CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux Imprimer Retour écran
Menu CTLF Notices Bibliographie Images Textes Articles

Grammaticae Gallicae Libri Tres

Cauchie, Antoine

ChapitreGrammaires françaises, remarques et traités sur la langue française
Sous-chapitreGrammaires françaises du 16e s. [2210]
Fac-similé(s)Corpus des grammaires françaises de la Renaissance, Classiques Garnier Numérique (en accès limité)
Texte(s)
Nom de l'auteurCauchie, Antoine
Datation de l'auteurca 1530 – après 1601
Biographie de l'auteurVariante du nom: Caucius, Antonius. Grammairien français. Protestant, ami de Juste Lipse, d'origine picarde; précepteur de deux jeunes nobles du Holstein, François et Breda Ranzovius, il les accompagne à Heidelberg en 1570; il devient ensuite précepteur des jeunes princes de Holstein-Gottorp, Frédéric et Philippe, d'abord à la cour de Gottorp (1575-1582), puis à nouveau à Heidelberg (1582-1585); ces derniers deviennent ducs de Schlesvig-Holstein; on ne sait ce que Cauchie devint après la mort de Frédéric (1587) et Philippe (1590). Auteur d'une grammaire latine (Anvers, 1577, 1581) [voir Demaizière 1983, p. 277-323, 2001, p. 11-15].
Titre de l'ouvrageAntonii Caucii Grammaticae Gallicae Libri Tres, Ad Illustrissimos Holsatiae Duces
Titre traduitGrammaire française, d'Antoine Cauchie, en trois livres, aux très illustres ducs de Holstein
Autre titreGrammaticae Gallicae Libri Tres
Remarques sur le titre
Type de l'ouvrageGrammaire française pour des étrangers (de langue allemande).
Type indexéGrammaire didactique. Grammaire pour étrangers.
Original (date, lieu)Deux éditions en 1570: Parisiis, Impensis Anthonii Lithostratei [= à ses propres frais, puisque lithostrôtos = "pavé de pierres", c'est-à-dire "de la Chaussée" en grec]; Bâle, per Samuelem Regium.
Période|16e s.|
Édition utilisée1586, Argentinae [Strasbourg], Bernhardus Iobinus.
VolumétrieIn-8°, [7 f.] + 110 f. numérotés (soit 234 pages).
Nombre de signes300 000
Reproduction moderneSlatkine Reprints, Genève, 1968 [reprod. de l'édition de 1586]. Éd. Colette Demaizière, texte latin original, traduction et notes, Paris, H. Champion (Textes de la Renaissance 46), 2001 [texte reproduit p. (27)-(260)]. Éd. partielle de l'éd. de 1570 avec traduction in Demaizière 1987.
Diffusion1570 Bâle, 1576, 1578, 1579, 1586, avec, durant cette période, des " changements d'organisation", mais"pas d'évolution notable dans la doctrine"; en outre, 13 sur les 31 points incriminés par Henri Estienne dans les Hypomneses de Gallica lingua (1582) sur le texte de 1570 ont été corrigés dès l'éd. de 1576, ce qui donne à penser que le texte n'a pas été corrigé en fonction des remarques d'H. Estienne (Demaizière éd. 2001, p. 20-21).
Langue(s) cible(s)Français.
MétalangueLatin, allemand.
Langue des exemplesFrançais, très souvent traduit en latin, assez souvent en allemand; un peu de grec.
Sommaire de l'ouvrage[F. 1 et 2]: Lettre aux princes héritiers de Schleswig-Holstein; [f. 3 et 4]: diverses épigrammes sur le nom de l'auteur; [f. 5-7]: Préface à Martinus Barnecovius, danois. F. 1-12r: livre 1: phonétique (orthographia). F. 12v-86r: livre 2: parties du discours (etymologia), dont: 12-15: article; 15-27: nom; 27-34: pronom; 34-67: verbe; 68-69: participe; 69-76: préposition; 76-83: adverbe; 84: conjonction; 85-86: interjection. F. 86r-110: livre 3: syntaxe (syntaxis), dont 88-90: construction du nom; 90-93: construction de l'adjectif; 93-104: construction du verbe.
Objectif de l'auteurAider les princes en question à approfondir leur connaissance de la grammaire française, et étendre la connaissance du français parmi la noblesse allemande; libérer la grammaire française de la grammaire latine et grecque; fixer la métrique et la prosodie françaises, mais Cauchie regrette de n'avoir pu faire un quatrième livre consacré exclusivement à la métrique.
Intérêt généralÉtude des distributions de l'article; développement de la partie syntaxique; mais peu d'évolution doctrinale par rapport à 1570; intérêt du corpus d'exemples.
Parties du discours9, commençant par l'article, et dans le même ordre qu'en 1570.
Innovations term.Cauchie emploie le mot classis comme équivalent de pars orationis.
Corpus illustratifAbondance d'exemples non littéraires sous forme de phrases, parfois savoureuses: "Laisse courre ce gros enflé de conseiller" (f. 14v); une citation de Jodelle (lettre à M. Barnecovius); 24 exemples en allemand dont beaucoup à valeur contrastive.
Indications compl.
Influence subieLes ouvrages de référence sont les poètes français mentionnés dans les exemples: "Ronsard est grand Poëte", "j'aime la plume de du Bartas". Cauchie ne revendique aucune influence, mais subit celle de Meigret, Ramus et Henri Estienne; son ouvrage s'inscrit dans la tradition des grammaires pour les étrangers: Pillot, Garnier.
Influence exercéeFaible, sauf sur la tradition des grammaires françaises pour étrangers.
Renvois bibliographiquesChevalier J.-C. 1968; Demaizière C. (éd.) 2001; Demaizière C. 1978, 1983 (p. 277 sq.), 1987 (p. 345-357); Padley G.A. 1988.
→ Références
Auteur de la noticeJulien, Jacques
Création ou mise à jour2001 | 1998