CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux Imprimer Retour écran
Menu CTLF Notices Bibliographie Images Textes Articles

Grammatičesky stroj russkogo jazyka v sopostavlenii s slovackim

Isačenko Aleksandr Vasiljevič

ChapitreGrammaires des langues européennes modernes
Sous-chapitreGrammaires des langues slaves [3429]
Fac-similé(s)
Texte(s)
Nom de l'auteurIsačenko Aleksandr Vasiljevič
Datation de l'auteur1910–1978
Biographie de l'auteurLinguiste et grammairien né à Saint-Pétersbourg, mort en Autriche. Elève de Trubeckoj à Vienne, il a suivi également les cours de Meillet à Paris. L'essentiel de sa carrière d'enseignant se fit en Tchécoslovaquie, à l'Université de Bratislava, Olomouc, Prague. Il a enseigné également à Los Angeles (1968-1971). Spécialiste de la grammaire comparée des langues slaves, il appliqua la méthodologie structurale à l'analyse des langues slaves (notamment des dialectes slovènes de Carinthie) et des textes slavons d'Europe centrale. Fondateur de plusieurs revues de linguistique.
Titre de l'ouvrageGrammatičesky stroj russkogo jazyka v sopostavlenii s slovackim. Morfologia
Titre traduitConstruction grammaticale comparée des langues russe, et slovaque. Morphologie
Autre titreGrammatičesky stroj russkogo jazyka v sopostavlenii s slovackim
Remarques sur le titre
Type de l'ouvrageGrammaire pédagogique de niveau supérieur, destinée aux étudiants spécialistes et aux enseignants et chercheurs en grammaire comparée.
Type indexéGrammaire didactique. Linguistique historico-comparative.
Original (date, lieu)Tome 1: 1954, Tome 2: 1960, Bratislava, Editions de l'Académie Slovaque des Sciences.
Période|20e s.|
Édition utilisée
VolumétrieTome 1: [41] + 5-385 pages, 1650 signes par page. Tome 2: [4] + 5-577 p., 1650 signes par page.
Nombre de signes1 635 000
Reproduction moderne
DiffusionL'ouvrage a connu une très large diffusion en Tchécoslovaquie, en Russie, mais a fait autorité également dans le monde entier.
Langue(s) cible(s)Russe, slovaque.
MétalangueRusse.
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageTome 1: Introduction (p. 5-13); Chap. 1: La place de la morphologie dans les études linguistiques (16-66); Chap. 2: Le nom (67-227); Chap. 3: L'adjectif (228-313); Chap. 4: L'adverbe (314-357); Chap. 5: Les prédicatifs, ou catégorie de l'état (358-382).
Tome 2: Introduction, Chap. 1: Le verbe, classement des formes verbales (7-126), Les catégories morphologiques du verbe russe (127-569), dont les catégories verbales propres, (aspect, modalité d'action verbale, verbes de déplacement) (127-406), les catégories verbales prédicatives (personne, temps, mode), les formes verbales impersonnelles (518-570).
Objectif de l'auteurDescription comparée de la morphologie du russe et du slovaque.
Intérêt généralL'ouvrage inaugure la lignée très productive de la grammaire contrastive des langues slaves.
Parties du discoursIsačenko considère les parties du discours comme des catégories grammaticales de premier ordre (vysšego porjadka) et les mentions grammaticales générales, qui correspondent en gros aux accidents (genre, nombre, aspect... ) comme des catégories morphologiques de second ordre. Il reprend la critique adressée par Šaxmatov ou Vinogradov au classement des parties du discours: celui-ci ne tient pas compte du mot pris en syntaxe (fonction).
Innovations term.Les mots sont répartis en trois classes: 1) autosémantiques (mots de sens plein): substantifs, adjectifs, adverbes, prédicatifs et verbes, etc.; II) auxiliaires ou synsémantiques (préposition, conjonction, copule); III) mots modaux.
Corpus illustratifImportant corpus comparatif bilingue slovaque-russe.
Indications compl.L'étude très poussée de la modalité d'action verbale a dépassé largement les frontières de la slavistique.
Influence subieL'ouvrage s'inscrit dans la tradition des études qui consacrent la prééminence de la syntaxe. Isačenko reprend à Vinogradov sa "catégorie de l'état", qu'il élargit à tout élément "prédicatif".
Influence exercéeL'ouvrage a nourri le courant des études contrastives, très vivant en Russie (voir Gak, Kuznecova... ). La remise à jour des études sur la modalité d'action verbale a rénové l'analyse sémantique des aspects du verbe, exerçant une profonde influence, en Russie notamment.
Renvois bibliographiquesBirnbaum H. (éd.) 1978; Ďurovič Ĺ.2009.
→ Références
Auteur de la noticeArchaimbault, Sylvie
Création ou mise à jour1998