CTLF Corpus de textes linguistiques fondamentaux Imprimer Retour écran
Menu CTLF Notices Bibliographie Images Textes Articles

5416_fr_Martinet_T01 (Martinet, André)

Texte | Table | Fiche |

Première partie Théorie générale

1. Introduction

Description et explication

Finalité

Facteurs actifs et passifs

Facteurs internes et externes

Le système et la chaîne

Homonymie et « lois phonétiques »

Exceptions aux « lois » et faits marginaux

Le phonème

Théorie synchronique et théorie diachronique

Limitations

Domaine de la discipline

2. Fonction

Fonction « esthétique »

Expression et communication

Convenances linguistiques

Paul Passy

Henri Frei

Champ de dispersion

Marge de sécurité

Changement phonétique

Conservation des oppositions utiles

Attraction

Hauteville 1

São Miguel

Algarve

Confusions phonologiques

Rendement fonctionnel

Pression

Chaînes de traction et de propulsion

3. Structure

Grammont

Troubetzkoy

Traits distinctifs, articulatoires et acoustiques

Séries et ordres

Le binarisme

Critique du binarisme

Nature du rapport entre les ordres

Précautions à prendre dans la constitution des ordres

Le trait distinctif, unité de changement

Renforcement des unités dans la corrélation

Phonèmes intégrés et non-intégrés

Attraction du système

Les cases vides

Y et W castillans

Degrés d'intégration

Hauteville 2

Objections

Stabilité jamais atteinte

Catalyse

4. Économie

L'antinomie de base

Economie et articulation phonologique

Inertie et asymétrie des organes

Synthèse des forces en présence

Restriction à l'harmonie des systèmes

Corrélations et marque

Faisceaux

Conditions théoriques de la stabilité des systèmes

Système théorique optimum

Optimum théorique et optimum pratique

Corrélations à marque glottale

La voix

Glotte fermée

Aspiration

Nasalité

Rétroflexion

Corrélations de timbre

Corrélations de modes articulatoires

Articulations tendues et lâches

Les « rehilantes »

Mates et stridentes

Tension et degré d'ouverture

Intensité

Corrélations dynamiques

Corrélations de quantité

Intensité oppositionnelle et contrastive

Inconvénients possibles de la complexité

Zipf

Zipf-Troubetzkoy

Mutation ou sélection ?

Maintien d'articulations complexes et fréquentes

Complexité ou netteté ?

Fréquence et intensité

Géminées et groupes de consonnes

Fréquence variable des géminées

Fréquence et pouvoir distinctif

Gémination mise au compte de l'accent

Réduction des géminées après mutation

Affaiblissement des simples

Rythme des mutations

Longueur vocalique et gémination consonantique

Isochronie après mutation

Fréquence et simplification des groupes

Incompatibilités et solidarités inéluctables

Formulations diachroniques

Hiérarchie des oppositions et différenciation maxima

5. Prosodie

Phonématique et prosodie

Quantité et prosodie

Accent et prosodie

La double articulation du langage

Marginalité fréquente des faits prosodiques

La tendance à former sommet

L'accent unité discontinue et hiérarchie des accents

Hauteur mélodique non-culminative

Hauteur mélodique culminative

Mélodie culminative et intensité

Intonation

Caractère accidentel de la « liberté » de l'accent

Réduction progressive de la « liberté » de l'accent

Accent « fixe » par imitation ou « spontané »

Démarcation passive

L'accent d'insistance

Causes multiples de l'accent « fixe »

Accent d'intensité, syncope et apocope

Répercussions dans le système

Accent dynamique et accent quantitatif

6. Conclusion

Influence des faits expressifs et lexicaux sur la phonie

Pressions morphologiques

Confrontation

I A Changements sans incidence sur le système

Cas d'un phonème non-intégré

Cas d'un phonème intégré

Cas d'un ordre

Changements combinatoires

I B Changements dans les rapports mutuels des unités

Intégration

Expulsion

Changements en chaîne

Cas spécial des ordres

Mutations

II Confusions

Opposition isolée

Opposition faiblement intégrée

Confusion de deux phonèmes intégrés

Confusion de deux ordres

Confusions de séries

III Apparition de nouvelles distinctions

Transfert de trait distinctif

Expansion d'un trait distinctif

Contagion de trait non-distinctif

Assimilation et traits distinctifs

Nécessité de facteurs externes

Facteurs externes, linguistiques et non-linguistiques

Rôle de l'interférence linguistique

Le substrat

Economie et interférences

Deuxième partie Illustrations

7. Un cas de conservation de traits distinctifs : l'infection irlandaise

8. L'analyse en traits distinctifs et la reconstruction : le vocalisme o non-apophonique en indo-européen

9. Un aspect de la différenciation maxima : s en indo-européen

10. La modalité anglaise de l'isochronie et le « great vowel shift »

11. La lénition en celtique et les consonnes du roman occidental

I. La lénition en celtique

II. Les consonnes du roman occidental

III. Le processus de différenciation

12. Structures en contact : le dévoisement des sifflantes en espagnol

I. Introduction

II. Les traits communs au roman de l'ouest et au castillan

III. Le passage de f à h

IV. La confusion des occlusives et des spirantes sonores

V. La désonorisation des sifflantes

13. Trois tendances générales du consonantisme : affaiblissement et affermissement en italique syllabes ouvertes en slave commun

I. Introduction

II. Le consonantisme italique

III. Les syllabes ouvertes du slave commun

14. La reconstruction structurale : les occlusives du basque