à la Grammatica Elementar da Lingua Portugueza, qui, en plus d'être descriptive, est pratique avec pour objectif d'enseigner à parler et à écrire correctement.
Type indexéGrammaire descriptive | Grammaire didactique | Grammaire scientifique
Édition originale1923, São Paulo, Melhoramentos.
Édition utilisée2e éd., São Paulo, Melhoramentos, 1927.
VolumétrieIn 8°, 325 pages. [19,5cm x 14cm x 1,5cm].
Nombre de signes650000
Reproduction moderneL'ouvrage a été régulièrement republié au cours du 20e s.
Diffusion1re éd., São Paulo: Melhoramentos, 1923. 2e éd., São Paulo, Melhoramentos, 1927. 3e éd., São Paulo, Melhoramentos, non datée. 4e éd., São Paulo, Melhoramentos, non datée. Édition revue et mise à jour par Evanildo Bechara. Brasília, Universidade de Brasília (Biblioteca Básica Brasileira), 1964. La 8e éd. a été revue et commentée suivant la Nomenclature Grammaticale Brésilienne par Evanildo Bechara, São Paulo, Melhoramentos, 1969.
Langues ciblesPortugais
MétalanguePortugais
Langue des exemplesPortugais
Sommaire de l'ouvragePrologue. La grammaire et ses divisions. Phonétique. Phonèmes en général. Voyelles sonores. Voyelles nasales. Consonnes. Semi-voyelles. Points d'articulation. Cadre des consonnes. Quantité. Syllabe. Diphtongues. Diphtongues décroissantes (voyelle + semi-voyelle). Diphtongues croissantes (semi-voyelle + voyelle). Triphtongues. Accentuation. Altérations phonétiques. Orthographe.
Les voyelles. Voyelles simples (pures). Voyelles nasales. Les diphtongues ai, ãi, ei. Les diphtongues au, eu, iu. Les diphtongues oi, oe, õe. Les diphtongues ou et oi. Les terminaisons -éa et -eia (-eio). La diphtongue ão et sa graphie. La lettre h. Les accents. Les consonnes. Les consonnes en général. Les lettres s et z au début, au milieu (près d'une consonne) et à la fin des mots. La sifflante sourde s en position initiale. La sifflante sourde s en position médiane.
Utilisation de s et ss. La sifflante sonore z entre les voyelles. Les cas spéciaux qui s'écrivent z (et non s). La chuintante sourde (suivie d'une voyelle). Les conditions spéciales où x s'écrit à la place de ch. Les groupes de consonnes simplifiées. Les consonnes doubles. La césure des mots à la fin des lignes. Le tiret ou trait d'union. L'apostrophe. L'emploi des majuscules. Les abréviations. Léxéologie.
Substantif. Substantifs augmentatifs et diminutifs. Genre. Formation du féminin. Genre pour la signification. Genre pour la terminaison. Noms au genre double. Noms propres. Formation du pluriel. Pluriel avec changement de voyelle tonique. Noms utilisés au pluriel. Pluriel des noms composés. Article, adjectif. Genre des adjectifs. Pluriel des adjectifs. Degrés de comparaison. Superlatif intensif. Nombres (quantitatifs).
Quantitatifs indéfinis. Pronoms. Pronoms personnels. Pronoms possessifs. Pronoms démonstratifs. Pronoms relatifs. Pronoms interrogatifs. Pronoms indéfinis. Verbe. Conjugaisons. Conjugaison simple. Conjugaison des verbes auxiliaires. Conjugaison de ter et haver avec le participe passé. Dérivés du prétérit parfait. Formation du futur de l'indicatif. Formation du présent du conjonctif. Impératif. Gérondif. Participe présent.
Alternance vocalique. Verbes en -ear et -iar. Verbes en -uzir. Minguar, enxugar, desaguar, maguar (diminuer, essuyer, se jeter dans, vexer). Verbes défectifs. Verbes impersonnels. Conjugaison des verbes irréguliers. Participes irréguliers. Verbes notionnels et relationnels. Verbes transitifs et intransitifs. Voix. Adverbes. Adverbes de degré. Prépositions. Conjonctions. Interjections.
Formation Des Mots. Dérivation. Dérivation suffixale. Suffixes augmentatifs. Suffixes diminutifs. Suffixes de la seconde espèce. Dérivation préfixale. Préfixes. Dérivation parasynthétique. Dérivation régressive. Composition. Préfixes grecs. Liste des radicaux grecs les plus utilisés. Formations hybrides.
