CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux Imprimer Retour écran
Menu CTLF Notices Bibliographie Images Textes Articles

La troisième année de grammaire

Larive et Fleury

ChapitreGrammaires françaises, remarques et traités sur la langue française
Sous-chapitreGrammaires françaises du 19e s. [2518]
Fac-similé(s)
Texte(s)
Nom de l'auteurLarive et Fleury
Datation de l'auteurLarive (1827–1889); Fleury (fl. 1871-1877)
Biographie de l'auteurLarive - Pseudonyme de Merlette, Auguste Nicolas. Grammairien français, né à Saint Gervais de Pontpoint (Oise) le 4 août 1827. Brevet supérieur (1846), instituteur, bachelier ès-lettres et sciences (1848); répétiteur à l'école normale de Versailles, puis professeur de mathématiques à l'école primaire supérieure de Versailles; directeur de l'école primaire annexe du collège de Provins (1848-1856); il se met en congé pour raisons de santé, en fait pour préparer la licence ès-sciences, à laquelle il échoue en 1857. En 1865, il commence avec Hauvion cette série de livres signés Larive et Fleury. En 1887, ils commencent à publier leur grand Dictionnaire des mots et des choses (3 vol. in 4°). Ils publient aussi un journal d'enseignement, L'encyclopédie des écoles. À la fin de sa vie, Merlette, établi à 20 lieues de Paris, venait deux fois par semaine suivre le cours de grammaire comparée au Collège de France. Il meurt le 13 mai 1889 (Bréal 1892).
Fleury - Pseudonyme de Hauvion l'aîné (?).Il s'agit peut-être de Casimir Hauvion (né à Lyon en 1843), élève au lycée de Sens, bachelier (1861, Paris), aspirant répétiteur (1868). Il s'engage pour 10 ans avec l'Académie de Dijon. Son dossier aux Archives nationales (qui comporte la signature "Hauvion jeune") s'arrête là.
Le pseudonyme Larive et Fleury aurait été forgé à partir des deux noms de jeune fille des mères de Merlette et de Hauvion (Bermond & Leclerc 2008, p. 28).
Titre de l'ouvrageLa troisième année de grammaire, révisions et compléments de grammaire - formation des mots - style et composition - littérature - histoire littéraire (biographies et morceaux choisis) avec exercices et lexique ouvrage rédigé conformément aux principes de la grammaire historique, à l'usage des écoles commerciales, des cours d'enseignement secondaire spécial, des pensionnats de demoiselles et des écoles normales et des aspirants au brevet de capacité, par MM. Larive et Fleury.
Titre traduit
Autre titreLa troisième année de grammaire
Remarques sur le titre
Type de l'ouvrageGrammaire monolingue pour le secondaire incluse dans un cours de lettres en général.
Type indexéGrammaire didactique.
Original (date, lieu)1875, Paris, Librairie classique Armand Colin (Première et deuxième années publiées en 1871).
Période|19e s.|
Édition utilisée6e éd. 1880, Paris, Librairie classique Armand Colin.
VolumétrieIn-12, 408 pages.; 2 300 signes par page.
Nombre de signes900 000
Reproduction moderne
DiffusionTrès importante. 70e éd., 1920 (conforme à la nomenclature de 1910); 85e éd., 1951.
Langue(s) cible(s)Français.
MétalangueFrançais.
Langue des exemplesFrançais.
Sommaire de l'ouvrageSommaire de la partie grammaticale: Préface; Première partie: révision et compléments de grammaire: chap. 1 (p. 3-12): Notions préliminaires; chap. 2 (13-33): Du nom; chap. 3 (34-39): De l'article; chap. 4 (40-53): De l'adjectif; chap. 5 (54-63): Adjectifs déterminatifs: démonstratifs, possessifs, numéraux, interrogatifs, indéfinis; chap. 6 (64-75): Du pronom: personnels, démonstratifs, possessifs, relatifs, interrogatifs, indéfinis; chap. 7 (76-89): Du verbe; chap. 8 (90-104): Remarques sur les quatre conjugaisons; chap. 9 (105-112): Différentes espèces de verbes (voix passive, voix pronominale, intransitif, impersonnel); chap. 10 (113-117): Syntaxe du verbe être et de son attribut; chap. 11 (118-130): Syntaxe du verbe; chap. 12 (131-146): Syntaxe des propositions; chap. 13 (147-149): Participe présent; chap. 14: Participe passé (150-160); chap. 15: De la préposition (161-165); chap. 16: De l'adverbe (166-173); chap. 17 (174-176): De la conjonction; chap. 18: De l'interjection (177); Exercices d'orthographe, Devoirs sur la grammaire historique, Exercices de rédaction (178-179); Modèles d'analyse logique (180-182). Deuxième partie: Formation des mots: Préfixes et suffixes (183-197); Étude des familles de mots (198-205); Étude des mots français d'origine grecque (206-226); Étude des mots d'origine historique (227-229). Troisième Partie: Style et composition: du style, des figures, de la composition, de la rhétorique.
Objectif de l'auteur"Dans toutes les grammaires publiées jusqu'à ce jour, beaucoup de règles étaient présentées de manière trop absolue et formellement contredites par l'usage des bons auteurs"; ne pas embarrasser l'élève; lui montrer au contraire la liberté dans la façon de s'exprimer; "pour la première fois nous introduisons dans un livre destiné aux élèves des considérations empruntées à la Méthode historique.".
Intérêt généralGrammaire française scolaire très répandue, comme le montrent les nombreuses éditions, représentative de la "deuxième grammaire scolaire" (Chervel 1977).
Parties du discoursTraitement traditionnel.
Innovations term.La terminologie est adaptée aux nomenclatures en vigueur; adjectif déterminatif sera supprimé après 1910; groupe et forme sont introduits dans le chapitre du verbe; dérivation est introduit dans le chapitre Formation des mots.
Corpus illustratifExemples forgés et exemples littéraires (Fénelon, Racine); beaucoup de références traditionnelles à Dieu dans le chapitre des propositions, et à la morale en général (ex. "L'homme courageux travaille pendant que le paresseux dort.").
Indications compl.À noter la démarche pédagogique: de nombreux exercices sont intégrés à la leçon. Ce n'est qu'à partir de la "Deuxième année de grammaire" que la grammaire est déclarée complète, et susceptible de servir de base à la préparation du certificat d'études. Dans les deux premières années, l'enseignement de la grammaire est lié à l'enseignement de la morale, et particulièrement à la lutte contre l'alcoolisme, qui n'est plus explicite dans la troisième année.
Influence subieLes ouvrages de référence sont ceux de Bréal, Littré, La Harpe, Nicolas Berain (1675), l'Académie française. Larive et Fleury revendiquent l'influence de la "Méthode historique". L'ouvrage s'inscrit dans ce que Chervel (1977) appelle "la deuxième grammaire scolaire".
Influence exercéeIl s'agit d'un ouvrage qui a plutôt absorbé la plupart des innovations dans ses nombreuses rééditions.
Renvois bibliographiquesBermond D. 2008; Bréal M. 1892; Chervel A. 1977, 1982; Duroselle C. 1991.
→ Références
Auteur de la noticeJulien, Jacques; Kemmler, Rolf (rév.)
Création ou mise à jour2016-07 | 1998