CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux • IMPRIMER • RETOUR ÉCRAN
CTLF - Menu général - Notices

Méthode lexicologique Larousse

Larousse, Pierre

DomaineGrammaires françaises, remarques et traités sur la langue française
SecteurGrammaires françaises du 19e s. [2519]
Auteur(s)

Larousse, Pierre

Datation: 1817-1875

Lexicographe et éditeur français, né à Toucy le 23 octobre 1817, mort à Paris le 3 janvier 1875. Instituteur dans sa ville natale, puis professeur à Paris (1840). Il fonde en 1852, avec Auguste Boyer, la Librairie Larousse et Boyer et commence en 1864 un Grand Dictionnaire Universel du XIXe siècle (1866-1876, 15 vol., Paris).

Titre de l'ouvrageMéthode lexicologique Larousse, Grammaire supérieure formant le résumé et le complément de toutes les études grammaticales.
Titre traduit
Titre courtMéthode lexicologique Larousse
Remarques sur le titre
Période|19e s.|
Type de l'ouvrageGrammaire scolaire descriptive.
Type indexéGrammaire didactique
Édition originale1868.
Édition utilisée1880, 20e éd., Paris, Larousse.
Volumétrie552 pages.
Nombre de signes1500000
Reproduction moderne
Diffusion1re éd., 1868; 20e éd., 1880; 27e éd., 1924. L'auteur annonce 100 000 exemplaires par an pour sa Grammaire élémentaire.
Langues ciblesFrançais
MétalangueFrançais
Langue des exemples
Sommaire de l'ouvragePréface; Introduction; Notions préliminaires […] [p. 1-50]. Première partie: Lexicologie [51-135] = chapitre 1: nom, 2: article; 3: adjectif; 4: pronom; 5: verbe; 6: participe; 7: adverbe; 8: préposition; 9: conjonction; 10: interjection. Deuxième partie [136-332]: Remarques particulières (dont analyse grammaticale, analyse logique, traité de rhétorique). Troisième partie: De la syntaxe [333-545] = Introduction; 1: nom; 2: article; 3: adjectif; 4: pronom; 5: verbe; 6: participe; 7: adverbe; 8: préposition; 9: conjonction; 10: interjection.
Objectif de l'auteurGénéraliser le système particulier d'enseignement grammatical intitulé "méthode lexicologique", c'est-à-dire l'appliquer à toutes les parties de la langue et de la littérature, ce qui explique la parution tardive du cours de 3e année. Rénover les contenus de l'analyse syntaxique au delà des descriptions de Chapsal, Bonneau, Poitevin, Guérard.
Intérêt généralCet ouvrage montre la survivance et la dilution du terme "lexicologie" défini par Beauzée comme l'explication de "tout ce qui concerne la connaissance des mots". "Lexicologie" recouvre en réalité, ici, la morphologie.
Parties du discoursCe manuel appartient à l'une des grandes familles de manuels qui présentent ce qu'on peut appeler une "morphologie redoublée". A la partie lexicologique consacrée aux dix parties du discours correspond une partie syntaxique reprenant ces dix parties. Seule une division intermédiaire du volume aborde l'analyse et la rhétorique (suivant en cela le principe de la grammaire générale).
Innovations term.Larousse: a) désigne un seul article à trois termes (le, la, les); b) préfère la dénomination "conjonctif" à celle de "relatif" (exemple de qui); préfère la dénomination "relatif" pour certains pronoms personnels ("Il, elle, celui, celle, ceux, le mien, les miens, etc. sont relatifs au nom de la personne ou de la chose qu'ils représentent. Tous les pronoms qui ont rapport à un substantif, dont ils prennent le genre et le nombre, doivent donc, au même titre, être considérés comme relatifs." p. 443); c) garde la désignation "article" et ne range pas les articles parmi les adjectifs déterminatifs.
Corpus illustratifExtraits des grands auteurs et Académie française.
Indications compl.Intérêt pédagogique: les chapitres sur l'orthographe d'usage, la ponctuation, le lexique, l'étymologie, l'usage, l'analyse grammaticale et logique, la versification, la rhétorique sont présentés dans un pot-pourri de remarques particulières entre la lexicologie et la syntaxe. Les contenus de grammaire scolaire en tant que tels sont donc circonscrits.
Influence subieCelle des grammairiens paraphrasant Lhomond (et donc ayant transposé la grammaire générale). Ouvrages de référence: ceux de Chapsal, Bonneau, Poitevin, Guérard, Girault-Duvivier, Arnauld et Lancelot. Inscription dans une tradition: la syntaxe fait double emploi avec la morphologie et rassemble des remarques particulières d'emploi, tradition vieille de quatre siècles.
Influence exercéeSur la plupart des grammaires du début du 20e s., mais aussi sur des travaux de linguistique de référence, comme ceux de Bally, Frei, Sechehaye.
Renvois bibliographiquesChervel A. 1977; Rey A. 2009
Rédacteur

Karabétian, Etienne Stéphane

Création ou mise à jour1998