CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux Imprimer Retour écran
Menu CTLF Notices Bibliographie Images Textes Articles

Grammatik der Romanischen Sprachen

Meyer-Lübke, Wilhelm

ChapitreCompilations, linguistique historico-comparative, linguistique générale, phonétique et phonologie
Sous-chapitreLinguistique historico-comparative [5215]
Fac-similé(s)CTLF Images (vol. 1)
CTLF Images (vol. 2)
CTLF Images (vol. 3)
CTLF Images (vol. 4)
Texte(s)
Nom de l'auteurMeyer-Lübke, Wilhelm
Datation de l'auteur30 janvier 1861 – 4 octobre 1936
Biographie de l'auteurRomaniste suisse-allemand par sa nationalité, néo-grammairien. Né à Dübendorf, près de Zürich, où il fit ses études de romanistique qu'il poursuivit à Berlin avec Tobler (et J. Schmidt pour la grammaire comparée de l'indo-européen). Disciple de Friederich Diez, son maître à l'Université de Bonn. Professeur de philologie romane à Iéna (à partir de 1887), Vienne (à partir de1890), Bonn (1915-1929), Paris (École des Hautes Études, où il a été appelé par Gaston Paris). Considéré comme un des plus grands théoriciens de la linguistique romane. Néo-grammairien de formation, Meyer-Lübke inscrit ses recherches dans la tradition du concept "grammaire", traditionnel depuis le Moyen Age, et dans la perspective de la séparation nette entre "science du langage", "science de la littérature" et "science de la culture", en opposition avec d'autres disciples de Diez, comme Leo Spitzer. Il donne droit à certaines critiques des romanistes et dialectologues opposés aux thèses néo-grammairiennes sur l'inexceptabilité des lois phonétiques, en faisant une place à l'emprunt et à l'activité des locuteurs. Il est l'auteur de nombreuses oeuvres de synthèse qui ont longtemps fait autorité: outre sa grammaire comparée des langues romanes et sa grammaire italienne, une "introduction à l'étude de la linguistique romane" (1901), une "grammaire historique de la langue française" (1909, 2e éd. 1923), Das Katalanische (1925), un dictionnaire étymologique roman (1911-20, éd. révisée 1935).
Titre de l'ouvrageGrammatik der Romanischen Sprachen
Titre traduitGrammaire des langues romanes
Autre titreGrammatik der Romanischen Sprachen
Remarques sur le titre
Type de l'ouvrageGrammaire comparée des langues romanes.
Type indexéLinguistique historico-comparative.
Original (date, lieu)1890 (t. I, Lautlehre [Phonétique]); 1894 (t. II, Formenlehre [Morphologie]); 1899 (t. III, Syntax [Syntaxe]); 1902 (t. IV, Register [Index]), Leipzig, R. Reisland, 4 vol.
Période|19e s.|
Édition utilisée1890-1906, Paris, H. Welter. Trad. par E. Rabiet (t. I), A. et G. Doutrepont (t. II, III, IV).
VolumétrieIn-8°; nombre de pages: t. I: [VII-XVII] + 1-606; t. II: 734; t. III: [V-XI] + 1-857; total = 2211 (t. III: tables et index); nombre moyen de signes par page: 2400.
Nombre de signes5 300 000
Reproduction moderne
Diffusion1908-1921, Heidelberg, C. Winter (2e éd.); trad. française: 1890-1906 (Paris, H. Welter).
Langue(s) cible(s)Français, espagnol, portugais, italien, provençal, roumain et différents dialectes romans (véliote, sarde, catalan, frioulan).
MétalangueAllemand (français pour l'édition utilisée).
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageTOME I: [p. VII-XVII] Avant propos; abréviations et bibliographie. [1-51] Introduction. [53-335] CHAP. I, Voyelles: [57-256] I: Voyelles toniques: I, U, E fermé, O, E ouvert, A du latin vulgaire, hiatus, diphtongues. [259-328] II: Voyelles atones: 1) Lois des finales; 2) Influence et sort de l'i; 3-4-5) Voyelles post-, pro-toniques, initiales. [329-335] III. Remarques sur l'histoire des voyelles nasales. [336-521] CHAP. II, Consonnes: [344-381] 1) Consonnes initiales. [382-490] 2) Consonnes intérieures: 1. Simples (explosives et fricatives, sonnantes). [410-470] 2. Combinaison de consonnes (labiales et gutturales + dentales; avec s, R, L, nasales, l et r, U et Y). [472-490] 3. et 4. Consonnes proparoxyton et doubles. [491-510] 3) Consonnes finales de mot; I. Finales latines; 2. Finales romanes. [511-522] 4) Echange de phonèmes. [523-535] CHAP. III, L'accent. [536-556] CHAP. IV, Le mot dans la phrase: I. Mots atones; II. Initiale et finale du mot. [560-576] CHAP. V, Remarques sur la chronologie des changements phonétiques. [579-606] Tables et index.
