CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Acoustic Phonetics

Joos, Martin

DomaineCompilations, linguistique historico-comparative, linguistique générale, phonétique et phonologie
SecteurPhonétique et phonologie [5415]
Liens

CTLF Images (éd. 1948)

TextesCTLF Textes (2)
Auteur(s)

Joos, Martin

Forme complète: Joos, Martin George

Datation: 11 mai 1907 - 6 mai 1978

Linguiste américain né à Fountain City, Wisconsin, mort à Madison, Wisconsin. Spécialiste d'allemand, de philologie, de linguistique générale, de phonétique acoustique (spectrographie) et de cryptographie. Il termine ses études secondaires en 1923 et entame ses études universitaires par correspondance (physique et électricité), puis à l'université de Madison (Wisconsin) en electrical engineering (génie électrique). Il est embauché à la Western Electric Company en 1931. Sa rencontre avec la phonétique va se produire lorsqu'il rejoint l'équipe de l'Atlas linguistique de la Nouvelle-Angleterre (Ling. Atlas of New England) dirigée par H. Kurath (dialectologue et lexicologue formé à l'école de J. Gilliéron) et M. L. Hanley (linguiste, phonéticien et dialectologue). Il découvre alors la phonétique et la linguistique et retourne à l'université de Madison pour se former en philologie où il soutient son A.M. en 1935 et son PhD en 1942 (Statistical studies in Gothic phonology). Pour pouvoir exploiter statistiquement les lettres et les syllabes, il saisit 54 000 mots sur cartes perforées. En 1938-1942, il est lecteur en allemand à l'université de Toronto. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il est recruté par la Signal Security Agency comme technical assistant (1938-1942): ses connaissances en linguistique d'une part et en génie électrique et mathématiques d'autre part lui permettent de devenir un expert en cryptographie (crytanalysis). Il reçoit pour ce travail la plus haute distinction militaire que le War Department attribue aux civils (citation for Extraordinary Civilian Service). Il retourne à l'université Madison, en 1946, il est professeur associé d'allemand en 1948, puis est nommé professeur (full Professor) en 1949, poste dans lequel il restera jusqu'en 1967, tout en occupant de nombreux postes de professeur invité (visiting Professor) en particulier pendant 7 ans aux summer sessions de la Société de Linguistique Américaine. Il devient directeur du Center for Linguistic Studies de Toronto (1967-1972). Il a occupé les responsabilités d'éditeur (Studies in Linguistics, 1942-1946) et de coordinateur de programmes financés par l'American Council of Learned Societies pour l'enseignement de l'anglais à des Coréens, Turcs, Chinois, Serbo-croates, Indonésiens, Iraniens. Spécialiste de phonétique expérimentale, on lui doit la présentation de la production acoustique des voyelles (Acoustic Phonetics, 1948) que sa formation initiale lui a permis de composer. Il s'agit de l'un des tout premiers travaux (avec celui de P. Delattre, à la même époque) qui a introduit les analyses spectrographiques (obtenues grâce au Sonagraphe) dans les recherches linguistiques et phonétiques. Auteur de très nombreux articles sur la correction phonétique, c'est aussi l'éditeur de Reading in Linguistics (ACLS, 1957; réédité par Univ. of Chicago Press) qui a permis à plusieurs générations d'étudiants en linguistique d'accéder à la linguistique structurale.

Titre de l'ouvrageAcoustic Phonetics
Titre traduitPhonétique acoustique
Titre courtAcoustic Phonetics
Remarques sur le titre
Période|20e s.|
Type de l'ouvrageMonographie de phonétique expérimentale.
Type indexéTraité de phonétique | Phonétique expérimentale
Édition originale1948, Language Monograph, n° 23, supplément à la revue Language, Journal of the Linguistic Society of America.
Édition utilisée1948, Language Monograph, n° 23, supplément à la Revue Language, Journal of the Linguistic Society of America.
Volumétrie136 pages.
Nombre de signes400000
Reproduction moderne
Diffusion
Langues ciblesLangues du monde, l'ouvrage étant de portée générale
MétalangueAnglais
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageL'ouvrage est organisé en six chapitres: [0] Introduction: contexte, but, ouvrages de référence, présentation de l'ouvrage (p. 5-10); [1] L'analyse harmonique et les bases de la théorie acoustique: diagrammes, signaux sinusoïdaux, analyse harmonique des signaux complexes, le principe de l'addition, phase et spectre, ondes pseudo-périodiques et courbes de résonance, filtrage et renforcement, informations pratiques (11-35); [2] Compléments: la théorie acoustique et les éléments de bases relatifs aux voyelles: le ton glottique et son spectre, les spectrogrammes, les patrons acoustiques et articulatoires des voyelles, particularités individuelles et conversion entre les différences (37-65); [3] Indétermination et perception: indétermination sonagraphique, perception du flou temporel, perception des colorations vocaliques et de leurs différences (66-87); [4] Les consonnes et les traits vocaliques mineurs: fricatives, occlusives, sonantes et coloration de type r, autres traits vocaliques mineurs (88-97); [5] Segmentation et décomposition: les aspects de la parole, le problème du choix des échantillons de sons, l'enchaînement articulatoire, la théorie du recouvrement partiel de l'excitation nerveuse, la décomposition dans l'aspect d'excitation nerveuse (98-126).
Objectif de l'auteurLa phonétique acoustique n'est pas en fait le thème central de cet ouvrage qui se veut essentiellement une vue unifiée et synthétique d'une théorie phonétique associant les aspects articulatoire et acoustique dans un ensemble cohérent.
Intérêt généralVision globale de la production de la parole.
Parties du discours
Innovations term.
Corpus illustratif
Indications compl.L'étude acoustique des voyelles par analyse spectrographique.
Influence subieCelle de H. Kurath.
Influence exercéeSur la phonétique acoustique des années 1950-1960.
Renvois bibliographiques→ Références
Bronstein A. J., Raphael L. J. & Stevens C. 1977; Cassidy F. G. 2009; Ohala J. J. 1999; Ohala J. J., Bronstein A. J., Busà M. G., Lewis J. A. & Weigel W. F. 1999
Rédacteur

Boë, Louis-Jean · Durand, Jacques

Création ou mise à jour2000