CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux Imprimer Retour écran
Menu CTLF Notices Bibliographie Images Textes Articles

Grammatica Latino-Germanico-Slavonica

Bohorič, Adam

ChapitreGrammaires des langues européennes modernes
Sous-chapitreGrammaires des langues slaves [3473]
Fac-similé(s)Slovnice in pravopisi (éd. 1715, PDF)
dLib.si (éd. 1715, PDF)
Texte(s)
Nom de l'auteurBohorič, Adam
Datation de l'auteurca 1520–1598
Biographie de l'auteurVariante orthographique du nom: Adam Bohorizh. Pédagogue protestant et premier grammairien de la langue slovène. Né près de Brestanica en Slovénie, il est mentionné comme bachelier à Vienne, en 1547; il étudia ensuite à la Faculté des Arts de Wittemberg, où il fut également un étudiant de Philippe Melanchthon. Dans les années 1551-1563, il fut directeur de sa propre école à Krško; entre 1566 et 1582, puis entre 1595 et 1598, il fut directeur de l'école appelée "École des États" à Ljubljana. Sa grammaire mise à part, il écrivit aussi l'ouvrage (perdu) Elementale Labacense cum Nomenclatura trium linguarum, Latinae, Germanicae et Sclavonicae (ca 1580) et une Otrozhia tabla conservée dans un fragment. Il fut membre de la commission de révision pour la traduction slovène de la Bible (1584). Cet ouvrage stimula la parution de sa grammaire slovène.
Nom de l'adaptateurNovomeški, Hipolit
Datation de l'adaptateur1667-1722
Biographie de l'adaptateurVariante du nom de l'adaptateur: Hippolytus de Novo mesto (Père –, né Gaiger, Janez Adam). Né Janez Adam Gaiger à Novo mesto (Slovénie). Il fut probablement éduqué chez les jésuites à Ljubljana, puis, il travailla comme lecteur en philosophie et théologie. Il était capucin et, entre autres, supérieur des couvents à Kranj, Novo mesto et Ljubljana. En dehors de son travail de traducteur, il préparait pour l'impression un dictionnaire, resté pourtant manuscrit, quand il tomba, pendant cette préparation, sur la grammaire d'Adam Bohoriič dont il fit ensuite une adaptation au lieu d'éditer le texte du dictionnaire qui n'aurait pas été en concordance avec la grammaire. Il mourut à Kranj.
Titre de l'ouvrageGrammatica Latino-Germanico-Slavonica. Ex pervetusto exemplari ad modernam in Carniolicâ Linguâ loquendi methodum acommodata, à plurimis expurgata mendis, & Germanicis aucta dictionibus. à Quodam Linguae Slavicae, Amatore in communem utilitatem, studiosae Juventuti, Interioris Austriae, Specialiter Dedicata
Titre traduitGrammaire latino-germano-slovène, adaptation d'un exemplaire très ancien en manuel de grammaire de langue carniolienne, purifiée de nombreuses fautes et enrichie d'expressions allemandes, dédiée par un amateur de la langue slovène particulièrement aux jeunes de l'Autriche intérieure, désireux d'apprendre, pour un usage commun
Autre titreGrammatica Latino-Germanico-Slavonica
Remarques sur le titreL'auteur tait son nom ainsi que le nom de l'auteur de la version originale de la grammaire et son titre puisqu'il s'agit d'un ouvrage protestant et que l'adaptateur était catholique. Ne paraît dans l'ouvrage que le nom de l'auteur de la préface avec une dédicace: l'éditeur Janez Jurij (Joannes Georgius) Mayr.
Type de l'ouvrageGrammaire didactique pour un usage pratique avec peu de théorie, destinée surtout aux locuteurs du slovène connaissant l'allemand avec de bonnes connaissances des bases de la grammaire latine.
Type indexéGrammaire didactique.
Original (date, lieu)1715, Ljubljana.
Période|18e s.|
Édition utilisée1715, Ljubljana.
Volumétrie[16] + 224 pages.
Nombre de signes244 000
Reproduction moderneAucune.
DiffusionDeux éditions de la grammaire de Bohorič furent préparées d'après cette adaptation, une édition abrégée manuscrite (1755) et une adaptation en allemand (1758). Aucune des deux ne cite la source.
Langue(s) cible(s)Slovène.
MétalangueLatin.
Langue des exemplesSlovène; les exemples slovènes sont traduits en latin et pour la plupart en allemand aussi.
Sommaire de l'ouvragePréface avec une dédicace (p.)(2a-)(8b). 1. Orthographe [de orthographia Latino Slavonica] (1-10), 2. Nom [de nomine ejusque accidentibus] (11-66), 3. Pronom [de pronomine] (67-87), 4. Verbe [de verbo] (87-162), 5. Adverbe, préposition, conjonction, interjection [de adverbiis, praepositionibus, conjuctionibus et interjectionibus] (162-176), 6. Syntaxe [de syntaxi] (177-223); quelques types de métaplasme [de metaplasmi quibusdam speciebus] (223), prosodie ou accent [de prosodia seu accentu] (223-224).
