CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux Imprimer Retour écran
Menu CTLF Notices Bibliographie Images Textes Articles

Slovenska slovnica za srednje šole

Breznik, Anton

ChapitreGrammaires des langues européennes modernes
Sous-chapitreGrammaires des langues slaves [3484]
Fac-similé(s)Slovnice in pravopisi (éd. 1916, PDF)
Amebis (éd. 1916)
Amebis (4e éd. 1934)
Texte(s)
Nom de l'auteurBreznik, Anton
Datation de l'auteur1881–1944
Biographie de l'auteurLinguiste, prêtre et proviseur, né à Ihan (Slovénie). Au lycée classique, l'un de ses professeurs est Maks Pleteršnik qu'il a aidé à compléter Nemško-slovenski slovar (Dictionnaire allemand-slovène). Il aide aussi Karel Štrekelj à collecter des chansons populaires. En 1905, il est ordonné prêtre. En 1910, il soutient sa thèse de doctorat intitulée Naglasni tipi slovenskega glagola (Types accentuels du verbe slovène). Cette même année, il obtient un poste à l'Établissement du saint Stanislas à Šentvid (Slovénie). En 1920, il publie Slovenski pravopis (Manuel d'orthographe slovène). En 1935, il publie un nouveau manuel d'orthographe en collaboration avec Fran Ramovš. Il collabore avec Anton Dokler à la rédaction de Grško-slovenski slovar (Dictionnaire grec-slovène) qui propose la description de l'étymologie. Il donne des cours du vieux-slave à la faculté de théologie. Il écrit des articles et des dissertations dans lesquels il traite de l'histoire de la langue et de la prose, et surtout des problèmes d'orthographe, de syntaxe et de formation de mots. Il écrit aussi des critiques linguistiques des œuvres de ses contemporains. Il fut le président de l'association des slavisants et, à partir du 16 mai 1940, membre associé de l'Académie des sciences et des arts. Il meurt à Ljubljana en 1944.
Titre de l'ouvrageSlovenska slovnica za srednje šole
Titre traduitGrammaire slovène pour les écoles secondaires
Autre titreSlovenska slovnica za srednje šole
Remarques sur le titreVariante du titre: Slovenska slovnica za tretji in četrti razred srednjih in sorodnih šol.
Type de l'ouvrageGrammaire destinée aux lycéens du lycée slovène. Une grande partie en est consacrée à l'étymologie. La partie théorique est clairement illustrée par le biais d'exemples. L'œuvre est le résultat des besoins de manuels slovènes pour le premier lycée avec le slovène comme langue d'instruction à l'Établissement du saint Stanislas à Šentvid.
Type indexéGrammaire didactique.
Original (date, lieu)1916, Klagenfurt, Tiskarna družbe sv. Mohorja.
Période|20e s.|
Édition utilisée1916, Klagenfurt, Tiskarna družbe sv. Mohorja.
Volumétrie[2] + 273 + [4] p.
Nombre de signes500 000
Reproduction moderne
DiffusionLa grammaire a connu trois rééditions (seconde édition remaniée, 1921, troisième édition, 1924, et quatrième édition remaniée, 1934) et une adaptation en manuel scolaire pour la troisième et la quatrième années des écoles secondaires (1940). Toutes les rééditions ont été préparées par Breznik lui-même, alors qu'il a rédigé l'adaptation de la grammaire en manuel scolaire en collaboration avec Anton Bajec, Rudolf Kolarič, Mirko Rupel, Anton Sovre et Jakob Šolar. La grammaire a été utilisée jusqu'à la parution de Slovenska slovnica (Grammaire slovène) rédigée par quatre auteurs (Anton Bajec, Rudolf Kolarič, Mirko Rupel et Jakob Šolar) en 1956.
Langue(s) cible(s)Slovène.
MétalangueSlovène.
Langue des exemplesSlovène. Dans l'étymologie, Breznik fournit aussi des exemples tirés du latin, grec, vieux haut-allemand, gotique et d'autres langues.
Sommaire de l'ouvrageI. Phonétique (p. 1-64): 1. sons et alphabet (1-6), 2. usage de substantifs dans l'écriture et dans la prononciation (7-19), 3. diphtongues (19­20), 4. sur la prononciation et l'écriture de certaines consonnes (20­33), 5. accent (33­42), 6. sur l'apophonie des voyelles (42­43), 7. sur l'influence réciproque entre les voyelles et les consonnes (43­45), 8. sur l'influence réciproque entre les consonnes (assimilation) (45­47), 9. sur l'assimilation par rapport à l'orthoépie et à l'orthographe (47­50), 10. sur la réduction, contraction, épenthèse, prosthèse, métathèse et autres changements de consonnes et voyelles (50­53), règles d'orthographe (54­64).