TOME II: [p. 1-5] Introduction. PARTIE I: La flexion: [5-150] CHAP. I, La déclinaison: A: Le substantif: I. Cas, genre, nombre; II. Le radical; III. La déclinaison romane (flexion à 2 cas en français et provençal; formation du pluriel roman; mots indéclinables; échanges corrélatifs sing. / pl.); B. L'adjectif: I. La flexion; II. La formation du genre; III. Le comparatif; C. Les noms de nombre; D. Les pronoms: I. Les pronoms personnels (accentués, atones); II. Les pronoms possessifs (sing. / pl.); III. Démonstratifs et indéfinis (type en -i, -ui, plur. en -i, formes du neutre); IV. L'article; V. Interrogatifs et relatifs; E. Coup d'œil rétrospectif. [151-428] CHAP. II, La conjugaison: A: Les temps; B: Les conjugaisons: I, II, III. Les verbes en -are, -ire, -ere; IV. La forme de l'infinitif; C. La flexion: I. Le présent (terminaisons, radical); II. L'imparfait (indicatif, subjonctif); III. Le parfait (formes faibles, en -u, en -s, irréguliers); IV. L'imparfait roman du subjonctif; V. Le plus-que-parfait de l'indicatif latin; VI. Le futur antérieur latin; VII. Les futurs; VIII. Les tournures interrogatives; IX. Le participe. [430-694] PARTIE II: Formation des mots: [430-447] CHAP. III, Observations préliminaires. [448-653] CHAP. IV, Formation du nom: A. Formation du genre: I. La distinction du genre naturel; II. Changement de genre (êtres vivants, noms de choses et noms abstraits); III. Variation de genre; B. Formations sans l'aide de suffixes; C. Dérivation: I. La forme des suffixes (dérivation vocalique, dérivés avec consonne simple, double, avec consonnes différentes); II. La signification des suffixes; D. Formation par préfixe: I. Juxtaposition; II. Apposition; III. Parasynthétique; E. Composition: I. Juxtaposition; II. Apposition; III. Parasynthétique. [639-644] CHAP. V, Formation des adjectifs numéraux. CHAP. VI, Formation des pronoms. [654-686] CHAP. VII, Formation des verbes: A. Dérivation; B. Juxtaposition; C. Formation par préfixe. [687-694] CHAP. VIII, Formation des adverbes. [695-734] Table et index.
TOME III. [p. V-XI]: Avant propos. [1-4] Introduction. [5-151] CHAP. I, Les mots à flexion: A. Le Nom: I. Substantifs et adjectifs; II. Les Adjectifs verbaux; III. L'Infinitif. IV. Le Nombre; V. Les Cas; VI. Le Comparatif; B. Les noms de nombre; C. Les pronoms: I. Les Cas; II. Le pronom réfléchi; III. Ille et ipse; V, VI, VII. Les pronoms possessifs, démonstratifs, indéfinis; D. Le Verbe: I. Les personnes; II. Les temps; III. Les modes. [151-318] CHAP. II, Le groupe de mots: A. Juxtaposition: I. Mots homogènes; II. Mots hétérogènes; B. Copulation: I. Coordination; II. Subordination (1. Mots homogènes; 2. Mots hétérogènes). [319-594] CHAP. III, La proposition: A. L'Enonciation: I. Le verbe personnel (combinaison avec participe, construction avec gérondif, infinitif); II. Le Sujet (pronom, verbal, répété); III. Le régime (direct, partitif et relatif, indirect, pronom., verbal, répété); IV. Le prédicat (verbes prédicatifs, formes du prédicat, sujet et prédicat); V. Le Complément adverbial (subst. adv., prép., adv.); B. Interrogation et exclamation: I. Les termes interrogatifs; II. La réponse. III. L'exclamation; C. Propositions incomplètes. [595-770] CHAP. IV, Le groupe de propositions: A. Juxtaposition; B. Copulation. [771-791] Chap. V, La Négation. [792-850] Chap. VI, Accentuation et ordre des mots: A. Mots atones; B. Combinaisons fixes (inséparables, indéplaçables); C. Ordre des membres de la proposition; D. L'Interrogation; E. La Négation; F. Groupes de propositions. [851-857] Add., corr. et table des matières.
TOME IV. Tables et index.
Objectif de l'auteurEtablir les régularités globales rendant compte du passage du latin vulgaire aux différentes langues et dialectes romans tant du point de vue phonétique que morphologique; la syntaxe est surtout une syntaxe de régime avec quelques aperçus sur l'ordre des mots.
Intérêt généralGrammaire comparée des langues romanes sur le modèle néo-grammairien; large synthèse et grande systématicité de la comparaison des "sons et formes" linguistiques. Analyse phonétique intégrant les découvertes contemporaines de l'analyse acoustique et de la phonétique articulatoire.
Parties du discoursTraitement traditionnel.
Innovations term.Terminologie phonétique "moderne".
Corpus illustratifTextes littéraires les plus anciens en ancien français, en ancien espagnol, portugais, provençal et catalan; études historico-comparatives contemporaines (Schuchardt, Ascoli, G. Paris, P. Meyer, etc.), surtout pour le latin vulgaire, les dialectes et le roumain.
Indications compl.
Influence subieMeyer-Lübke revendique l'influence de Diez et des études contemporaines de linguistique romane.
Influence exercéeSynthèse nécessaire pour servir d'arrière-plan aux grammaires historiques des langues particulières qui vont se succéder pendant les décennies suivantes.
Renvois bibliographiquesIordan I. 1937 [1932/1970]; Kramer J. 2009; Kuhn A. 1966 [1937]; Kukenheim L. 1962; Malkiel Y. 1969; Várvaro A. 1968.
→ Références
Auteur de la noticeBaggioni, Daniel
Création ou mise à jour2000