CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Linguarum totius orbis vocabularia comparativa

Pallas, Peter

DomaineCompilations, linguistique historico-comparative, linguistique générale, phonétique et phonologie
SecteurCompilations [5106]
Liens

CTLF Images (éd. 1786, vol. 1)

CTLF Images (éd. 1789, vol. 2)

Google Livres (éd. 1786, vol. 1)

TextesCTLF Textes (2)
Auteur(s)

Pallas, Peter

Forme complète: Pallas, Peter Simon

Datation: 1740-1811

Géographe, botaniste, zoologue allemand. Il séjourna à plusieurs reprises en Russie, où il prit part à des expéditions scientifiques à travers l'Empire, notamment en Sibérie, en Crimée, dans le Caucase. Celles-ci sont relatées dans plusieurs ouvrages fort diffusés à l'époque en allemand et en traduction française, dont des Observations sur la formation des montagnes et les changements arrivés au globe, particulièrement à l'Empire russe (1779), un Tableau physique et topographique de la Tauride (1795), ou encore les Voyages du professeur Pallas dans plusieurs provinces de l'Empire de Russie et dans l'Asie septentrionale (trad. française 1788).

Titre de l'ouvrageLinguarum totius orbis vocabularia comparativa Augustissimæ cura collecta. Sectionis primæ linguas Europæ et Asiæ complexæ… Sravnitel'nye slovari vsex jazykov i narečij, sobrannye desniceju vsevysočajšej osoby. Otdelenie pervoe, soderžašče v sebe evropejskie i aziatskie jazyki; Otdelenie vtoroe, to že
Titre traduitDictionnaires comparés de toutes les langues et dialectes, collectés par la main d'un auguste personnage. Première section, contenant les langues d'Europe et de l'Asie; section 2: idem
Titre courtLinguarum totius orbis vocabularia comparativa
Remarques sur le titre
Période|18e s.|
Type de l'ouvrageListes lexicales contenant la traduction d'environ 300 mots russes en 200 langues anciennes et modernes, regroupées par familles, en commençant par les langues slaves, puis les langues celtiques, les langues romanes. Intègre des données des langues tatare, tchouvache, mordve, tchérémisse…
Type indexéComparaison des langues | Classification des langues | Compilation de langues | Lexique
Édition originaleLinguarum totius orbis vocabularia comparativa Augustissimæ cura collecta. Sectionis primæ linguas Europæ et Asiæ complexæ… Sravnitel'nye slovari vsex jazykov i narečij, sobrannye desniceju vsevysočajšej osoby. Otdelenie pervoe, soderžašče v sebe evropejskie i aziatskie jazyki. Čast' pervaja. [Vol. 1] 1787, V Sanktpeterburge, Tipografija Šnora, Čast' vtoroja. [Vol. 2] 1787, V Sanktpeterburge, Tipografija Šnora [Saint-Pétersbourg, Imprimerie Schnoor].
Édition utiliséeEdition de 1787-1789.
VolumétrieVol. 1: [10] + 1-411+ [9]. Vol. 2: [8] + 1-491, environ 1500 signes par page.
Nombre de signes1350000
Reproduction moderneReproduction moderne partielle dans Fodor, Istvan (1975) Pallas und andere afrikanische Vokabularien vor dem 19. Jahrundert: ein Beitrag zur Forschungsgeschichte.
DiffusionL'ouvrage a fait très vite l'objet d'un remaniement complet par Jankovič de Mirievo. Le Catalogue des œuvres éditées en Russie au XVIIIème siècle [Svodnyj katalog…] considère qu'il s'agit d'une réédition de Pallas. Compte tenu de la perspective radicalement différente adoptée par Jankovič, nous préférons ne pas suivre Svodnyj katalog et pencher pour deux ouvrages différents. Nous donnerons ici les indications concernant l'édition de Jankovič, afin que le lecteur puisse se faire lui-même son opinion: Sravnitel'nyj slovar' vsex jazykov i narečij, po azbučnomu porjadku raspoložennyj [Dictionnaire comparatif de toutes les langues et dialectes, disposé par ordre alphabétique], Čast' pervaja, A-D, V Sanktpeterburge, 1790, Čast' vtoraja, D-L, V Sanktpeterburge, 1791, Čast' tretja, L-S, V Sanktpeterburge, 1791, Čast' četvertaja, V Sanktpeterburge, 1791.
Langues ciblesLes entrées sont constituées par des mots russes, les langues cibles sont les deux cents langues dans lesquelles la traduction des entrées russes est donnée, le tout est transcrit en alphabet cyrillique. On peut donc considérer que la métalangue utilisée est le russe
MétalangueRusse
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageVOL. 1: Préface de l'éditeur en russe [10 pages non numérotées], 130 mots de Bog [Dieu] à Zelen [Verdure], numérotés de 1 à 130, regroupés thématiquement, de 3 à 10: les liens de parenté, de 11 à 15: les âges de la vie, de 16 à 46: les parties du corps, de 49 à 52: les cinq sens, de 53 à 58: la parole, de 59 à 71: les sentiments et activités de l'homme, de 73 à 86: les éléments naturels, de 87 à 96: le temps et les saisons, de 97 à 130: la terre, les minéraux, éléments de description topographique. Traduction latine de la préface de l'éditeur.
VOL. 2: de 131 à 143: les espèces végétales, de 144 à 166: les espèces animales, de 168 à 180: la maison, les objets domestiques, le pain et le vin. Par la suite, l'organisation thématique apparaît plus distendue et fait place à une organisation par parties du discours: adjectifs et adverbes, de 201 à 226; verbes à partir de 227; pronoms à partir de 247; particules, conjonctions et prépositions, à partir de 258; enfin, de 274 à 285, les nombres réunis en planches.
