CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Selected Papers of J. R. Firth 1952-59

Firth, John

DomaineCompilations, linguistique historico-comparative, linguistique générale, phonétique et phonologie
SecteurLinguistique générale [5345]
Liens

CTLF Images (éd. 1968)

TextesCTLF Textes (13)
Auteur(s)

Firth, John

Forme complète: Firth, John Rupert

Datation: 17 juin 1890 - 14 décembre 1960

Linguiste et phonéticien anglais, né à Keighley, Yorkshire, mort à Linfield, Sussex. Après avoir suivi une licence d'histoire à l'université de Leeds (BA, 1911), il y obtient un MA en 1913 et enseigne brièvement l'histoire au Leeds Training College en 1913-1914. Il est sous les drapeaux en Afrique pendant la Première Guerre mondiale; puis il part travailler en Inde pour l'Indian Education Service. De 1920 à 1927, il est professeur d'anglais à l'université du Penjab, puis il revient en Angleterre où il est nommé maître de conférences (Senior lecturer) dans le département de phonétique de l'University College à Londres (1928-1938). Durant cette période, il publie deux monographies sur le langage: Speech (1930) et The Tongues of Men (1937) (regroupées en un seul volume depuis 1964). À partir de 1938, il enseigne à la School of Oriental and African Studies de Londres, où il devient directeur du département de linguistique et phonétique en 1941 et accède, en 1944, à la première chaire de linguistique générale en Grande-Bretagne. Il prend sa retraite en 1956. Les centres d'intérêt de Firth ont été triples: l'histoire de la linguistique, sa genèse à partir de l'Inde, de l'antiquité occidentale et de l'Europe moderne; la phonologie prosodique; et enfin un développement théorique dans lequel l'analyse du sens est menée en référence au contexte. Esprit brillant, mais peu enclin à systématiser sa pensée, Firth a surtout influencé le développement de la phonologie et de la phonétique en Grande-Bretagne. Plus que tout autre, il y a œuvré pour la reconnaissance de la linguistique au niveau académique.

Titre de l'ouvrageSelected Papers of J. R. Firth 1952-59
Titre traduitPublications choisies de J. R. Firth 1952-59
Titre courtSelected Papers of J. R. Firth 1952-59
Remarques sur le titreLe recueil fait suite à Papers in Linguistics (1934-1951).
Période|20e s.|
Type de l'ouvrageOuvrage de linguistique générale et de linguistique appliquée composé à partir d'une sélection d'articles et de conférences non publiés et édités par un de ses disciples F. R. Palmer.
Type indexéCulture et langage | Linguistique appliquée | Linguistique descriptive | Linguistique générale | Recueil d'articles | Sémantique
Édition originale1968, London & Harlow, Longmans, Green and co. Ltd.
Édition utilisée1re et unique édition, 1968.
Volumétrie
Nombre de signes
Reproduction moderne
Diffusion
Langues cibles
MétalangueAnglais
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageL'ouvrage est organisé en 12 chapitres. Publications de J. R. Firth (p. vii-ix). Notes sur les références du texte (p. x). Introduction par Frank R. Palmer (p. 1-11). [1] L'analyse linguistique en tant qu'étude du sens (2-26). [2] Les langages [métalangages] de la linguistique (27-34). [3] Linguistique structurale (35-52). [4] La philologie à la Société de philologie (53-73). [5] Analyse linguistique et traduction (74-83). [6] Linguistique et traduction (84 -95). [7] Linguistique descriptive et étude de l'anglais (96-113). [8] Nouvelle approche de la grammaire (114-125). [9] Applications de la linguistique générale (126-136). [10] Analyse ethnographique et langage, en référence aux positions de Malinowski (137-167). [11] Synopsis d'une théorie linguistique, 1930-55 (168-205). [12] Le traitement du langage dans la linguistique générale (206-209).
Objectif de l'auteurConsolider les principales notions introduites dans Papers in Linguistics: contexte de situation, sens par collocation, polysystématique, et les appliquer à la description de l'anglais, la traduction, la traduction automatique et l'enseignement des langues. Linguistique appliquée et linguistique générale sont indissociables et deviennent un seul et même objectif pour le linguiste.
Intérêt généralFirth précise les options que partageront ses disciples sous le nom de London School: contextualisme et position centrale de la linguistique appliquée dans la théorie linguistique. Introduction de la notion de langages restreints qui ouvre la voie, dès les années 1960, aux études de l'usage à partir de corpus de textes authentiques.
Parties du discours
Innovations term.Restricted languages (langages restreints). Colligation. Firth introduit le terme de colligation (d'ordre grammatical) pour faire pendant aux collocations (d'ordre lexical). Il introduit également la notion de restricted languages, objets véritables de la linguistique descriptive (ou linguistique empirique), et plus facilement analysables qu'une langue dans sa totalité. Ces langages restreints, opérant dans des domaines divers, techniques, scientifiques, littéraires, etc., ont leur propre grammaire (micro-grammaire) et leur propre lexique (micro-glossaires). Ils ne sont appréhendables qu'à partir de textes (transcription graphiques), que ce soit un ensemble de textes, un seul texte, ou l'œuvre d'un seul auteur.
Corpus illustratif
Indications compl.
Influence subieCelle de Alan H. Gardiner, Bronislaw Malinowski, Charles K. Ogden et Ivor. A. Richards, Philipp Wegener, Ludwig Wittgenstein.
Influence exercéeSur W. Sidney Allen, John T. Bendor-Samuel, John Carnochan, Michael A. K. Halliday, Eugenie J. A. Henderson, John Lyons, Terence F. Mitchell, Frank R. Palmer, Robert H. Robins, Richard K. Sprigg, Nathalie Waterson et, plus récemment, sur John Coleman, Robert M. W. Dixon et John Local.
Renvois bibliographiques→ Références
Bazell C. E., Catford J. C., Halliday M. A. & Robins R. H. 1966; Butt D. G. 2001; Carnochan J. 1961; De Beaugrande R. 1991; Henderson E. J. 1987; Koerner E. F. 1999; Koerner E. F. 2001; Langendoen D. T. 1968; Léon J. 2006; Léon J. 2007; Mitchell T. F. 1975; Monaghan J. 1979; Palmer F. R. 1994; Rebori V. 2002; Robins R. H. 1966; Robins R. H. 1971; Robins R. H. 1998; Robins R. H. & Hüllen W. 2009; Scott N. C. 1961; Stubbs M. 1993
Rédacteur

Léon, Jacqueline

Création ou mise à jour2007-01 | 2000