CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux Imprimer Retour écran
Menu CTLF Notices Bibliographie Images Textes Articles

Gramatica limbii române

Rosetti, Alexandru • Byck, Jacques.

ChapitreGrammaires des langues européennes modernes
Sous-chapitreGrammaires roumaines [3712]
Fac-similé(s)
Texte(s)
Nom de l'auteurRosetti, Alexandru • Byck, Jacques.
Datation de l'auteurRosetti, Alexandru (1895–1990); Byck, Jacques (1897-1964)
Biographie de l'auteurAlexandru Rosetti est un linguiste roumain, qui s'est intéressé à l'histoire de la langue roumaine, à la philologie, à l'édition des textes roumains, à la phonétique et à la phonologie. Il a été professeur d'université à la Faculté des Lettres de Bucarest, membre de la Société de linguistique de Paris (à partir de 1922) et membre de l'Académie Roumaine (à partir de 1948). Il a inauguré l'enseignement de la phonétique moderne à l'Université de Bucarest, en 1928. Il a fondé l'Institut de Phonétique et Dialectologie de Bucarest.
Jacques Byck, linguiste et philologue roumain, a fait des études à Bucarest et à Paris. De 1945 à sa retraite, il fut professeur à l'Université de Bucarest. Il a été le coordinateur du collectif de syntaxe qui a travaillé pour la Grammaire académique de 1954. Avec Alexandru Graur, il a été le rédacteur en chef des volumes intitulés Études de grammaire, écrits en vue de la rédaction d'une seconde édition de la Grammaire académique. Pendant la seconde guerre mondiale, entre 1940 et 1944, il n'a pas eu le droit de publier; c'est pourquoi la première édition de la grammaire est signée par Al. Rosetti seulement.
Titre de l'ouvrageGramatica limbii române
Titre traduitGrammaire de la langue roumaine
Autre titreGramatica limbii române
Remarques sur le titre
Type de l'ouvrageGrammaire descriptive, grammaire d'usage, normative.
Type indexéGrammaire descriptive. Grammaire normative.
Original (date, lieu)1943, Bucarest, Éditions du journal «Universul» S. A. (La première édition est signée par Al. Rosetti seulement).
Période|20e s.|
Édition utiliséeLes deux éditions (1943 et 1945).
Volumétrie246 pages Environ 1470 caractères par page.
Nombre de signes361 620
Reproduction moderneLa plus récente édition est celle de 1945.
DiffusionUne deuxième édition, signée par Al. Rosetti et Jacques Byck, est parue en 1945. Une version française est parue en 1944, à Bucarest.
Langue(s) cible(s)Roumain.
MétalangueRoumain.
Langue des exemplesRoumain.
Sommaire de l'ouvrageSur le système de signes d'une langue [p. 9-10]. La phonétique [11-20]. La morphologie [21-128]: Les parties du discours [21-30]; Le nombre [30-34]; Les alternances phonétiques [34-37]; Les cas [37]. L'article [37-41]; La déclinaison [41-49]; Le pronom [49-64]; Les numéraux [64-68]; La flexion du verbe [69-75]; Les modes [75-83]; Les conjugaisons [83-124]; L'adverbe [124-126]; La préposition [126-127]; La conjonction [127-128]; L'interjection [128]. La formation des mots [128-135]: La dérivation [128-134]; La composition [134-135]. La syntaxe [137-180]: La syntaxe des parties du discours – le substantif [137-142], l'adjectif [142-145], l'article [145-149], le pronom [149-162], le numéral [162-166], le verbe [166-167], l'adverbe [167-168], la préposition [168-170]; La syntaxe des parties de la proposition [170-174]; La syntaxe de la phrase – la coordination [174-175], la subordination [175-180]. La stylistique [181-241].
Objectif de l'auteurLes auteurs ont voulu «enregistrer les faits de langue», ceux des grands écrivains ainsi que ceux rencontrés dans la langue parlée. Leur but était de «faire une exposition grammaticale descriptive de la langue roumaine actuelle», mais ils font aussi des observations normatives, concernant le caractère dialectal, régional ou familier des formes enregistrées.
Intérêt généralC'est une grammaire d'usage, influencée par la conception structuraliste de la langue. Par cet ouvrage, les auteurs ont introduit dans la linguistique roumaine le concept de phonème, dans l'acception du Cercle linguistique de Prague.
Parties du discoursLa morphologie et la syntaxe sont bien délimitées, «de façon à ce qu'elles ne s'entremêlent pas». La description des formes occupe la plus grande part du livre (150 pages). Les mots sont groupés en dix classes. Dans le chapitre sur la déclinaison on trouve un sous-chapitre sur la déclinaison des noms propres.
Innovations term.La terminologie est celle des grammaires traditionnelles du 20e siècle.
Corpus illustratifLes exemples sont tirés des écrivains roumains représentatifs, choisis pour leur valeur esthétique, surtout dans le dernier chapitre, La stylistique.
Indications compl.
Influence subieLes auteurs ont été influencés par la conception structuraliste du langage. Dans la préface, ils montrent que «la morphologie utilise la notion de signe linguistique (la forme linguistique ou le mot) et son but est de décrire le système dans lequel les signes (les formes ou les mots) d'une langue entrent, ainsi que de décrire la fonction et la valeur ou le sens de ces signes».
Influence exercéeAl. Rosetti est connu dans la tradition linguistique roumaine surtout pour ses ouvrages de phonologie et sur l'histoire du roumain. J. Byck a contribué à la rédaction de la Grammaire académique de 1954.
Renvois bibliographiquesBalacciu J. & Chiriacescu R. 1978; Iordan I. 1956 (p. 190-193); Stati S. 2009.
→ Références
Auteur de la noticeCroitor, Blanca
Création ou mise à jour2010-02