CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux Imprimer Retour écran
Menu CTLF Notices Bibliographie Images Textes Articles

Grammatica portugueza dos lyceus

Leite, Francisco José Monteiro

ChapitreGrammaires des langues européennes modernes
Sous-chapitreGrammaires portugaises et brésiliennes [3323]
Fac-similé(s)
Texte(s)
Nom de l'auteurLeite, Francisco José Monteiro
Datation de l'auteurfl.1887
Biographie de l'auteurPhilologue et professeur portugais; on ignore les dates précises de sa vie; il est l'auteur des ouvrages suivants: Subsídios para o estudo da língua portuguesa [Contribution à l'étude de la langue portugaise], ouvrage approuvé par le gouvernement pour l'enseignement secondaire, et Lições de Analyse Grammatical e Logica [Leçons d'Analyse Grammaticale et Logique].
Titre de l'ouvrageGrammatica portugueza dos lyceus
Titre traduitGrammaire Portugaise des Lycées
Autre titreGrammatica portugueza dos lyceus
Remarques sur le titre
Type de l'ouvrageGrammaire didactique.
Type indexéGrammaire didactique.
Original (date, lieu)1887, Porto, Livraria Civilização.
Période|19e s.|
Édition utilisée1887, Porto, Livraria Civilização.
VolumétrieIn-8°; nombre de pages: 247 pages; nombre moyen de signes par page: 2240.
Nombre de signes553 280
Reproduction moderne
Diffusion1887, Porto, Livraria Civilização.
Langue(s) cible(s)Portugais.
MétalanguePortugais.
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvragePrologue [p. 7-8]. Introduction [9-13]. Partie I: Phonologie [15-22]. Partie II: Morphologie [23-127]: chap. I: définition de la morphologie, parties variables et invariables [23-24]; chap. II: le substantif [24-32]; chap. III: l'adjectif [32-40]; chap. IV: l'article [41-43]; chap. V: le pronom [43-48]; chap. VI: le verbe [49-52]; chap. VII: le participe (le participe, la flexion des verbes et les conjugaisons [52-113]; chap. VIII: la préposition [114-120]; chap. IX: l'adverbe [121-123]; chap. X: la conjonction [123-126]; chap. XI: l'interjection [126-127]. Partie III: Syntaxe (concordance, régime et ordre) [129-222]: chap. I: syntaxe (composition de la phrase) [129-134]; chap. II: phrase et liaison des phrases (principale et subordonnée) [135-146]; chap. III: concordance, régime et ordre [147-161]; Notions d'étymologie [163-185]; Syntaxe particulière de quelques parties du discours [185-194]; Synonymes, homonymes et paronymes [195-201]; Syntaxe Figurée ("figures des mots": prothèse, épenthèse, etc., et figures de la syntaxe: ellipse, zeugme, syllepse, pléonasme, énallage, hyperbate, anastrophe, parenthèse et anacoluthe [201-211]; Vices (amphibologie, archaïsme, néologisme, solécisme et vices de l'harmonie) [211-217]; Supplément de la phonologie [223-242]: chap. I: orthoépie [223-230]; chap. II: orthographe [230-242].
Objectif de l'auteurL'auteur visait à la création d'une grammaire adaptée au nouveau programme scolaire publié par le Conseil Supérieur de l'Instruction Publique dans un arrêté ministériel du 19 octobre de 1886. Dans cette grammaire, Monteiro Leite reformait sa Nouvelle Grammaire Portugaise, parue en 1882, et qui suivait une méthode contraire à la nouvelle législation.
Intérêt généralCette grammaire est un exemple de la grammaire scolaire structurée selon les principes de la méthode philologique, mais dont les contenus restent encore attachés à la période précédente; il y a donc une certaine distorsion entre la forme et le contenu.
Parties du discoursLes dix parties du discours identifiées par l'auteur sont présentées dans l'ordre suivant: le substantif, l'adjectif, l'article, le verbe, le pronom, le participe, la préposition, l'adverbe, la conjonction et l'interjection. La catégorie de l'adjectif comprend, outre les qualificatifs, les déterminatifs, c'est-à-dire les démonstratifs, les possessifs et les quantificatifs (ceux-ci comprennent à leur tour: les universaes collectivos [universels collectifs], ex. todo, "tout"; les distributifs, ex. cada um, "chacun"; les partitifs, où sont inclus les numéraux; les proportionels, ex. duplo, "le double"; les indéfinis). Le pronom personnel est subdivisé en déterminé (formes du sujet et celles du complément) et indéterminé ou indéfini (ex. ninguém, "personne"); donc, les indéfinis sont répartis entre les adjectifs (quantificatifs) et les pronoms personnels. Pour ce qui est du verbe, il est divisé en transitif, intransitif et passif; le participe est à son tour divisé en imparfait (le gérondif) et parfait (passé). L'auteur reprend le système des quatre conjugaisons (-ar, -er, -ir et -ôr, juste pour le verbe pôr, "mettre"). Le traitement des conjonctions et leur classement sont assez détaillés: les coordonnées sont subdivisées en copulatives, continuatives (ex. pois, "car"), disjonctives, adversatives, comparatives (ex. mais... que, "plus que"), explicatives (ex. a saber, "à savoir") et conclusives (ex. para que, "pour que"); les subordonnées sont sous-classées en conditionnelles, causales, concessives, circonstancielles, complétives (ou complémentaires) et consécutives. L'analyse tripartite de la phrase considérée logiquement distingue le sujet, le verbe et le prédicat ou attribut. Dans le cadre du régime, il y a six sortes de complément ou de "mots régis": objectif, restrictif, terminatif, circonstanciel, cause efficiente et modificatif.
Innovations term.Emploi du terme predicado, "prédicat", en tant qu'équivalent du terme "attribut" pour rapporter à ce qu'on dit à propos du sujet.
Corpus illustratifIl est constitué surtout par des exemples forgés par l'auteur; dans le chapitre de la syntaxe, l'illustration est faite soit par des exemples littéraires (notamment d'auteurs de la littérature des 16e et 17e s.: Vieira, Rodrigues Lobo, Frei Amador Arrais, mais aussi du 19e s., ex. Alexandre Herculano), soit par des exemples créés par l'auteur.
Indications compl.
Influence subieCet ouvrage témoigne de l'influence de la grammaire construite selon la méthode scientifique, comme celle de Silva Dias. Malgré l'adoption d'une nouvelle nomenclature pour les parties de la grammaire, le traitement reste encore attaché à la méthode ancienne. Il n'y a pas de références ni de bibliographie; influence implicite de Silva Dias (1870).
Influence exercéeLa grammaire a été assez connue dans cette période, mais elle n'est pas citée.
Renvois bibliographiquesGonçalves M.F.C. 1995 (p. 125).
→ Références
Auteur de la noticeGonçalves, Maria Filomena
Création ou mise à jour1998