CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux Imprimer Retour écran
Menu CTLF Notices Bibliographie Images Textes Articles

Quellenatlas zur Geschichte der Phonetik

Panconcelli-Calzia, Giulio

ChapitreCompilations, linguistique historico-comparative, linguistique générale, phonétique et phonologie
Sous-chapitrePhonétique et phonologie [5411]
Fac-similé(s)CTLF Images
Texte(s)CTLF Texte
Nom de l'auteurPanconcelli-Calzia, Giulio
Datation de l'auteur4 octobre 1878 – 25 octobre 1966
Biographie de l'auteurPhonéticien italien d'origine, mais qui a exercé toute son activité en Allemagne (né à Rome, Italie, mort à Hambourg). C'est un spécialiste de phonétique expérimentale, de phonétique générale, d'histoire de la phonétique, de phonologie, de pathologie de la parole. Il fait ses études à l'université de Marbourg (1900), puis à l'université de Göttingen (1900-1901); il soutient son doctorat de philosophie à l'université de Paris en 1904. Il a d'abord été lecteur d'italien à Marburg et à Giessen; il est appelé ensuite à Hambourg par Carl Meinhof pour fonder une section de phonétique expérimentale pour l'étude des langues africaines. Il est nommé professeur et directeur du laboratoire de phonétique en 1910, poste qu'il occupera tout au long de sa longue carrière, jusqu'en 1959. C'est un élève de l'abbé Rousselot sous la direction duquel il a soutenu sa thèse, De la nasalité en italien (1910). En 1913, il est coéditeur de Vox, revue de phonétique expérimentale de réputation mondiale à l'époque. Ses centres d'intérêt sont très variés, ils couvrent l'étude de la voix et de la parole, ainsi que les moyens instrumentaux et expérimentaux: phonétique générale et expérimentale en premier lieu; phonétique des langues (romanes et africaines); physiologie, pathologie et thérapie de la voix et de la parole. Esprit très ouvert, il s'est intéressé à l'histoire de la phonétique et à sa problématique, à l'histoire des sciences en général, comme à celle de la médecine, rectifiant de nombreuses idées erronées mais communément admises. C'est un des pionniers de l'époque fondatrice de la phonétique moderne qui a commencé à sortir du cadre traditionnel des facultés des lettres pour se rapprocher des sciences.
Titre de l'ouvrageQuellenatlas zur Geschichte der Phonetik
Titre traduitAtlas des sources de l'histoire de la phonétique
Autre titreQuellenatlas zur Geschichte der Phonetik
Remarques sur le titre
Type de l'ouvrageIl s'agit d'une tentative de datation de la première apparition d'une observation, d'une expérience, d'un appareillage... touchant de près ou de loin à la phonétique; l'auteur a pour objectif de montrer l'étendue chronologique des travaux sur la parole; il tient à montrer ainsi que certaines "découvertes" récentes sont attestées depuis longtemps.
Type indexéHistoire de la phonétique. Traité de phonétique.
Original (date, lieu)1940, Hambourg, Hansischer Gildenverlag.
Période|20e s.|
Édition utilisée1re éd., 1940, Hambourg, Hansischer Gildenverlag.
Volumétrie86 pages, 221 figures.
Nombre de signes2 000 000
Reproduction moderneReproduit dans Geschichtszahlen de Phonetik - Quellenatlas der Phonetik, new ed. with an English introd. by Konrad Koerner, Univ. of Ottawa, Amsterdam, Philadelphie, John Benjamins, 1994 (Studies in the History of the Language Sciences, 16).
DiffusionUne édition en 1940; rééd. partielle en 1961 dans 3000 Jahre Stimmforschung: Die Wiederkehr des Gleichen [3000 ans de recherches sur la voix: le retour des mêmes choses], Marburg, N. G. Elvert (142 p.); reproduction de la 1re éd. en 1994.
Langue(s) cible(s)Langues du monde.
MétalangueAllemand.
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvrageL'ouvrage recense les observations, analyses, descriptions, expérimentations qui ont un rapport avec l'étude de la parole, la phonétique. La première partie [A, p. 9-66] est consacrée à la production de la parole et du chant; la deuxième [B, p. 67-86] est consacrée à l'acoustique: timbre, hauteur, durée et intensité des sons. L'aspect encyclopédique est manifeste: l'auteur s'intéresse à de multiples aspects. Certaines descriptions sont très détaillées, que ce soit des faits (les enfants sauvages, p. 43-44), des observations (la mise en évidence par Aldrovandi en 1603 du larynx et du syrinx du cygne), des développements techniques ou des objets inventés, de l'usage que l'inventeur a pu en faire et des améliorations qu'il y a apportées (le porte-voix de Morland, 1670, p. 85). L'iconographie est très riche: des illustrations d'appareils, de schémas, de tracés (221 figures).
Objectif de l'auteurQuellenatlas rappelle opportunément l'épaisseur temporelle des observations, des découvertes ou des expérimentations. L'ouvrage a eu une suite en 1941 avec Geschichtszahlen der Phonetik: 3000 Jahre Phonetik qui présente chronologiquement l'évolution de la phonétique et plus généralement de la parole sur trois millénaires à partir de repères marquants jusqu'en 1929. Des renvois à Quellenatlas y sont d'ailleurs faits presque systématiquement, à tel point que les deux ouvrages paraissent inséparables. C'est donc judicieusement que Konrad Koerner les a édités et publiés ensemble.
Intérêt généralOuvrage important par son aspect encyclopédique de l'ouvrage et sa riche iconographie.
Parties du discours
Innovations term.
Corpus illustratif
Indications compl.L'ouvrage montre que beaucoup de faits rapportés par l'auteur sont passés inaperçus; certains ont été oubliés avant d'être retrouvés, voire "redécouverts" par un chercheur peu au courant de l'histoire des sciences.
Influence subiePanconcelli-Calzia a été l'élève de W. Viëtor, d'E. Koschwitz et surtout de l'abbé Rousselot.
Influence exercéeSur E. Zwirner.
Renvois bibliographiquesBronstein A.J., Raphael L.J. & Stevens C. 1977 (p. 156-157); Koerner E.F.K. 1994; Köster J.P. 2009.
→ Références
Auteur de la noticeBoë, Louis-Jean; Rakotofiringa, Hippolyte
Création ou mise à jour2000