CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Grammaire française, Classes de grammaire

Cayrou, Gaston

DomaineGrammaires françaises, remarques et traités sur la langue française
SecteurGrammaires françaises du 20e s. [2625]
Auteur(s)

Cayrou, Gaston · Laurent, Pierre · Lods, Jeanne

Cayrou, Gaston

Datation: 18 décembre 1880-9 août 1966

Grammairien français. Maître de conférence de grec à l’ENS de Sèvres en 1929, Gaston Cayrou a été inspecteur de l’Instruction publique de 1936 à sa retraite (1948). Directeur de la Collection: Méthode moderne d'Humanités françaises chez Colin.

Laurent, Pierre

Datation: fl. milieu du 20e s.

Pierre Laurent est devenu professeur agrégé au lycée Henri IV, en 1948. Collaborateur de Sudre et de Nyrop, il a révisé la partie phonétique de la Grammaire historique de la langue française.

Lods, Jeanne

Datation: fl. milieu du 20e s.

«Mademoiselle Jeanne Lods», ENS Sèvres (promotion 1927 L), enseignante à l’ENS Sèvres, à partir de 1941, docteur en 1949, maître de conférences en 1958, professeur sans chaire en 1971. Médiéviste, éditrice des Lais de Marie de France, Paris, Champion, 1959.

Titre de l'ouvrageGrammaire française, Classes de grammaire
Titre traduit
Titre courtGrammaire française, Classes de grammaire
Remarques sur le titre
Période|20e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire scolaire.
Type indexéGrammaire didactique
Édition originale1948, Paris, A. Colin.
Édition utilisée12e éd., 1960.
VolumétrieXIV + 322 pages.
Nombre de signes720000
Reproduction moderne
DiffusionL'ouvrage a dû être commercialisé jusqu'aux alentours des années 1967: 12e éd. en 1960. Il est presque considéré comme un ouvrage de référence chez les enseignants.
Langues ciblesFrançais
MétalangueFrançais
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvragePremière partie [1-10]: Le français parlé et le français écrit. Deuxième partie [11-37]: Le vocabulaire du français: Chap. premier: L'origine des mots: I. Les mots du fonds primitif, II. Les mots d'emprunt, III. Les mots de création française; chap. II: Le sens des mots. Troisième partie [38-204]: La morphologie du français: Les mots variables [38-174] (I. Le nom, II. L'adjectif qualificatif, III. L'article, IV. Les pronoms et adjectifs pronominaux, V. L'adjectif numéral, VI. Le verbe). Les mots invariables [175-204] (VII. L'adverbe, VIII. La préposition, IX. La conjonction, X. L'interjection). Quatrième partie [205-292]: La syntaxe du français: I. La proposition dans la phrase [205-210]; Les groupes dans la proposition [211-245]: II. Le groupe du verbe, III. Le groupe du nom. Les fonctions dans la proposition et dans la phrase [246-292]: IV. Le nom indépendant: l'apostrophe, V. Le sujet, VI. Le complément, VII. L'attribut du sujet et de l'objet, VIII. Les circonstances. La versification [293-322]. Index et Table [I-XIV].
Objectif de l'auteurProposer une sorte de compendium de la langue française incluant: vocabulaire, morphologie, syntaxe, versification.
Intérêt généralOn se rappelle qu'au plan canonique des grammaires du 19e s. (le plan proposition/phrase), succède, vers 1937-1940, un plan phrase simple/phrase complexe. Ici, les auteurs n'emploient explicitement ni l'un ni l'autre, mais développent une authentique partie "syntaxe" au sein de laquelle les unités "proposition" et "phrase" sont mêlées.
Parties du discoursDix catégories traitées dans l'ordre suivant: nom, adjectif qualificatif, article, pronoms et adjectifs pronominaux, adjectif numéral, verbe, adverbe, préposition, conjonction, interjection. Les auteurs admettent que les classes de mots ne sont pas étanches et qu'il y a de fréquents changements entre elles. A noter l'utilisation du terme "groupe".
Innovations term.Les termes: "phrase de juxtaposition", "phrase de coordination", "phrase de subordination". Ultérieurement, juxtaposition, coordination et subordination sont présentées comme des mécanismes syntaxiques en tant que tels, caractéristiques tous trois de la notion de phrase complexe, mais ceci après 1975. Cayrou anticipe donc implicitement cette importante mutation qui perturbe encore aujourd'hui les enseignants de français à tous les niveaux: la phrase complexe (en grammaire scolaire) n'est pas restreinte à la seule phrase comportant une subordonnée.
Corpus illustratifEmprunté au français courant.
Indications compl.
Influence subieRien d'explicite ni d'implicite. Aucune citation ou allusion bibliographique. Pas d'ouvrages de référence.
Influence exercée1) Essentiellement à partir de l'utilisation de la dénomination "groupes". Cayrou utilise les expressions "groupe du verbe" et "groupe du nom". Cette dénomination existait en 1940 chez des grammairiens comme Geslin (La grammaire française pour les classes secondaires, Paris, De Gigord, 1940) qui désigne le "groupe du nom" comme un nom ou équivalent du nom groupant autour de lui: déterminant, qualificatif et complément déterminatif. Cayrou, lui, parle de "déterminants du nom" autour du nom ("mots qui introduisent le nom" et "mots qui complètent le nom". Ce type de description installé officiellement dans l'enseignement primaire autour des années 1950 se généralisera avec la Nomenclature officielle de 1975; 2) l'idée que les parties du discours ne sont pas étanches. Il y a de fréquents changements de classes (voir p. 30-32: "Les créations par changement de catégorie grammaticale") qui concernent: le nom, l'adjectif, les pronoms, les mots invariables.
Renvois bibliographiquesDelesalle S. 1989
Rédacteur

Karabétian, Etienne Stéphane

Création ou mise à jour1998