CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Méthode pour étudier la langue grecque moderne

David, Jules-Charles-Louis

DomaineTradition occidentale: grec et latin
SecteurGrammaires grecques modernes [1126]
Liens

Google Livres (éd. 1821)

Google Livres (2e éd. 1827)

Google Livres (nelle éd. 1828)

Auteur(s)

David, Jules-Charles-Louis

Datation: 15 février 1783 - 1854

Fils aîné du peintre Jacques-Louis David, l'helléniste Jules David est né au palais du Louvre, à Paris, le 15 février 1783. Élève au Prytanée, il étudie ensuite le grec à Göttingen, auprès du philologue néo-humaniste Christian Gottlieb Heyne. De retour à Paris, il assume diverses fonctions publiques. En 1816, il fait la connaissance d'Adamantios Coray, éminent philologue grec, qui l'embauche comme professeur de français au gymnase de l'île de Chio, où David débarque le 10 décembre 1816. En 1818 il quitte Chio pour Smyrne, où il se marie avec une jeune Grecque. Un peu plus tard, la famille David s'installe à Trieste, puis à Rome, pour regagner Paris en 1825. À partir de 1830, David sera suppléant de Jean-François Boissonade, professeur titulaire de littérature grecque à la Sorbonne, en y dispensant des cours de grec ancien et moderne durant dix années. Outre la Méthode pour étudier la langue grecque moderne, il est l'auteur d'un ouvrage contrastif grec ancien-grec moderne (David 1820); son Dictionnaire français et grec ancien est resté inédit. (sources: Larousse, Grand dictionnaire universel…, Caravolas 2002, 2005, 2009).