II. Morphologie (65–169): substantif (65­83), adjectif (84­94), pronom (94­109), numéral (109­114), verbe (115­156), particule et adverbe (157­160), préposition (160­167), conjonction (168), interjection (169).
III. Lexicologie (170–226): suffixation (171­190), réduplication (190), composition (190­206), sémantique et origine de la langue (206­220), sur l'usage de la langue : sens propre, tropes et figures (220­227).
IV. Syntaxe (228–262). Supplément (263–264). Sur la versification (265–272).
Objectif de l'auteurLa fondation de l'Établissement du saint Stanislas à Šentvid (près de Ljubljana) – le premier lycée avec le slovène comme langue d'instruction – a généré le besoin de nouveaux manuels scolaires écrits en slovène. Breznik a été chargé de la rédaction d'un manuel scolaire de la langue slovène. La grammaire désire fournir une description systématique de la grammaire de la langue slovène : de sa phonétique, syntaxe et métrique. Il s'agit d'une grammaire destinée aux professeurs au lycée où le slovène est la langue d'instruction et à tous les autres qui s'intéressent à la langue slovène.
Intérêt généralIl s'agit d'une grammaire qui a, en tant que la seule grammaire scolaire (et pratiquement la seule grammaire en usage régulier), fortement marqué la première moitié du 20e s. À la différence des grammaires précédentes, la grammaire de Breznik accorde plus d'attention à l'orthoépie (la prononciation de la lettre l) ; elle traite aussi des problèmes d'orthographe (graphie des noms étrangers). Les introductions des éditions plus récentes contiennent une présentation de l'appareil phonatoire et le mode de la production de sons.
Parties du discoursBreznik distingue six parties du discours principales : substantif, verbe, adjectif, numéral, pronom et particule. Parmi les particules (conçues comme une catégorie englobante) sont classés l'adverbe, la préposition, la conjonction et l'interjection.
Innovations term.Par rapport à la terminologie utilisée dans la grammaire d'Anton Janežič Slovenska slovnica za slovenske učence gimnazijalnih in realnih šol, 1857, il y a une certaine divergence : Janežič utilise le terme ime samostavno et Breznik samostalnik ‘substantif' ; Janežič prilog, Breznik pridevnik ‘adjectif', Janežič številnica, Breznik števnik ‘numéral', Janežič zaime, Breznik zaimek ‘pronom', Janežič vez, Breznik veznik ‘conjonction', Janežič prirečje, Breznik prislov ‘adverbe', Janežič skladoslovje, Breznik skladnja ‘syntaxe'.
Corpus illustratifBreznik cite surtout des exemples tirés d'œuvres littéraires de ses contemporains et des auteurs réputés de l'époque. Il cite aussi des exemples tirés d'œuvres scientifiques de Stanislav Škrabec et de Franc Serafin Metelko.
Indications compl.Outre la description et explication des parties du discours, le chapitre sur l'origine de mots est important aussi; Breznik y explique, au moyen d'exemples, quels mots slovènes sont hérités et quels sont empruntés à d'autres langues. Dans le supplément, il traite aussi la métrique ; il met tout particulièrement l'accent sur l'orthoépie. La grammaire d'Anton Breznik représente un manuel de grammaire slovène qui va au-delà des intentions purement didactiques. Il est évident que l'auteur a de très bonnes connaissances des langues classiques (latin, grec) et il cite souvent des exemples latins et grecs.
Influence subieBreznik se serait servi d'œuvres de Matija Valjavec, Stanislav Škrabec, Karel Štrekelj, Maks Pleteršnik et Fran Levec. La structure de la grammaire est reprise d'après l'œuvre de Stanislav Škrabec Nekoliko slovenske slovnice za poskušnjo.
Influence exercéeAnton Breznik est le fondateur de la langue slovène littéraire moderne ; c'est pourquoi son œuvre a servi de base aux manuels de langue slovène, tels que Slovenska slovnica (Grammaire slovène), 1956, et Slovenska slovnica (Grammaire slovène), 1976.
Renvois bibliographiquesBreznik A. 1982 (J. Toporišič éd.); Janežič A. 1857; Kurinčič J. 1987; Ramovš F. 1997; Toporišič J. 1991; Vidovič Muha A. 1993.
→ Références
Auteur de la noticeČepar, Metod ( Version slovène de la notice); Trojar, Mitja (trad.)
Création ou mise à jour2014-12