CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux Imprimer Retour écran
Menu CTLF Notices Bibliographie Images Textes Articles

Exempla aliquot declinationum et conjugationum

Megiser, Hieronim

ChapitreGrammaires des langues européennes modernes
Sous-chapitreGrammaires des langues slaves [3440]
Fac-similé(s)Slovnice in pravopisi (éd. 1592, PDF)
dLib.si (éd. 1592, PDF)
Texte(s)
Nom de l'auteurMegiser, Hieronim
Datation de l'auteur1554/1555–1619
Biographie de l'auteurVariante du nom: Megiser, Hieronym(us). Lexicographe protestant et savant universaliste, né à Stuttgart en Allemagne. Sa langue maternelle était l'allemand. Il est entré en contact avec le slovène lors de ses études à Tübingen (1571-1577), où il était camarade de faculté et ami de Jurij Dalmatin et des deux fils de Primož Trubar. Il a approfondi sa connaissance du slovène après être devenu, en 1580, précepteur de la famille Khisl à Fužine en Slovénie, famille avec laquelle il a passé un certain temps à Rijeka en Croatie l'année suivante. En 1582, il a étudié le droit à Padoue, puis, durant toute sa vie, il a beaucoup voyagé. Il il a été historien à Graz, directeur du lycée à Klagenfurt (où il a pu parfaire sa connaissance du slovène) et à Gera, professeur à l'université de Leipzig et directeur de la bibliothèque de Linz où il est mort. Il a publié plus de 40 œuvres et légué 30 manuscrits.
Titre de l'ouvrageExempla aliquot declinationum et conjugationum
Titre traduitExemples de quelques déclinaisons et conjugaisons
Autre titreExempla aliquot declinationum et conjugationum
Remarques sur le titreIl s'agit du chapitre qui accompagne le dictionnaire allemand-latin-slovène-italien Dictionarium quatuor linguarum, Graz, 1592.
Type de l'ouvrageEssai d'une présentation grammaticale parallèle de quatre langues en tableaux qui offrirait à l'utilisateur un aperçu comparatif rapide de la morphologie.
Type indexéGrammaire pour étrangers.
Original (date, lieu)1592, Graz, Johann Faber.
Période|16e s.|
Édition utilisée1592, Graz, Johann Faber.
Volumétrie31 p.
Nombre de signes20 000
Reproduction moderneFac-similé avec le dictionnaire slovène-allemand-latin inversé, Otto Harrassowitz, Wiesbaden, 1967, adapté par Annelies Lägreid.
DiffusionLe dictionnaire avec la grammaire (Etwelche Exempel Deren Declinatiunum u. Conjugationum) a été réimprimé en 1744 (Dictionarium quatuor linguarum, Klagenfurt). Alors que le dictionnaire a subi plusieurs corrections et additions, la grammaire a été réimprimée sans modifications majeures.
Langue(s) cible(s)Allemand, latin, slovène, italien.
MétalangueLatin.
Langue des exemplesAllemand, latin, slovène, italien.
Sommaire de l'ouvrageDéclinaisons de l'article et des noms [exempla articulorum et nominum] (Y1r-Y3v), des pronoms [pronominum] (Y4r-Y6v), des verbes [verborum] (Y7r-Z8r).
Objectif de l'auteurLe texte représente la première étape du plan de Megiser qu'il mentionne dans l'introduction à son dictionnaire multilingue de 1603 et qu'il n'a jamais réalisé: fournir des règles d'orthographe, d'orthoépie, de morphologie et de syntaxe pour les 72 langues et dialectes principaux du monde. L'origine de l'enthousiasme de Megiser est presque certainement le Mithridates de Conrad Gessner. Le but de cette petite grammaire est surtout pratique: fournir des informations élémentaires sur le comportement des mots variables qui changent leur forme de base telle qu'elle est citée dans le dictionnaire.
Intérêt généralC'est l'une des premières grammaires qui tient compte, de façon bien pensée, de caractéristiques grammaticales communes à plusieurs langues en exposant les paradigmes. Les paradigmes de Megiser sont strictement limités aux informations les plus nécessaires sur la flexion de mots et ne contiennent pas de descriptions théoriques. Ce qui est mis au premier plan, c'est la tendance à décrire les caractéristiques communes et à éviter des différences entre les langues – tous les paradigmes qui ne pourraient pas être établis dans les quatre langues au moins de façon approximative sont systématiquement omis (par ex. le duel en slovène, les noms et les adjectifs du genre neutre, etc.).
Parties du discoursMegiser distingue les noms (à l'intérieur des noms, il distingue les substantifs et les adjectifs), les pronoms et les verbes. Il ne traite pas de parties du discours invariables.
Innovations term.Pas d'innovations terminologiques.
Corpus illustratifLes paradigmes allemand, latin, slovène et italien sont rangés parallèlement en quatre colonnes. Quelques exemples et solutions paradigmatiques dans la colonne du slovène sont en partie résumés d'après la grammaire d'Adam Bohorič (1584).
Indications compl.
Influence subieLes influences de la grammaire slovène d'Adam Bohorič (1584) sont évidentes; mais vu le choix des substantifs, Megiser aurait pu utiliser les grammaires allemandes de Laurentius Albertus (1573) ou d'Albert Ölinger (2e éd., 1574).
Influence exercéeLa grammaire a exercé une influence sur l'introduction grammaticale au dictionnaire Vocabulario Italiano, e Schiauo de Gregorio Alasia da Sommaripa de 1607.
Renvois bibliographiquesAhačič K. 2007 (p. 215-223); Lägreid A. 1967; Lukman F.K. 1933.
→ Références
Auteur de la noticeAhačič, Kozma ( Version slovène de la notice); Trojar, Mitja (trad.)
Création ou mise à jour2014-04