Titre de l'ouvrageMéthode pour étudier la langue grecque moderne
Titre traduit
Titre courtMéthode pour étudier la langue grecque moderne
Remarques sur le titre
Période|19e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire du grec moderne, langue parlée, grammaire élémentaire, pour étrangers.
Type indexéGrammaire élémentaire | Grammaire didactique | Grammaire pour étrangers
Édition originale1821, Paris, Lequien
Édition utilisée1828, Paris/Leipzig, Bobée et Hingray/W. Zirges et comp.
Volumétrievii + 166 pages.
Nombre de signes240000
Reproduction moderne
DiffusionOutre sa première édition, l'ouvrage a connu encore deux éditions: 1827, Paris, Bobée et Hingray et 1828, Paris/Leipzig, Bobée et Hingray/W. Zirges et comp. Sa traduction en anglais, par George Winnock, a connu trois éditions: David [1825], David 1825 et David s.d. Les ouvrages allemands de Lüdemann (1826) et de Mullach (1856), quoique contenant des passages traduits en allemand, ne peuvent pas pour autant être considérés comme des traductions de l'ouvrage. Exemplaires disponibles de l'original, à titre indicatif: Paris: BNF (1821 et 1827), Université Paris-Sorbonne, UFR de grec (1821 et 1827), BULAC (1821), Lyon BM (1821), Athènes: Bibliothèque Nationale de Grèce (1821, 1827 et 1828), Gennadeios (1821 et 1828).
Langues ciblesGrec moderne
MétalangueFrançais
Langue des exemplesGrec moderne
Sommaire de l'ouvrageL'ouvrage commence par un extrait de la préface de la première édition (p. iii-v), un avertissement sur cette seconde édition (p. vi-vii) et l'alphabet (p. viii). Il se compose de trois parties: les deux premières, [grammaire] (p.1-66) et syntaxe (p. 67-103), forment un ensemble de 43 petits chapitres; la troisième (p.104-166) contient des dialogues, des poèmes et une liste de mots. Les trois premiers chapitres traitent de la prononciation, de l'accent et des signes d'orthographe (esprit, iota souscrit, apostrophe, ponctuation). Les parties du discours, les nombres, les genres et les cas sont présentés dans le chap. IV et l'article dans le chap. V. Les chap. VI-VIII présentent les trois déclinaisons des substantifs et des adjectifs. Ensuite (chap. IX-XVIII) sont traités les augmentatifs et diminutifs, les comparatifs et superlatifs, les noms de nombre et les pronoms. Les chap. XIX-XXV sont consacrés au verbe. La Syntaxe [2e partie] débute avec l'examen de l'article (chap. XXVI). Les chap. XXVII et XXVIII donnent des informations sur le pluriel et la 3e pers. de politesse, ainsi que sur l'emploi des noms de nombres. Les chap. XXIX-XXXV présentent l'emploi des pronoms. Le chap. XXXVI traite de l'emploi des cas oblique et le chap. XXXVII, des comparatifs et des superlatifs. Les chap. suivants (XXXVIII-XL) traitent des voix, des temps et des modes du verbe. La partie de la Syntaxe s'achève avec les chap. XLI-XLIII qui traitent des prépositions, des adverbes et des conjonctions. La troisième partie comprend des dialogues français-grecs (p. 104-122), un «Choix de différens morceaux de poésie» avec notes explicatives (p. 123-138) et un «onomasticon ou Liste des mots les plus usuels par ordre de matières» (p. 139-166).
Objectif de l'auteurPublier un livre, qui manque en français, traitant uniquement de la langue moderne, utile à tous ceux qui, sans avoir aucune connaissance du grec ancien, veulent communiquer avec les Grecs. Le livre est conçu comme un guide pour des utilisateurs qui veulent étudier le grec moderne par eux-mêmes.
Intérêt généralUne des premières grammaires du grec moderne publiées au 19e s. Adressée aux francophones, elle constitue une source importante pour la connaissance de la langue grecque à une époque critique – la veille de la création de l'État grec –, en fournissant des données que l'auteur a probablement recueillies lors de son séjour à Chio et à Smyrne et par le truchement de son épouse grecque. Tout en admettant qu'il est difficile de tracer une ligne de démarcation entre grec ancien et grec moderne, l'auteur décide de rompre avec les descriptions du grec ancien: il bannit de son ouvrage des éléments savants comme, par exemple, le datif. Pour toute forme savante absente de son ouvrage, l'auteur renvoie aux grammaires du grec ancien ainsi qu'à son livre précédent (David, 1820).
Parties du discours«La langue grecque moderne, ainsi que l'ancienne, compte neuf sortes de mots, qu'on appelle parties du discours, savoir: le substantif, l'adjectif, l'article, le pronom, le verbe, le participe, la préposition, l'adverbe, la conjonction. L'interjection est comptée parmi les adverbes», p. 12.
Innovations term.Le substantif et l'adjectif correspondent à deux parties du discours distinctes, et ne sont pas de sous-catégories d'une partie «nom».
Corpus illustratifLa partie consacrée à la syntaxe contient bon nombre de phrases construites. Les dialogues, à la fin de l'ouvrage, se rattachent à des thèmes variés: la vie quotidienne, la politique, Smyrne, la localisation de Troie, l'art maritime, le sort de la Grèce. La 2e et la 3e édition contiennent des extraits de poèmes grecs.
Indications compl.Explications détaillées pour des notions étrangères aux francophones (accent [tonique], enclitiques, opposition présent-aoriste), avec des remarques contrastives.
Influence subieSelon ses propres mots, David (1820, p. ιδ΄-ιε΄) a une grande estime pour l'éminent philologue grec A. Coray qui vivait à Paris et qu'il connaissait personnellement. Il admire, également, le poète Christopoulos, auteur d'une grammaire du grec moderne parue en 1805 (David,1820, p. ιε΄); il est cependant particulièrement critique envers ses prédécesseurs européens auteurs de grammaires du grec moderne: «Le Capucin» (Thomas Parisinus, 1709 (David,1820, p. ιβ΄) et Schmidt, 1808 (David, 1820, p. iii-v). Dans la préface, il fait sienne l'idée des Lumières qui prône une langue commune à tous les hommes, avec une grammaire et un vocabulaire permettant de «s'entendre d'un pôle à l'autre».
Influence exercéeContrairement à David, 1820, ce livre n'a fait l'objet, à notre connaissance, d'aucune recension par les savants grecs de son époque. En 1829, Schinas publie à Paris une grammaire du grec moderne en y incorporant des éléments savants absents chez David, que Schinas juge indispensables pour la compréhension de la langue écrite. Legrand (1878, p. x) affirme «avoir mis à profit les excellents travaux de J. David». Psichari (1904, p. 11) mentionne la Méthode, alors que Triandafyllidis (1938, p. 617) mentionne uniquement le Parallèle: «οuvrage intéressant».
Renvois bibliographiques→ Références
Caravolas J. A. 2002; Caravolas J. A. 2005; Caravolas J. A. 2009; Christopoulos A. 1805; David J. 1820; David J. 1825; David J. 1827; David J. & Winnock G. 1825; Larousse P. (éd.) 1870; Legrand É. 1878; Lüdemann W. v. 1826; Mullach F. W. 1856; Psichari J. 1904; Schinas M. 1829; Schmidt J. A. 1808; Thomas P. 1709; Triantafyllidis M. 1938
Rédacteur

Delveroudi, Rea

Création ou mise à jour2016-07