Objectif de l'auteurPallas se déclare éditeur plus qu'auteur, d'un recueil établi par Catherine II. En hommage à l'Empire de Russie qui dépasse par sa grandeur et sa puissance l'ancien empire romain, Pallas dit faire suite à la décision prise par Catherine II de collecter tous les dialectes de l'univers, et avoir eu recours à une liste de termes qu'elle avait elle-même suggérée, et dont elle avait consigné nombre d'équivalents en langues étrangères. A chaque terme sont assignées les places pour les équivalents dans toutes les langues, et si certaines places sont restées vides, faute de suggestions adressées par les correspondants de l'auteur-éditeur, celui-ci ne désespère pas qu'avec le temps, son dictionnaire se remplisse. But de cumulativité et d'exhaustivité affirmé.
Intérêt générala) Pour l'histoire de la linguistique en Russie: ces listes lexicales rompent avec les dictionnaires multilingues alors en usage en Russie, et qui consistaient en des adaptations du dictionnaire impérial de Vigneron, aux entrées françaises duquel avaient été ajoutés des traductions russes. Ici, les termes d'entrée sont en russe (langue source), et les équivalents sont tous donnés en alphabet cyrillique; à l'attention des lecteurs ne connaissant pas l'alphabet cyrillique, une planche est proposée, visant à populariser l'alphabet cyrillique en Europe [ce point a d'ailleurs été critiqué par Volney, qui juge pour cette raison le dictionnaire peu praticable]. Le dessein de Pallas fait donc écho à celui de Lomonosov, qui tentait dans sa Rossijskaja Grammatika de créer un ouvrage à vocation générale universelle à partir du russe (1755).
b) Pour l'histoire de la linguistique en général: il s'agit d'un relevé systématique fait selon les méthodes d'un naturaliste, par regroupement thématique, et non par classement alphabétique ou par racine, ce qui constitue une différence radicale avec la perspective qu'utilisera Jankovič de Mirievo en 1790-1791. Jankovič établit quant à lui un dictionnaire multilingue rétroverse de langue étrangère en russe, ce qui donne un résultat foncièrement différent. Christian Jacob Kraus (1787) a relevé l'intérêt ethnographique du travail: les langues y apparaissent comme des propriétés des communautés qui les parlent, et permettent à ce titre d'accéder aux particularités des peuples, dans leurs mœurs et leurs coutumes.
Parties du discoursUne immense majorité de substantifs sont répertoriés dans l'ouvrage. La fin du deuxième volume est organisée selon les parties du discours: adjectifs, adverbes, verbes, pronoms, particules, conjonctions et prépositions. Il n'y a cependant pas de référence explicite à ce classement.
Innovations term.L'absence totale de métadiscours qui accompagnerait le classement amène une réponse négative.
Corpus illustratifTrès varié, des termes de la botanique à l'ethnographie.
Indications compl.Intérêt des transcriptions des langues étrangères en alphabet cyrillique: celles-ci visent à rendre compte de la prononciation originale, mais en cohérence avec l'orthographe néanmoins, ainsi Diè, pour Dieu, etc.
Influence subiePallas est parti d'un livre manuscrit commandé par Catherine II à Frédéric Nicolai, et conservé à la bibliothèque publique de Saint-Pétersbourg: Tableau général de toutes les Langues du Monde avec un Catalogue préliminaire des principaux dictionnaires dans toutes les langues, & des principaux livres qui traitent de l'origine de toutes les langues, de leur Etymologie & de leur affinité, fait par ordre de S.M.I. l'Impératrice de toutes les Russies, ouvrage remis par celui-ci le 20 janvier 1785. Le travail est rédigé à partir d'un important matériau préalablement rassemblé par des ambassadeurs et des savants, russes et étrangers.
Influence exercéeL'ouvrage prend place dans la série des grandes compilations européennes. Il a exercé une influence certaine, mais difficilement quantifiable (relativisée par l'adaptation de Jankovič) sur les nombreux dictionnaires polyglottes et glossaires multilingues qui ont été publiés en Russie au 19e s., autant à destination des étrangers se rendant en Russie et souhaitant visiter l'Empire dans sa diversité, qu'à destination des Russes souhaitant voyager dans l'Empire et en Europe. L'ouvrage a exercé une influence décisive sur le développement ultérieur de la comparaison des langues slaves (Dobrovský, Karadžić).
Renvois bibliographiques→ Références
AA.VV. (éd.) 1963; AA.VV. (éd.) 1979; Adelung F. v. 1976 {[1815]}; Fodor I. 1975; Grot J. K. 1877; Jankovič de Mirievo F. I. 1790; Kraus C. J. 1787; Lüdtke J. 1978; Nicolai F. 1785; Niederehe H.-J. & Haarmann H. (éd.) 1976; Ostrovitjanov K. V. 1958; Veneroni J. 1771; Vomperskij V. P. 1986; Wendland F. 1992; Winter E. 1962
Rédacteur

Archaimbault, Sylvie

Création ou mise à jour2000