CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Peri grammatikes dialogos

Maxime Planude

DomaineTradition occidentale: grec et latin
SecteurGrammaires grecques antiques [1111]
Auteur(s)

Maxime Planude

Variantes: Maximos Ho Planoudes

Datation: ca 1255 - ca 1305

Erudit byzantin, précurseur de l'humanisme occidental; moine depuis 1283; œuvre abondante et diverse (philologie, grammaire, rhétorique, poésie, arithmétique, théologie, traduction d'œuvres latines, païennes et chrétiennes, en grec).

Titre de l'ouvrageMaximou tou Planoude peri grammatikes dialogos
Titre traduitDialogue sur la grammaire de Maxime Planude
Titre courtPeri grammatikes dialogos
Remarques sur le titre
Période|13e s.|
Type de l'ouvrageDialogue fictif entre maître et disciple sur des questions de grammaire librement enchaînées.
Type indexéGrammaire didactique | Grammaire élémentaire
Édition originaleDate de composition: dernier quart du 13e s. Première éd. impr.: 1828 (Ludwich Bachmann, éd.).
Édition utilisée1828, Leipzig, Hinrich, in Anecdota Graeca (Ludwich Bachmann, éd.) II, p. 1-101.
VolumétrieFormat: in-8°; 99 pages Texte grec total: env. 158 000 signes.
Nombre de signes158000
Reproduction moderne1828, Leipzig, Hinrich, in Anecdota Graeca (Ludwich Bachmann, éd.) II, p. 1-101.
DiffusionManuscrits: plusieurs à Paris (au moins 5, du 14e au 17e s.); deux à la Laurentienne de Florence (14e s.). Autres à répertorier (?). Pas d'autre édition que l'éd. utilisée.
Langues ciblesGrec
MétalangueGrec
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageLe dialogue aborde divers problèmes de grammaire-notamment: théorie des temps et des diathèses (p. 1-18); quantité vocalique et syllabique (18-22); dérivation déverbale (22-26); rection et valeur de certaines prépositions (27-31); syntaxe de l'adjectif (31-34); accentuation (34-41); syntaxe du participe et théorie de l'impersonnel (41-50); syntaxe des pronoms (66-72); comparatifs et superlatifs (72-79); constructions verbales et questions diverses d'orthosémie (82-93); ellipse (93-94); prosodie et métrique (95-101).
Objectif de l'auteurMise au point plus ou moins personnelle sur des sujets divers.
Intérêt général1) La forme dialoguée fait ressortir les traits saillants et les difficultés d'une problématique. 2) Le texte propose une approche originale de problèmes classiques: la réflexion de Planude se développe librement, et parfois de manière inattendue, à partir des positions de la grammaire ancienne (tradition apollonienne vue à travers Priscien). "He probably came as near to a recognition of the aspectual dimension of the tense system as could be allowed by the 'official' Aristotelian unidimensional model." (Robins 1993, p. 232).
Parties du discoursTraitement des parties du discours non systématique; peut-être une évolution de la conception de l'adjectif?
Innovations term.Emprunté à la tradition latine, l''impersonnel' (aprósōpon) fait son entrée dans le métalangage grammatical grec.
Corpus illustratifLes citations sont principalement homériques; certains petits segments peuvent être inventés ou citationnels.
Indications compl.
Influence subiePlanude, grand latiniste, est le médiateur par lequel la grammaire d'origine grecque (alexandrine) revient chez les Grecs (Byzantins) après être passée chez les Latins (Priscien); ouvrages de référence: néant; influence revendiquée: néant; influence implicite, inscription dans une tradition: Apollonius, via Priscien, plus sans doute des Byzantins peu ou pas connus de nous.
Influence exercéeMal connue, elle reste à explorer.
Renvois bibliographiques→ Références
Lallot J. 1985; Robins R. H. 1993; Robins R. H. 2000
Rédacteur

Lallot, Jean

Création ou mise à jour2000 | 1998