CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux Imprimer Retour écran
Menu CTLF Notices Bibliographie Images Textes Articles

Gramática portuguesa

Torrinha, Francisco Forte de Faria

ChapitreGrammaires des langues européennes modernes
Sous-chapitreGrammaires portugaises et brésiliennes [3326]
Fac-similé(s)
Texte(s)
Nom de l'auteurTorrinha, Francisco Forte de Faria
Datation de l'auteur1879–1955
Biographie de l'auteurPhilologue et professeur du lycée à Evora et à Porto; professeur à l'Université de Porto; auteur d'ouvrages didactiques (Dicionário de Latim-Português e Português-Latim, Dictionnaire de Latin-Portugais et Portugais-Latin, Novo Dicionário da Língua Portuguesa, 1947).
Titre de l'ouvrageGramática portuguesa
Titre traduitGrammaire Portugaise
Autre titreGramática portuguesa
Remarques sur le titre
Type de l'ouvrageGrammaire didactique.
Type indexéGrammaire didactique.
Original (date, lieu)1931, Porto, Marânus.
Période|20e s.|
Édition utilisée5e éd. 1937-1938 (Porto, Marânus).
VolumétrieIn-8°; nombre de pages: 302 pages; nombre moyen de signes par page: 12150.
Nombre de signes366 930
Reproduction moderne
Diffusion3e éd. 1934 (Porto, Marânus); 5e éd. revue et augmentée 1937-1938 (Porto, Marânus); 1945 (Porto); 9e éd. 1954 (Porto, Marânus). Grammaire approuvée par l'Assemblée Nationale de l'Education pour l'enseignement des 4e, 5e et 6e années du lycée.
Langue(s) cible(s)Portugais.
MétalanguePortugais et latin.
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvragePréface [p. 5-8]; Introduction: origines de la langue portugaise; le latin vulgaire [9-16]; Définition de grammaire et ses "divisions" [17]. Partie I: Phonétique (l'alphabet; les organes de la parole; les diphtongues et les triphtongues; le hiatus; les consonnes; la syllabe; l'accent; la phonétique historique; la ponctuation) [19-59]; Partie II: Morphologie (les mots "flexifs": noms, pronoms et verbes - et mots "inflexifs" - adverbes, prépositions et conjonctions) [61-248]: section I: le nom substantif [62-82]; section II: le nom adjectif [82-92]; section III: les numéraux [92-99]; section IV: les pronoms [99-117]; section V: les verbes [118-204]; section VI: les adverbes [204-210]; section VII: les prépositions [210-212]; section VIII: les conjonctions [212-215]; section IX: l'interjection [215-216]; section X: la formation des mots [216-246]; section XI: signification des mots [246-248]. Partie III: Syntaxe [249-289]: section I: la proposition et ses éléments [249-252]; section II: les compléments [252-255]; section III: les règles de la concordance [255-261]; section IV: la division des propositions [261-278]; section V: particularités de la syntaxe des mots "flexifs" [278-279]; section VI: syntaxe des mots "inflexifs" [279-286]; section VII: les cas de la langue latine et sa correspondance en portugais [286-287]; section VIII: transformations et remplacements syntaxiques [288-289]; section IX: particules de mise en relief [289]; Appendice (le vers) [290-295].
Objectif de l'auteurConstruire une grammaire adaptée aux programmes du lycée.
Intérêt généralIntroduction de la phonétique et de la morphologie historiques dans la grammaire scolaire; cette grammaire est l'un des manuels scolaires les plus répandus dans l'enseignement des années 1930-1950; elle a contribué donc à l'étude de la grammaire de la langue maternelle de plusieurs générations.
Parties du discoursLe classement des parties est fait en fonction de leur forme: elles sont classées en "mots flexifs" (palavras flexivas) et "mots inflexifs" (palavras inflexivas): les premières comprennent le nom (substantif, adjectif et numéral), le pronom et le verbe qui fait l'objet d'un exposé très détaillé, les secondes sont l'adverbe, la préposition et la conjonction. L'interjection ne figure pas dans ces classes, cependant elle est traitée après les mots infléchis. Du point de vue de "l'expression des idées", les parties ne sont que de trois sortes: les noms, les verbes et les particules (les parties de la relation entre noms et verbes). Le substantif est défini par la référence à la "substance" qu'il désigne; la