CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux Imprimer Retour écran
Menu CTLF Notices Bibliographie Images Textes Articles

Principles of Comparative Philology

Sayce, Archibald-Henry

ChapitreCompilations, linguistique historico-comparative, linguistique générale, phonétique et phonologie
Sous-chapitreLinguistique historico-comparative [5210]
Fac-similé(s)CTLF Images
CTLF Images (trad. fr.)
Texte(s)CTLF Textes
Nom de l'auteurSayce, Archibald-Henry
Datation de l'auteur1845–1933
Biographie de l'auteurOrientaliste anglais, spécialiste des textes écrits en cunéiforme et des langues de l'Asie antérieure qui défendit d'abord l'hypothèse d'une origine asiatique du proto-indo-européen pour admettre plus tard que, d'un point de vue linguistique, rien ne s'opposait sérieusement à l'hypothèse d'une origine européenne. Il étudia à Oxford où il devint Fellow au Queen's College (1869) et succéda à Max Müller dans la chaire de linguistique comparative qu'il abandonna plus tard pour aller vivre une partie de l'année en Egypte. Outre des ouvrages de vulgarisation sur "la science du langage" (Principles of Comparative Philology, 1874; Introduction to the Science of Language, 1880, 2 vol., 3e éd. 1890), il publia une série d'ouvrages sur les langues et littératures assyrienne, accadienne, hittite, etc. et prit une part active aux efforts faits pour la réforme des universités.
Titre de l'ouvrageThe Principles of Comparative Philology
Titre traduitLes principes de la philologie comparée
Autre titrePrinciples of Comparative Philology
Remarques sur le titre
Type de l'ouvrageTraité de linguistique générale et de méthodologie comparatiste illustrée surtout par des langues indo-européennes.
Type indexéLinguistique historico-comparative. Méthodologie de la linguistique. Philologie.
Original (date, lieu)1874, Londres, Trübner & Co, 1 vol.
Période|19e s.|
Édition utilisée1884, Paris, C. Delagrave [traduction française par E. Jovy].
VolumétrieIn-8°; nombre de pages: [4] + VII-XXII + 1-311 = 330; nombre moyen de signes par page: 1750.
Nombre de signes577 000
Reproduction moderne
Diffusion1875, 2e éd. revue et augmentée, Londres, Kegan & Co.
Langue(s) cible(s)Langues du monde (en particulier: langues aryennes, lycien, étrusque, langues du Caucase, chinois).
MétalangueAnglais (français dans l'édition utilisée).
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrage[P. VII-XXII] Avant-propos et préface à l'édition française. [1-14] Préfaces de l'auteur. [15-54] Chap. I: Domaine de la philologie comparée. Ses rapports avec les autres sciences. [55-78] Chap. II: Les idoles de la glottologie. Les lois de la science établies à tort d'après la famille indo-aryenne seule. [79-102] Chap. III: L'idole des centres primitifs du langage. Causes du désir de l'unité. [103-131] Chap. IV: La théorie des trois périodes de développement dans l'histoire du langage. [132-158] Chap. V: La possibilité des mélanges dans la grammaire et le vocabulaire d'une langue. [159-187] Chap. VI: La théorie des racines. [188-214] Chap. VII: La métaphysique du langage. [215-245] Chap. VIII: La mythologie comparée et la science des religions. [246-271] Chap. IX. L'influence de l'analogie dans le langage. [274-295] Appendices: I. Quelles routes ont suivies les Aryens dans leur migration en Europe? II. Origine des désinences casuelles en aryen; III. De la correction grammaticale; IV. Le syllabaire asianique; V. La langue et la race. [297-310] Index.
Objectif de l'auteurDémontrer que la science du langage n'est pas une science de la nature, contrairement à ce que prétendait M. Müller; dénoncer les idées reçues ("idoles") de la linguistique historico-comparative antérieure; relativiser certaines affirmations par l'application de la méthode comparative à d'autres langues que les langues indo-européennes.
Intérêt généralMettre en cause: 1) la théorie du sanscrit comme langue indo-européenne la plus ancienne; 2) la théorie des racines monosyllabiques (il existerait des racines dissyllabiques); 3) la théorie de l'origine pronominale des flexions qui se développeraient selon l'auteur de façon autonome à partir du thème.
Parties du discoursTraitement traditionnel.
Innovations term.Aucune.
Corpus illustratifSélectionné ad hoc avec surtout des exemples pris dans les langues anciennes et des exemples empruntés aux langues anciennes de la famille sémitique, sans référence.
Indications compl.
Influence subieSayce ne revendique explicitement aucune influence.
Influence exercéePeu sensible.
Renvois bibliographiquesMalmberg B. 1991; Mounin G. 1972.
→ Références
Auteur de la noticeBaggioni, Daniel
Création ou mise à jour2000