Syntaxe et stylistique. La proposition. Termes primaires. Termes intégrateurs et accessoires. Fonctions attributive et prédicative. Termes simples, multiples et déterminés. Proposition simple et proposition composée. Interrogation directe et indirecte. Propositions explicites et implicites. Coordination.
Subordination. Proposition substantive. Proposition adjective. Propositions adverbiales. Propositions hypothétiques et conditionnelles. Propositions concessives. Propositions finales. Propositions consécutives. Propositions comparatives. Propositions proportionnelles. Propositions de cause.
Accord. Emploi du verbe. Emploi des temps verbaux. Emploi des modes. Impératif. Indicatif et conjonctif. Emploi de l'infinitif. Emploi de l'infinitif personnel. Emploi du gérondif. Emploi de l'article. Emploi des numéraux. Emploi des pronoms. Pronoms possessifs. Pronoms démonstratifs. Pronoms indéfinis.
Collocation. Collocation des termes de la proposition. Collocation des pronoms atones. Collocation du pronom complément de l'infinitif. Collocation du pronom complément du gérondif. Collocation du pronom complément du verbe fini. Collocation du pronom atone dans les conjugaisons composées et périphrastiques.
Figures de syntaxe. Ellipse. Pléonasme. Anacoluthe. Tropes. Vices de langage. Anomalies de langage. Ponctuation. Virgule. Point virgule. Deux points. Point final. Point d'interrogation. Point d'exclamation. Guillemets. Points de suspension. Parenthèses. Astérisque. Tiret. Paragraphe.
Objectif de l'auteurExposer les doctrines et les règles de grammaire de la langue portugaise pour répondre aux besoins et aux intérêts de l'enseignement secondaire.
Intérêt généralDescription grammaticale de la langue portugaise. Bien qu'étant recommandée pour l'enseignement secondaire, cette grammaire a été beaucoup utilisée au Brésil dans les cours d'enseignement primaire institutionnalisés dans les années 1930.
Parties du discoursSubstantif. Article. Adjectif. Nombres (quantitatifs). Pronoms. Verbe. Adverbes. Prépositions. Conjonctions. Interjections.
Innovations term.Said Ali innove en proposant une description synchronique de la langue portugaise non prescriptive. Les études des modalités orales de la langue vont au-delà des chapitres initiaux de phonétique. On peut ainsi constater la prudence de Said Ali qui montre que les interjections, les cris de douleur, de joie etc., sont proférés avec un ton de voix différent de celui utilisé pour les mots du langage expositif. Un autre exemple est l'observation d'une pause pour identifier si la conjonction est subordonnée causale ou coordonnée causale. Les variations phonétiques sont aussi signalées de cette façon: la prononciation lusitanienne des triphtongues iei, uei, ião, iõi (ex. fiéis, poeira, pião, piões) qui dans la prononciation brésilienne se décomposent en une voyelle dans une syllabe et en diphtongue dans une autre et l'altération de la voyelle tonique dans les pluriels almóços et pescóços qui n'est réalisée que dans la langue parlée du Portugal. Il y a de plus des commentaires sur la langue parlée carioca [de Rio de Janeiro], comme par exemple le registre de prononciation [exti], [vextidu] et non [eçti], [veçtidu], qui dans le Rio de Janeiro de l'époque sonnait comme affecté. Enfin, les critères phonétiques sont utilisés pour expliquer la manière de disposer les termes de la proposition et les groupes de mots: «La collocation habituelle ne s'explique pas de façon satisfaisante par la séquence logique des idées, parce qu'étant la même partout, la collocation varie d'un idiome à l'autre». Elle paraît avant tout fondée sur l'intonation de la proposition propre à une langue ou à un groupe de langues. Le portugais appartient à celles qui se caractérisent par le rythme ascendant, dans lequel le terme le moins important est énoncé en premier, puis l'information nouvelle et pertinente pour l'auditeur est énoncée avec une accentuation plus forte. (Said Ali, Gramática Secundária, 1969 [1923], p. 198).
Corpus illustratifLa plus grande partie du corpus illustratif est constituée par des expressions tirées de l'usage courant de l'auteur, mais il comprend aussi des citations d'auteurs consacrés: [Alexandre] Herculano; Antonio Vieira, [João de] Barros, A. José, [Fernão Mendes] Pinto, [João de] Lucena, [Luis Vaz de] Camões, Arrais, Heitor Pinto, [Frei Luis] de Sousa, R. Lobo, Castilho, [Gonçalves] Dias, D. do Couto, [Almeida] Garrett, Bernardes, [Fernão Lopes de] Castanheda, Frei J. Freire; Gaspar Corrêa; Camillo [Castelo Branco]; F. M. Mello; J. Diniz; R. da Silva; Castro Alves; Machado de Assis e Ferreira.