définition de l'adjectif s'appuie sur sa dépendance par rapport au substantif. L'article défini est abordée dans le cadre du pronom démonstratif et l'article indéfini est à son tour inclus dans le traitement du pronom indéfini. Les pronoms sont divisés en absolus et adjectifs; ils sont classés en personnels (les personnels proprement dits et les possessifs) et déterminatifs (démonstratifs, relatifs, interrogatifs et indéfinis). Le verbe, classé en transitif, refléchi et intransitif, est défini comme expression de "l'existence ou activité dans le temps" dont les modes sont quatre: l'indicatif, le conjonctif, l'impératif et le conditionnel. L'infinitif est défini comme forme nominale aussi bien que le gérondif et le participe "passif" (particípio passivo). Pour ce qui est des temps, ils sont regroupés en temps primaires ou principaux, comprenant le présent, le passé (pretérito) et le futur, et temps secondaires. En ce qui concerne la syntaxe, les aspects les plus saillants sont le classement des compléments (direct, indirect, circonstanciel, agent de la voix passive et complément déterminatif) et l'analyse très affinée des propositions en coordonnées (copulatives, disjonctives, adversatives et conclusives) et subordonnées qui sont classées en "integrantes", c'est-à-dire substantives ou complétives (divisées en: infinitives, interrogatives et "conjonctionnelles complétives" ou "intégrantes"), adjectives (relatives), adverbiales ou circonstancielles.
Innovations term.Introduction des expressions "mots flexifs" et "mots inflexifs" (palavras flexivas et palavras inflexivas) pour désigner les mots variables et les invariables.
Corpus illustratifLe corpus est constitué par des exemples forgés par l'auteur.
Indications compl.Intérêt pédagogique: grand intérêt en ce qui concerne la flexion verbale qui est illustrée par de nombreux paradigmes.
Influence subieLa grammaire a subi l'influence de "l'historicisme" des grammaires et traités des dernières années du 19e et des débuts du 20e s.; elle est héritière de la méthodologie philologique et des néogrammairiens, notamment dans le traitement de la phonétique et de la morphologie historiques. Les ouvrages cités sont présentés à la fin de la grammaire dans une bibliographie qui comprend les auteurs étrangers suivants: A. Meillet et J. Vendryes (Traité de Grammaire Comparée des Langues Classiques, Paris, 1924), C. H. Grandgent (Introduzione allo Studio del Latino Volgare, Milano, 1914), Cinquennois (Le Grec et le Latin, Paris, 1909), E. Ragon (Grammaire Complète de la Langue Grecque, Paris, 1929), A. Ernout (Morphologie Historique du Latin, Paris, 1927), J. Marouzeau (Lexique de la Terminologie Linguistique, Paris, 1933), Juan Moneva y Puyol (Gramática Castellana, Barcelona, sans date), Juret (Phonétique Latine, Paris, 1929), L. Laurand (Manuel des Etudes Grecques et Latines, Paris, 1921), Max Niedermann (Précis de Phonétique Historique du Latin, Paris, 1931), Tullo Concari (Grammatica Italiana, Milano, 1894), W. M. Lindsay (A Short Historical Latin Grammar, Oxford, 1915); les auteurs portugais: A. Epifânio da Silva Dias (Grammatica Portugueza, Lisboa, 1894), A. G. Ribeiro de Vasconcelos (Grammatica Portugueza et Gramatica Histórica da Língua Portugueza, Lisboa), A. R. Gonçalves Viana (différents ouvrages), Cláudio Basto (Formação Popular de nomes-de-unidade, Coimbra, 1930), J. J. Nunes (Compêndio de Gramática Histórica Portuguesa, Lisboa, 1930, et Digressões Lexicológicas, Lisboa, 1928), Oliveira Guimarães (Manual de Filologia Latina, Coimbra, 1925). L'influence revendiquée est celle des auteurs suivants: Silva Dias (ex. concordance); Marouzeau (ex. division des adjectifs en qualificatifs et déterminatifs, la notion de "temps"); Niedermann (ex. la classification des sons); Juan Moneva y Puyol (ex. classes des adjectifs).
Influence exercéeL'ouvrage a influencé surtout les grammaires scolaires de l'enseignement secondaire.
Renvois bibliographiquesVázquez Cuesta P. & Mendes da Luz M.A. (éd.) 1980 [1949] (p. 30).
→ Références
Auteur de la noticeGonçalves, Maria Filomena
Création ou mise à jour1998