Objectif de l'auteurL'auteur de l'adaptation de la grammaire, qu'il dédie aux instances représentatives de la Carniole, la Styrie et la Carinthie, désire aider tous les apprenants, et particulièrement les jeunes «nobles et non nobles», à mieux maîtriser le slovène (littéraire). Par rapport à la grammaire originale de Bohorič, cette adaptation occupe une nouvelle position dans l'espace linguistique slovène: comme la maîtrise «scientifique» de la langue ne va pas de soi et doit être acquise, l'auteur de l'introduction à cette adaptation trouve le rôle de la grammaire parmi les locuteurs du slovène beaucoup plus importante que Bohorič. C'est pourquoi, il ne suffit pas que la grammaire atteigne seulement les jeunes nobles: elle doit atteindre aussi – outre les gens plus âgés et ceux à qui la grammaire est destinée et ne sont pas nommés –tous les jeunes gens éduqués, c.-à-d. tous ceux qui connaissent le latin, ou – comme l'auteur écrit sur la page de titre de la grammaire – «tous les jeunes désireux d'apprendre».
Intérêt généralL'adaptation apporte un bon nombre d'ajouts originaux (dont les plus évidents sont le chapitre sur l'orthographe et la section sur les verbes irréguliers), de nombreuses parties de la grammaire originale de Bohorič sont omises, compte tenu des nouveaux utilisateurs.
Parties du discoursAinsi que Bohorič, Hipolit distingue 8 parties du discours aussi, poursuivant la tradition latine. Il traite l'article [articulus] dans le cadre du nom, de même, il inclut dans ce chapitre une analyse étendue de numéraux. Le nom est divisé en nom propre [proprium] et nom commun [appellativum], le nom commun est divisé en substantivum et adiectivum. Même s'il classe, dans l'introduction, le participe comme une partie du discours à part, il le traite ensuite dans le chapitre sur le verbe.
Innovations term.Pas d'innovations terminologiques.
Corpus illustratifLes exemples sont plus au moins tirés de la grammaire de Bohorič, mais ils sont pour la plupart accompagnés des traductions en allemand. Les exemples nouveaux ou modifiés servent généralement à faciliter la compréhension ou sont, selon l'auteur, plus modernes ou plus appropriés. Il semble que l'auteur a évité les exemples qu'il percevait comme emprunts à l'allemand et au latin. Plusieurs exemples sont omis.
Indications compl.L'adaptation de la grammaire de Bohorič préparée par Hipolit décrit le slovène littéraire tel qu'il était utilisé 130 ans avant la création de la grammaire. Étant donné que le slovène parlé avait beaucoup changé pendant cette période et que les auteurs du18e s. percevaient toujours le slovène littéraire «ancien» comme un idéal, la création d'une adaptation était sans aucun doute une action courageuse liée à l'incertitude de ce qui est correct ou incorrect. Toutefois, Hipolit s'est montré à la hauteur de sa tâche. Quand c'est nécessaire, il ajoute du texte pour fournir des explications supplémentaires concernant certains problèmes grammaticaux, il complète les passages dans lesquelles les explications lui semblent insuffisantes. En raison du changement des circonstances linguistiques, il réécrit presque entièrement certaines parties de la grammaire (le chapitre sur l'orthographe, par exemple), vu qu'il doit expliquer aux utilisateurs de la grammaire pourquoi le slovène s'écrit d'une manière différente de celle dont il est parlé.
Influence subieL'ouvrage se fonde entièrement sur la grammaire de Bohorič; dans le chapitre sur l'orthographe on peut retrouver l'influence du texte Praemonitio ad lectorem écrit comme l'introduction à l'œuvre Evangelia inu Lyſtuvi par Janez Ludvik Schönleben en 1672.
Influence exercéeDeux adaptations ultérieures de la grammaire de Bohorič furent réalisées d'après cette adaptation: une grammaire manuscrite abrégée parue en 1755 intitulée Grammatica Latino-Germanico-Slavonica ex pervetusto exemplari ad modernam in Carniolica lingua loquendi methodum accomodata et une traduction allemande adaptée parue en 1758 et intitulée Grammatica oder Windisches Sprach-Buch avec un nouveau dictionnaire trilingue. Les auteurs des deux ouvrages ne sont pas connus. Le chapitre sur l'orthographe exerça probablement une influence sur la grammaire manuscrite de Jurij Japelj (1807).
Renvois bibliographiquesAhačič K. 2012 (p. 87-166); Hammel R. 2009; Slodnjak A. 1971.
→ Références
Auteur de la noticeAhačič, Kozma ( Version slovène de la notice); Trojar, Mitja (trad.)
Création ou mise à jour2013-06