CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Abrégé de la Grammaire Française

Boniface, Alexandre

DomaineGrammaires françaises, remarques et traités sur la langue française
SecteurGrammaires françaises du 19e s. [2512]
Auteur(s)

Boniface, Alexandre

Datation: 1785-1841

Grammairien et littérateur français, introducteur en France de la méthode d'enseignement populaire de Jean-Henri Pestalozzi. Il rédigea notamment un cours de Lecture graduée (1822), et continua l'œuvre du Journal grammatical de Domergue sous le titre de Manuel des amateurs de la langue française.

Titre de l'ouvrageAbrégé de la Grammaire Française, Méthodique et Raisonnée, adoptée par le Conseil Royal de l'Université pour les Colleges et les Ecoles normales, par Alex. Boniface, Instituteur
Titre traduit
Titre courtAbrégé de la Grammaire Française
Remarques sur le titre
Période|19e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire didactique.
Type indexéGrammaire didactique
Édition originale1829.
Édition utilisée1836, Paris, Delalain, Levrault, rue de la Harpe, 81, et chez l'Auteur, rue de Tournon, 33. Prix 1.50. VIII + 160 p. Paris B.N. X.9909.
VolumétrieUn vol. in-12 de 168 pages à 2 350 caractères.
Nombre de signes394800
Reproduction moderne
DiffusionLa Grammaire Française Méthodique et Raisonnée de Boniface, d'où est issu l'Abrégé, fut publiée pour la première fois en 1829 chez Delalain. Elle connut 19 réimpressions jusqu'en 1873. L'Abrégé, pour sa part, connut 6 réimpressions de 1838 à 1872, répertoriés à la B.N. sous les cotes X.9910 à 9915. Les Exercices grammaticaux, ou Cours pratique de langue française, destinés par Boniface à accompagner ses ouvrages, se subdivisent en deux volumes. Le premier, "contenant un questionnaire sur toutes les parties de la grammaire", connut 8 réimpressions de 1839 à 1875; le second, "contenant deux cents exercices gradués sur toutes les parties de la syntaxe", connut également huit réimpressions entre 1839 et 1877.
Langues ciblesFrançais
MétalangueFrançais
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageLivre premier: Connaissances préliminaires. I. Notions métaphysiques; distinctions typographiques utiles à l'ouvrage ["Le texte en petit caractère peut n'être point confié a la mémoire des élèves"]; langue, langage, proposition, sujet, attribut, verbe, phrase [1-2]. II. Eléments du langage [3-7]; III. De la Grammaire [7]. IV. Idée générale de la lexicologie [8]. Livre second: Lexicologie ou Classification des mots. I. Du substantif [10-12]; II. De l'Adjectif [12-14]. III. Du Pronom [14-16]. IV. Du Verbe: Définition, différentes espèces, compléments du verbe, modes, temps, tableaux synoptiques [16-23]. V. Des invariables: Adverbes, prépositions, conjonctions, exclamations [24-25]. Livre troisième: Lexigraphie. I. Du Substantif [26-27]. II. De l'Adjectif [27-29]. III. Du Pronom [29]. IV. Du Verbe: Accord, Finales caractéristiques des personnes et des nombres, Mode interrogatif et mode indéfini, Conjugaisons, Verbes irréguliers [29-60]. V. Des Invariables: Adverbes, prépositions, conjonctions, exclamations [61-63]. Livre quatrième: De la Sintaxe [sic]. I. De la Analyse logique: de la Proposition et de ses parties constitutives, du sujet et de l'attribut, diverses espèces de propositions, compléments, division de la phrase en propositions [64-69]. II. Du Substantif [69-77]. III. De l'Adjectif [77-87]. IV. Du Pronom [87-94]. V. Du Verbe: Accord avec le sujet, des participes, emploi des auxiliaires Avoir et Etre, mode indéfini, mode appellatif, mode subjonctif, mode interrogatif, emploi des temps, observations sur quelques verbes [94-130]. VI. De l'Adverbe et des pléonasmes vicieux [131-134]. De l'usage des expressions négatives [135]. Du Ne dubitatif [137]. VII. De la Préposition [141]. VIII. De la Conjonction [147]. Livre cinquième: De la Ponctuation. De la Virgule [149]. Du point virgule [151]. Des deux points [152]. Des signes orthographiques y compris le tiret [155]. Table des matières [157-160].
Objectif de l'auteurBoniface écrit: "Le succès inespéré de ma Grammaire française, dont il s'est déjà vendu sept mille exemplaires en quatre éditions, m'a engagé à en composer un Abrégé en faveur des classes élémentaires".
Intérêt généralL'ouvrage de Boniface est une bonne illustration de l'accommodation progressive des intérêts d'une grammaire métaphysique à des nécessités prescriptives et normatives.
Parties du discoursL'ouvrage de Boniface présente l'intérêt d'articuler les domaines de la lexicologie, de la lexigraphie et de la syntaxe, en insistant sur la position déterminante d'une analyse de type logique dans la construction d'un modèle explicatif du fonctionnement de la langue. Le substantif, l'adjectif, le pronom, le verbe, et les invariables (adverbes, prépositions, conjonctions, exclamations) sont ainsi étudiés successivement sous l'angle de leur classement morphologique et sous celui de leur intégration aux discours.
Innovations term.L'ouvrage de Boniface est un des premiers à caractériser le subjonctif comme "un mode dubitatif, qui, dans la proposition complétive liée à la primordiale par une forme conjonctive de la conjonction Que, sert à l'énonciation de ce qui est vague, incertain" [p. 119].
Corpus illustratifConstitué d'exemples forgés, dont de très nombreux exemplaires dissimulent mal leur caractère de démarque d'un texte littéraire des 18e et 19e s.
Indications compl.Une ultime section de la Grammaire de Boniface présente des considérations synthétiques sur la ponctuation et l'orthographe.
Influence subieL'œuvre de Boniface se place implicitement sous la bannière des grammaires idéologiques du début du 19e s.: Destutt de Tracy et Domergue. Le Journal Grammatical, sous ses diverses et successives dénominations, constitue une référence constante de l'argumentation de Boniface, dont l'Abrégé de Grammaire, porte jusqu'à la fin du second tiers du 19e s. les raisonnements de circonstance. Disciple en Suisse de Pestalozzi, entre 1814 et 1817, Boniface est aussi désireux de favoriser en France un timide renouvellement des méthodes pédagogiques.
Influence exercéeL'influence de l'ouvrage sur les grammaires ultérieures, notamment de la seconde moitié du 19e s., demeure assez faible.
Renvois bibliographiques→ Références
Bourquin J. 1980 {p. 298-300}
Rédacteur

Saint-Gérand, Jacques-Philippe

Création ou mise à jour1998