Indications compl.Said Ali écrivit simultanément trois grammaires de la langue portugaise: historique, secondaire et élémentaire. Ces ouvrages révèlent une même orientation de recherche. Pour Mattoso Câmara (1972), Said Ali présente une nouvelle systématisation des faits grammaticaux: «Sa physionomie philologique est celle que nous appellerions aujourd'hui ‘structuraliste’ qui voit dans la langue une ‘structure’ ou un réseau complexe, tracée très régulièrement, de faits qui sont reliés entre eux et s'appuient sur des configurations très claires» (Mattoso Câmara 1972, p.188).
Influence subieRéférences citées dans la Préface: I. Carré, Mots derivés du Latin et du Grec; Schmalz, Lateinische Grammatik.
Références citées dans le chapitre ‘Orthographe’: Gonçalves Vianna [Orthographia Nacional]; Alexandre Herculano [Portugaliae monumenta histórica].
Références citées dans le chapitre ‘Adjectif’: Leite de Vasconcellos; Epiphanio Dias, Grammatica Historica, Cortezão; J. J. Nunes; Bourciez.
Références citées dans le chapitre ‘Verbe’: [Said Ali] Lexeologia do Portuguez Historico.
Références citées dans le chapitre ‘Formation des mots’: [Said Ali] Formação de palavras e Syntaxe do Portuguez Historico; Meyer-Lübke; Nyrop; Darmesteter.
Références citées dans le chapitre ‘Emploi du verbe’: Said Ali (p. 244) se positionne contre la “deficientissima regra [la règle très déficiente] de Soares Barbosa” en recommandant de consulter sa Syntaxe do Portuguez Historico.
Influence exercéeSaid Ali a exercé une très grande influence sur plusieurs générations de grammairiens et de linguistes brésiliens. Bien que ce ne soit pas l'ouvrage le plus cité, la Grammatica Secundaria est référencée explicitement dans: Bagno, Marcos (Gramática pedagógica do português brasileiro, São Paulo. Parábola, 2011); Bechara, Evanildo (Moderna gramática portuguesa, 37 éd. Ver. E ampliada. Rio de Janeiro, Lucerna, 2001); Castilho, Ataliba T. de (Nova Gramática do português brasileiro, São Paulo, Contexto, 2010); Cegalla, Domingos Paschoal (Novíssima gramática da língua portuguesa, São Paulo, Nacional, 1987); Cunha, Celso & Cintra, Luis F. Lindley (Nova Gramática do português contemporâneo, 3e éd. Rio de Janeiro, Nova Fronteira); Luft, Celso Pedro (Moderna gramática brasileira, 4e éd. Porto Alegre, Globo, 1981); Mattoso Câmara Jr., Joaquim (Dicionário de filologia e gramática, 3e éd. ver. e aumentada, São Paulo, J.Ozon, 1968); Melo, Gladstone Chaves de (Iniciação à Filologia e à Linguística Portuguesa, 5e éd. Melhorada e atualizada, Rio de Janeiro, Acadêmica, 1975); Moura Neves, Maria Helena de (Gramática de usos do português, São Paulo, UNESP, 2000); Rocha Lima, Carlos Henrique (Gramática Normativa da língua portuguesa, Rio de Janeiro, José Olympio, 1972).
Renvois bibliographiques→ Références
Bandeira M. (éd.) 1948; Bechara E. 1954; Bechara E. 1956; Bechara E. 1970; Boléo M. de Paiva 1963; Dimitriu I. G. 1959; Elia S. 1975; Hackerott M. M. 2008; Hackerott M. M. 2011; Houaiss A. & Escorel S. 1975; Mattoso Câmara J. 1972; Nascentes A. (éd.) 1938; Said Ali M. 1957; Silva Neto S. da 1955; Silva Neto S. da 1957; Silva M. de Carvalho e 1993
Rédacteur

Guimarães, Eduardo · Hackerott, Maria Mercedes Saraiva (rév.) · Léon, Jacqueline (trad.) [1]

[1] Trad. de la version révisée.

Création ou mise à jour2017-06 | 1998